serraangel
Je viens de comprendre le titre !!
morlockbob
je crois que nous sommes assez en phase effectivement sur nos ressentis...et bravo, ce titre n était le plus aisé ;-)
Brissac
Je viens "liker" un Xème jeu de mot qualité certifiée dans le titre. Là, j'aime bien le jeu et suis plutôt sur la même longueur d'onde quant à vos impressions. Ça aide :)
Tomfuel
et au detour d'un surf, je tombe sur un avis de Lord Kalbut ..
Brissac
Et moi, je crois que
Brissac
A la lecture de votre commentaire, on est surpris des 5 étoiles sur 10 en notation...
studiordl
ça nous avance pas beaucoup...
sourivore
J'ai rarement vu commentaire si désagréable à lire.
Quand on essaie de faire de l'humour, on le fait pas sur 20 pages, surtout quand ça fait un flop...
Mi-Bantou
Très agréable en effet. Pour comprendre la raison de ce prix reçu, il faut en fait avoir en tête que "Kenner" ne signifie pas expert au sens où on l'entend généralement en terres francophones. C'est plutôt "connaisseur" et cette catégorie finalement assez floue et malaisée à traduire littéralement convient pour moi assez bien à ce jeu comme à d'autres lauréats de ce prix.
GEEK ATTITUDE GAMES
Mille fois merci pour ce joli commentaire, cher Morlockbob. Je suis heureux que le jeu vous plaise autant.
Immyr
PS: et au Quebec on brasse les cartes et on les pige (pour mélanger et piocher) et ça....j'adore !! (comme Hôpital à la place de Deck ça nous change du Globish actuel, merci aux cousins )
serraangel
Un 10/10 pour une première partie... est ce bien objectif ?
jmguiche
jmguiche
C’est un avis, cela risque donc pas de l’être !
😉
Va voir l’avis de Nicoduxx sur root, c’est bien aussi.

En plus, c’est un ks. Un avis sur un ks récemment reçu est toujours élogieux.
Il en est de même pour un prototype à peine signé d’un auteur connu dont on a fait deux tours au festival de trifouilli-les-oies.

C’est comme ça. Tu es sur tric trac !
serraangel
serraangel
C'est vrai, retour à la réalité...
Le Zeptien
Ah ben mince alors ! Je pensais écrire un avis sur Greenville 1989 mais tu as résumé ce que j'allais dire et en plus j'avais eu la même idée pour le titre ! Bon, ben tant pis. Ma fille (12 ans) est fan de Stranger things et elle commence à regarder ma boite de Greenville avec beaucoup d'intérêt. Par contre, ce serait bien si d'autres cartes étaient éditées en effet.
Chakado
Chakado
Merci ! En fait j'ai surtout recopié un commentaire que j'avais laissé sur le forum il y a plusieurs mois... J'ai plein d'avis en retard à rédiger :-p
Un ami à moi y joue avec sa fille plus jeune que la tienne, il a juste filtré les cartes qu'il estimait un peu trop "graphiques". Mais il y a déjà de quoi se faire peur à la nuit tombée !
stfrantic82
stfrantic82
L’auteur fait comme ça également :)
Neirdax
Merci pour ton avis.
As-tu joué à Tiny Epic Defenders ?
Tu saurais tenter une comparaison entre les deux ?
Chips
Chips
Pour avoir joué aux deux, je trouve Set a Watch bien plus tendu, mais ce dernier s'adresse à un public plus connaisseur : il y a plus de paramètres à prendre en compte à chaque instant. A la louche je dirais qu'une partie dure aussi deux fois plus longtemps qu'à TED, donc c'est à toi de voir ce que tu préfères (et avec qui tu comptes le sortir).
Choirmou59
J'ai fait deux parties : première à deux terminée en 7 tours, deuxième à 5 terminée en 6 tours. J'ai 14 mauvais karma, un autre en a 16, on a tous les deux fait les 5 amulettes. Les autres sont à 1 ou 2 amulettes. Sur 5 objectifs, en 6 arrêts c'est plié... Je n'ai pas non plus trouvé le fun dans le jeu. On s'est pas amusés...
mentor77
Je ne comprend pas quand on parle de "travers de Cathala", après je vais peut être généraliser mais ce jeu était finalisé avant d'être proposé à la signature de collaboration et a été retouché mais très peu après. Et au regard d'autres jeunes auteurs autour de moi ce type de partenariats est fait dans le but de s'offrir un nom pour être édité/vendu plus facilement en proposant un jeu déjà abouti. Voir comme ici avec une collection de nom originaux de machines en plus. Après, oui c'est peut être bien le gout de Cathala pour ce genre de travers qui l'a attiré dans la signature.
morlockbob
morlockbob
désolé je ne comprends pas ce que vous dites. les travers dont je parle chez mr cathala sont que parfois, dans certains jeux, le coté technicien prend le pas sur le côté ludique. on se retrouve face à une mécanique bien huilée mais, pour moi, ça ne fait pas un jeu. surtout quand on s'appelle imaginarium.
jmguiche
jmguiche
Je ressent bien plus cela chez les « stars » allemandes que chez Bruno Cathala.
morlockbob
morlockbob
chez eux c est plutôt le jour où ils font un jeu avec un thème fort qu'on se demande ce qui se passe :-)
jmguiche
jmguiche
Ou avec une idée nouvelle..
laglute
Et pourrir un peu l'adversaire en lui piquant parfois les pièces qu'il convoite...
Tomdeouf
Apres quelques parties, dont l'une où j’étais dernier joueur, j'étais d'accord avec le commentaire de meliadus94. Je suis content d'avoir lu BSI40, car je comprends mieux cette absence de compensation.
superyoshi
Alors petit conseil, quand on essaye d'écrire des commentaire positifs pour aider les copains, il bon d'être un chouia moins dithyrambique dans ses propos.
Là, c'est cramé à 3000 lieux.

La subtilité, toussatoussa...
morlockbob
une semaine entre deux avis, qu'est ce qui vous arrive ? sinon le jeu est annoncé pour début novembre
serraangel
J'ai joué avec une version ks mais je crois qu'il est sorti, oui
limp
Le jeu est déjà sorti ?
Lt_remus
Fred, serais tu... moi même? ^^

J'ai pu découvrir Greenville au FIJ également. Nous étions quatre et impatients de découvrir la nouvelle "perle" narrative. Nous avions compris le narratif comme racontant une histoire à la stranger things, un jeu à scénario ou quelque chose du genre... Pas qu'il s'agissait d'un jeu où nous devions NOUS raconter une histoire....

Je pense que nous avons du faire la connaissance du même animateur pour le coup. Celui-ci nous présente très brievement le pitch, désigne l'un de nous comme Guide, dit aux trois autres de prendre une carte, de la décrire et.......part à une autre table où il était visiblement en train de jouer. Un peu surpris nous nous décrivons nos cartes sans trop savoir sur quoi partir.... "Bon bah... moi je crois que c'est sous l'eau.... mais y l'air d'y avoir une voiture... Voilà...."
Et nous patientons. Longuement.
Après plusieurs minutes, la personne revient et dit au Guide de piocher des cartes et..... repart à sa partie.......
Habitués des jeux, nous nous doutons qu'il va falloir associer une carte à cahcun et procédons par nous même. Avant d'attendre ce qu'il convient de faire pour pouvoir enchaîner sur une autre manche.... De longues minutes....
Après le retour tant attendu de notre animateur, nous attaquons un second round. Mais le cœur n'y est pas. En un regard échangé, nous voilà tous quatre debouts en train de partir vers de plus verts paturages....
Quelle était l'utilité du rubiks cube posé au milieu du plateau? Nous ne l'avons jamais su.....

Alors voilà, à la lecture de ce compte rendu de partie, vous aurez compris que notre aventure fut aussi longue, poussive et ennuyeuse que les nombreux points de suspension dans ma façon de rédiger. Greenville était notre grosse attente du salon, et ce fut de loin la plus amère déception! Et pourtant, ce n'est pas faute en trois jours intenses d'avoir essayé tout et n'importe quoi....

Doit on blâmer le jeu? Je ne pense pas, ou autrement j'aurai moi aussi mis un tonitruant 1/10 sur la fiche du jeu.
L'expérience ratée due à notre animateur absent nous a clairement vacciné du jeu. Il aurait suffi qu'il nous explique les différentes phases en 3min au lieu de vouloir décomposer, et nous aurions pu enchaîner plusieurs manches et peut être mieux saisir le sel du jeu. Malheureusement, je crains de ne jamais y rejouer vu que mon groupe de joueurs en est dégoûté dès la première expérience!

Par contre, ce ratage complet a permis de mettre en lumière un aspect du jeu: il n'a aucune qualité (hormis la DA magnifique j'en conviens) sans des joueurs adaptés autour. Greenville a du mal à fonctionner par lui même et convaincre des joueurs qui ne le seraient pas déjà. Il ne s'agit pas d'un jeu qui raconte une histoire et va emporter les joueurs dedans. C'est un jeu qui peut permettre à des joueurs de s'en raconter une. Hormis le fait d'apporter des jolies illustrations, c'est aux joueurs de créer le jeu et la dynamique. Et c'est cela qui à mon sens me semble un peu dommage. Si j'osais pousser à l’extrême, je dirai que le jeu est un joli recueil d'illustrations. Et après que les joueurs se débrouillent avec.
Et si les joueurs sont réservés autour de la table.... Bon courage pour donner de l'intensité et apporter de la vie à tout ça!
Vu que certains les ont cités, je préfère à choisir des dixit, mysterium ou Obscurio plus récemment car même des joueurs timides peuvent participer par leurs choix de cartes, placement de jetons, etc. Alors qu'à greenville, si le joueur n'est pas un peu rôliste ou tchatcheur dans l'âme, le jeu ne prend pas.

Alors je sais qu'avec un tel avis après 1.5 manches au compteur, je courre tout droit au lynchage public. J'adore les jeux narratifs, oniriques, etc. Mais là, expérience ratée sur toute la ligne. Mais un mal pour un bien, elle m'aura permis d'analyser le jeu une fois l'enthousiasme retombé. Et de conclure de mon avis Ô combien personnel que Greenville 1989 est un jeu beau, ayant bénéficié d'une très forte hype avec le retour en force du fantastique 80's, mais qui n'a pas d'autre qualité que celles des joueurs autour de la table. Certains y succomberont immédiatement et en feront leur jeu de l'année, alors que certains resteront totalement hermétiques et auront envie de lui mettre un cinglant 1/10 sur TT.

Cela dit, j'aimerai bien remettre la main sur une boîte pour parcourir et apprécier les différentes illustrations, mais sans avoir à y jouer dans la foulée!
kenjin
Pour contrebalancer, j'ai gagné ma dernière partie avec les pistes Technologique et Science. Je n'ai avancé que de deux cases sur la piste Exploration. Je n'irai pas jusqu'à dire que le jeu est équilibré (il ne l'est certainement pas dans tous les cas), mais quelle piste sera la meilleure pour un jeu donné dépendra fortement de ce que les autres joueurs font, de sa civilisation et des cartes Tapestry à notre disposition. Bref, il y a quand même pas mal de paramètres à prendre en compte dans ce jeu bien que le hasard de la pioche puisse en rebuter beaucoup.
Julian08
Je crois que quand on connait d'autres jeux asymétriques (sans citer l'excellent Root, mais je ne peux m'en empêcher), il est clair que ce Villanous fait pâle figure. C'est simple à chaque fois que je l'ai sorti, et même à des fans de disney, on est resté de glace. Je peux comprendre qu'il plaise à d'autres, mais je confirme et signe : de mon côté on est dépendant de la pioche et il n'y a pas de véritable interaction. On s'ennuie et c'est long. Je crois savoir que vu les notes qu'il récolte que je ne suis pas le seul à le penser :p
RogerHanin
En vrai, une fois qu'on a au moins 1 campagne complète, l'achat de la seconde boîte est inutile, on a assez de cartes pour 4 joueurs.
Une campagne coûte 110€... avec 2 campagnes on a la durée de vie d'un jeu comme Horreur à Arkham V2 avec ses extensions... C'est un coût à peu près équivalent. Oui c'est un jeu assez onéreux, mais luxueux et fort réussi.
Guiz
Clairement vous avez manqué un truc... faut toujours chercher à pourrir un peu ses adversaires :D Après ça reste un jeu de cartes, il faut donc un minimum connaître chaque deck pour savoir quoi faire et à quel moment (sinon oui... chacun joue dans son coin et hop la parti est finie)
Antoinette
Très peu d’intéraction ?! À mon avis vous êtes passés à côté du jeu : il faut constamment surveiller ses adversaires et utiliser les fatalités autant que possible sur eux. Ça si ce n’est pas de l´interaction ??
jmguiche
Ce que je craignais rien qu’en lisant les règles...