4188
réponses
87
followers
Par : Budnic | jueves, 5 de mayo de 2005, 23:36
Default
kenjin
kenjin
Les trois derniers tomes de la roue du temps sont écrit par Brandon Sanderson qui est un très bon auteur que je recommande.

Il a un univers fantasy bien à lui avec un univers connecté pour les plus fans. Les séries se lisent toutefois très bien sans connaître cet univers étendu.

Je conseillerai Mistborn (Fils-des-brumes) en première lecture.

Son plus gros projets est probablement les archives de Roshar (the stormlight archive) qui sera une série de 10 livres divisés en 2 cycles.

Le cinquième livre concluant le premier cycle devrait sortir en 2023.

C'est un auteur qui écrit environ 1 livre par an donc on attends jamais très longtemps la suite (les traductions ont toujours un temps de retard mais personnellement je lis en langue originale quand c'est possible).


Pour le seigneur des anneaux, le seul passage qui m'avait vraiment endormi était dans le passage de la vieille forêt dans la communauté de l'anneau.
Je viens de commencer la roue du temps et j'ai un peu de mal à accrocher pour le moment (je suis à environ 3/4 du premier livre)
Mzelle
Mzelle
Cromkrull dit :c'est noté merci je verrai ça de plus près.

Le Trône de fer malgré la longueur j'aurais bien commencé pour enrichir l'expérience car j'ai adoré la série, mais je préfère largement la nouvelle traduction qui hélas ne s'est faite que sur la fin...hum !

Les livres du Trône de Fer sont vraiment excellents...c'est bien pour ça que j'en veux à mort à JRR MARTIN qui n'en a plus rien à faire de ses lecteurs vu qu'il gagne des thunes en adaptant sa série sur plein de supports, en créant des préquelles etc. Je n'ai pas aimé du tout la fin de la série par contre, j'ai trouvé ça tiré par les cheveux et incohérent.

Mzelle
Mzelle
kenjin dit :Je viens de commencer la roue du temps et j'ai un peu de mal à accrocher pour le moment (je suis à environ 3/4 du premier livre)

Tu es maso . j'espère que tu aimes les descriptions très détaillées de personnages qu'on ne croisera qu'une fois dans le cycle et les fessées et autres bondages en tout genre. Il y a aussi les tirages de natte et lissage de jupes qu'il aime bien répéter à tout bout de champ. Heureusement que le fil principal de l'histoire est sympa mais il aurait largement pu faire 300 pages au lieu de 800 à chaque tome.

Lami
Lami
Je viens de finir Les Mondades Urbaines de Silverberg. A l'origine il s'agit de plusieurs nouvelles rassemblées dans un roman et du coup même si certaines personnage sont évoqués dans différents chapitres, un nouveau protagoniste est présenté dans chaque partie.
Du coup nul besoin de le lire d'un coup, on peut le poser et y revenir plus tard. Il fait régulièrement partie du tp100 des livres de science-fiction donc du coup depuis le temps je me suis je me lance.
Et je n'ai pas été déçu. C'est un bon roman qui pose de bonnes questions et amène ses sujets intelligemment. Le traitement de la surpopulation est d'ailleurs aux antipodes de la façon dont la majeure parties des romans le font habituellement. Je recommande.

Maintenant je m'attaque à Demain les chiens de Simak, un autre classique de la SF.
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Hello,
Lami dit :Je viens de finir Les Mondades Urbaines de Silverberg.

Si tu as aimé les Monades urbaines, je peux te conseiller de lire le Goût de l'immortalité de Catherine Dufour. C'est une SF plus moderne et très noire mais qui s'inspire très probablement du roman de Silverberg. C'est un livre qui m'a fortement marqué à sa lecture.

Cromkrull
Cromkrull
Ah il peut m'intéresser ce silverberg, j'adore son L'Homme dans le Labyrinthe, typiquement le bouquin que je prends toujours beaucoup de plaisir à lire même si la fin me laisse une impression très floue. 

Pour la série GOT je suis d'accord, dans un premier temps je ne voulais même pas voir la dernière saison et ils ont complètement foiré le dernier épisode.
Govin
Govin
Lami dit :Je viens de finir Les Mondades Urbaines de Silverberg. A l'origine il s'agit de plusieurs nouvelles rassemblées dans un roman et du coup même si certaines personnage sont évoqués dans différents chapitres, un nouveau protagoniste est présenté dans chaque partie.
Du coup nul besoin de le lire d'un coup, on peut le poser et y revenir plus tard. Il fait régulièrement partie du tp100 des livres de science-fiction donc du coup depuis le temps je me suis je me lance.
Et je n'ai pas été déçu. C'est un bon roman qui pose de bonnes questions et amène ses sujets intelligemment. Le traitement de la surpopulation est d'ailleurs aux antipodes de la façon dont la majeure parties des romans le font habituellement. Je recommande.

Maintenant je m'attaque à Demain les chiens de Simak, un autre classique de la SF.

Demain les chiens, excellent choix. Dans la même veine que les Monades Urbaines, tu as les classiques 1984 et Le Meilleur des Mondes, mais aussi Un bonheur insoutenable d'Ira Levin.

Et dans la sphère de pensée de Demain les chiens, peut-être devrais-tu lire aussi: Les Chroniques martiennes.

Lami
Lami
Chroniques Martiennes c'est déjà lu, ainsi que 1984 et le meilleur des mondes. Par contre un bonheur insoutenable je connais pas je vais de ce pas me renseigner dessus. De même pour le goût de l'immortalité et l'homme dans la labyrinthe.
Merci des conseils :)

Sinon y a le dernier Stephen King que je me suis prit cette semaine, After. Je pense que je vais me faire un petit week-end lecture dans le canapé avec le plaid sur les pieds moi
stueur
stueur
La série After ? Je ne me souvenais pas que c'était de Stephen King...yes
Sinon, dans la même état d'esprit que 1984 et consort, il y a Kallocaïne de Karin Boye écrit en 1940.
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Hello,

Je suis en train de relire tout Lovecraft et j'ai fini hier l'affaire Charles Dexter Ward. C'est son seul roman, ou en tout cas son texte le plus long, et j'en avais un souvenir plus vague que certaines de ses nouvelles que je relis de temps en temps. Peut-être est-ce parce que je l'ai lu dans une traduction supérieure à celle que j'avais jusqu'à présent, mais je l'ai trouvé vraiment extraordinaire. L'histoire elle-même, la structure du récit, l'ambiance incroyable, tout est là pour que le lecteur ressente une angoisse croissante alors même que la fin est pour ainsi dire racontée dans les premières lignes. Bref, à lire et à relire !
Default
Cromkrull
Cromkrull
Intéressant,faudra vraiment que je teste la nouvelle traduction, car fan de l'auteur à la base et ayant beuacoup de ses oeuvres dont celle dont tu parles je n'arrive plus du tout à apprécier, que ça soit la lourdeur du style, l'absence de dialogues (mais ça ça changera pas) et l'accent paysan pendant des pages sur certaines nouvelles. 
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Pour la traduction, il y en a eu plusieurs récentes et celle dont je parle est celle de Mnémos dont je suis pour l'instant pleinement satisfait. J'ai relu vite fait certains passages de l'ancienne traduction parue chez Robert Laffont, il n'y a clairement pas photo.

Pour l'instant, j'ai lu les trois premiers tomes de cette édition :

- Tome 1 : tout ce qui traite du monde rêve, avec en point culminant la Quête onirique de Kaddath l'inconnue mais j'ai apprécié relire toutes les "petites" nouvelles qui ne m'avaient auparavant jamais marquées
- Tome 2 : les récits d'exploration avec notamment les montagnes hallucinées, l'Appel de Cthulhu et dans l'abîme du temps.
- Tome 3 : l'affaire Charles Dexter Ward.

Je vais commencer prochainement le tome 4 qui concerne tout ce qui se passe à Arkham et alentours, c'est donc là que je verrai comment est retranscrit l'accent des campagnards, notamment dans la couleur tombée du ciel et l'abomination de Dunwich ! Je pourrai faire un retour à ce moment là !

L'intégrale "collector" ne se trouve pas dans le commerce mais les tomes ressortent dans une édition normale en ce moment : le premier tome est sorti en janvier, le deuxième sort en mars et j'imagine que la suite arrivera dans les prochains mois.
Cromkrull
Cromkrull
Merci pour tes retours je vais voir ce que je peux trouver :-)
J'ai relu Dunwich c'était dur et Innsmouth pas pu finir avec ce fameux accent qui raconte des faits sans arrêt, je ne trouve pas ça du tout immersif, même mieux écrit j'ai des doutes, c'est très indirect la plupart du temps, plus du tout habitué. La nouvelle l'Appel de Cthulhu par contre reste très agréable, elle sort du lot à ce niveau. 
Govin
Govin
Lami dit :Chroniques Martiennes c'est déjà lu, ainsi que 1984 et le meilleur des mondes. Par contre un bonheur insoutenable je connais pas je vais de ce pas me renseigner dessus. De même pour le goût de l'immortalité et l'homme dans la labyrinthe.
Merci des conseils :)

Sinon y a le dernier Stephen King que je me suis prit cette semaine, After. Je pense que je vais me faire un petit week-end lecture dans le canapé avec le plaid sur les pieds moi

Si l'appréhension d'un mystère et de ce qu'il cache, pas à pas, te séduit avec "L'homme dans le Labyrinthe", intéresse-toi aussi à Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Escbach.

Pyjam
Pyjam
Ah la traduction de David Camus ! Je suis l’heureux possesseur de la version collector intégrale, et vraiment très satisfait.

Pour ce qui est de l’accent paysan, je n’avais pas été convaincu par les traductions de l’édition Bragelonne. Je les avais trouvées vraiment peu lisibles. En revanche, je n’ai eu aucun souci avec le style de David Camus.

Je n’ai pas encore lu sa traduction de L’Affaire Charles Dexter Ward, justement parce que j’avais trouvé les traductions précédentes assomantes. Mais je ne vais pas tarder à me plonger dedans, je sens.
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Govin dit :
Lami dit :Chroniques Martiennes c'est déjà lu, ainsi que 1984 et le meilleur des mondes. Par contre un bonheur insoutenable je connais pas je vais de ce pas me renseigner dessus. De même pour le goût de l'immortalité et l'homme dans la labyrinthe.
Merci des conseils :)

Sinon y a le dernier Stephen King que je me suis prit cette semaine, After. Je pense que je vais me faire un petit week-end lecture dans le canapé avec le plaid sur les pieds moi

Si l'appréhension d'un mystère et de ce qu'il cache, pas à pas, te séduit avec "L'homme dans le Labyrinthe", intéresse-toi aussi à Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Escbach.

Excellent conseil les milliards de tapis de cheveux ! 

Lymon Flowers
Lymon Flowers
DuncanIdaho dit :
 

Excellent conseil les milliards de tapis de cheveux ! 

Oui, top !  Très surprenant.

Pyjam
Pyjam
DuncanIdaho dit :Hello,

Je suis en train de relire tout Lovecraft

Tu as donc l’édition collector toi aussi !

Pour ceux que ça tente, les volumes sortent aussi en librairie séparément au rythme d’un tous les six mois. De beaux volumes reliés.
Un volume paru : Les Contrées du rêve, et le prochain, Les Montagnes hallucinées et autres récits d’exploration, le 18 mars.
 

DuncanIdaho
DuncanIdaho
Pyjam dit :
DuncanIdaho dit :Hello,

Je suis en train de relire tout Lovecraft

Tu as donc l’édition collector toi aussi !

Oui ! Malheureusement, j'avais raté la campagne de financement participatif, mais Mnémos a mis des exemplaires en vente après coup, même si pas au prix dérisoire qui était proposé à l'origine.
Pyjam
Pyjam
Ah ah, oui. 70 € pour un coffret de 6 kg. L’affaire du siècle.
Cela dit, même à 100 € ça reste intéressant.
 
Default
Lami
Lami
Alors pour Lovecraft, le mieux est encore de le lire en VO. Ça demande un peu d'effort au début mais ça vaut largement l'investissement.
Un qui demande beaucoup plus d'effort c'est Neil Gaiman par exemple. Il manie la langue anglaise d'une telle manière qu'a moins d'être parfaitement à l'aise avec on passe à coté de beaucoup de choses.
 
Le Zeptien
Le Zeptien
J'ai relu dernièrement les 5 ouvrages qui composent le cycle du Fleuve de l'éternité de P-J Farmer. J'avais lu les trois premiers il y a (fort) longtemps, mais je ne sais plus très bien pourquoi je n'avais pas lu les deux derniers.

Le Monde du fleuve est le livre d'introduction et pose l'univers global de l'oeuvre avec les premières grandes questions ; Le bateau fabuleux est la suite mais on y rencontre surtout de nouveaux personnages et certains mystères commencent à être levés; Le noir dessein fait progresser dans la compréhension de l'histoire avec encore d'autres révélations ; Le Labyrinthe magique est mon préféré et il constitue selon moi la vraie fin du cycle, car curieusement on pourrait presque se passer du dernier livre intitulé Les Dieux du Fleuve... d'ailleurs, Farmer comptait s'arrêter avec le labyrinthe magique. Alors que le cycle a été écrit entre 1971 et 1983, on trouve quelques passages qui évoquent des problèmes dits sociétaux présents dans le débat politique actuel, mais ce n'est pas l'essentiel et la réflexion globale va plus loin. Les scènes d'action, combats (mention spéciale pour le Labyrinthe magique), explorations et autres sont contées d'une manière vraiment épique et l'auteur réserve bien des surprises au lecteur. Un cycle à redécouvrir selon moi. 

Et maintenant, je replonge à nouveau dans d'anciennes lectures et j'ai choisis cette fois le cycle d'Hypérion de Dan Simmons.
emayotte
emayotte
Bonne et belle lecture, j'espère que Hyperion n'a pas trop vielli: il était un bon patchwork de différentes thèses de SF..,
Pyjam
Pyjam
Lami dit :Alors pour Lovecraft, le mieux est encore de le lire en VO. Ça demande un peu d'effort au début mais ça vaut largement l'investissement.

Navré de te contredire mais ça n’est pas certain. Lovecraft est difficile à lire en anglais même pour un Américain tellement le style et le vocabulaire sont particuliers. C’est pour cette raison que les traductions françaises furent si mauvaises pendant des décennies. David Camus a donné maints exemples des difficultés rencontrées pendant son travail titanesque. Et son intégrale est riche en notes de bas de page.
— I need it red for two months.
 

Pyjam
Pyjam
Le Zeptien dit :Et maintenant, je replonge à nouveau dans d'anciennes lectures et j'ai choisis cette fois le cycle d'Hypérion de Dan Simmons.

Je crois bien qu’Hypérion va être retraduit ou révisé. Il y avait eu changement de traducteurs entre les deux diptyques et des termes importants avait changé. Une uniformisation est la bienvenue.

Le Zeptien
Le Zeptien
Concernant les exemplaires que j'ai en main, Hypérion I et II ont été traduits par Guy Abadia, 1991. Je me suis pas encore procuré la suite car j'aime bien retrouver les éditions que je lisais à l'époque... je suis bien conscient que c'est de la nostalgie pure et simple afin de retrouver un format et surtout les illustrations de couvertures qui me faisaient rêver plus jeune (et même encore maintenant d'ailleurs ). je connais une boutique super pour ça (rien que son enseigne déjà : elle porte le nom en VF de  Forbidden Planet, ce film de 1956 dans lequel apparait pour la première fois Robby le robot) où je trouve des livres d'occasion que je n'avais pu me procurer, comme par exemple certains exemplaires de la série Univers. 
Numa
Numa
Tric Trac
Bonjour les gens,

Laissez tomber les "Seigneurs des Anneaux", "Trône de Fer", "Dune" et autres "Hypérion"

Voici le MUST HAVE laugh
Lami
Lami
Pyjam dit :
Lami dit :Alors pour Lovecraft, le mieux est encore de le lire en VO. Ça demande un peu d'effort au début mais ça vaut largement l'investissement.

Navré de te contredire mais ça n’est pas certain. Lovecraft est difficile à lire en anglais même pour un Américain tellement le style et le vocabulaire sont particuliers. C’est pour cette raison que les traductions françaises furent si mauvaises pendant des décennies. David Camus a donné maints exemples des difficultés rencontrées pendant son travail titanesque. Et son intégrale est riche en notes de bas de page.
— I need it red for two months.
 

Oui mais une fois le vocabulaire assimilé la construction reste assez classique même si archaïque même pour son époque. Et encore ça dépends des textes. Beyond the moutain of Madness par exemple n'est pas le texte le plus "archaïque" et donc le plus compliqué à lire (mais lorsque commence la découverte et la description de la cité alors s'opère une légère altération qui participe à mettre mal à l'aise).
C'est pour cela que je disais qu'il demandait un peu d'effort au début. Lovecraft aimait écrire et s'est essayé à différents styles. Lire l'AdC se révèle différent de lire les Fungi de yuggoth par exemple.
Je ne dis pas qu'il est facile de lire Lovecraft en VO mais l'investissement vaut largement le coup.
Un de mes textes préféré est Azatoth. court et poétique à souhait, il est rejoint par Nyarlathotep et The Strange High House in the Mist (l'étrange maison haute dans la brume). Et bien lire ces trois textes et appréhendés toute la subtilité que Lovecraft y a mis est loin d'être facile mais pour moi cela participe à l'ambiance. Ce coté archaïque dont je parlais justement qui fait que même les gens de son époque (et d'aujourd'hui) ont une impression de décalage car on ne parle pas (plus) la même langue.

J'ai lu Camus et son "Traduire une oeuvre monde", tâche difficile si l'en est mais on retrouve dans ça façon de faire les même difficulté que Daniel Lauzon a rencontré lorsqu'il s'est attelé à faire une nouvelle traduction du Lord of the ring et du reste des oeuvres de Tolkien. C'est énorme, c'est un monument et c'est limite un crime pour certains d'y toucher. Là encore le mieux est de lire en VO. Et dire que les traductions étaient mauvaises... mouais... y a traduction et Editions aussi hein. La traduction peut-être bonne/moyenne mais si l'éditeur tranche le texte effectivement ça va pas aider.
Mais on pourrait parler de cette traduction et du travail qu'elle a demandé plus en profondeur.

Et moi perso que ce soit Gaiman ou Pratchett j'y arrive pas. Et pourtant j'adore leurs livres en VF, mais j'y arrive pas en VO je m'arrache la tête sur certains passages.

Pour finir, le style Lovecraft ne plait pas à tout le monde loin de la. Il n'y a qu'à voir sur ce forum les gens qui n'aiment pas. Et le lire en VO ne vous le fera pas plus aimer. Mais ceux qui aiment, et j'aime Lovecraft, feront cet effort, non pas pour se le traduire à soi même, mais pour arriver à lire vraiment en VO; sans avoir besoin de faire la liaison en french dans sa tête.



 

Pyjam
Pyjam
J’aime beaucoup Azathoth. Je l’ai lu en anglais et j’avais même signalé une erreur à David Camus dans sa précédente traduction. C’est mon moment de gloire.
N’empêche. Ce texte est super hard. Je ne peux pas lire tout Lovecraft à ce rythme (je ne vivrai pas assez vieux).

L’original :
https://www.hplovecraft.com/writings/texts/fiction/az.aspx

Rien que la première phrase est intimidante. Mais j’admire le rythme et les sonorités.

When age fell upon the world, and wonder went out of the minds of men; when grey cities reared to smoky skies tall towers grim and ugly, in whose shadow none might dream of the sun or of spring’s flowering meads; when learning stripped earth of her mantle of beauty, and poets sang no more save of twisted phantoms seen with bleared and inward-looking eyes; when these things had come to pass, and childish hopes had gone away forever, there was a man who travelled out of life on a quest into the spaces whither the world’s dreams had fled.

Lami
Lami
En plus le lire en VO permet de se faire sa propre idée de se que voulait dire Lovecraft, et donc de faire évoluer son propre point de vue au fur et à mesure de ses relectures.
C'est un peu ce que Camus essaye (maladroitement selon moi) de dire lorsqu'il dit que personne n'a vraiment lu et compris Lovecraft en français car les traductions, mauvaises comme bonnes sont appelées à évoluer en fonction de la maitrise des deux langues, de sa compréhension de l'auteur et des différentes interprétations de toutes les personnes qui gravitent autour.

Mais bon on pourrait encore une fois je pense dédié un post complet à cette traduction et à tous ses changements, bons ou mauvais selon une interprétation personnelle, je continue à conseiller de se mettre à la VO pour lire Lovecraft. Si toutefois vous aimer ses textes et vous voulez aller plus loin. On peut tout à fait apprécier l'auteur avec toutes les traductions qui en ont déjà été faites jusque la.
Default
Mzelle
Mzelle
DuncanIdaho dit :
Pyjam dit :
DuncanIdaho dit :Hello,

Je suis en train de relire tout Lovecraft

Tu as donc l’édition collector toi aussi !

Oui ! Malheureusement, j'avais raté la campagne de financement participatif, mais Mnémos a mis des exemplaires en vente après coup, même si pas au prix dérisoire qui était proposé à l'origine.

J'avoue que j'ai eu l'édition collector à 60€ et quand tu vois le coffret et la qualité, c'est incroyable!
Pas encore eu l'occasion de le commencer d'ailleurs, il faudrait que je mette les ebook sur ma liseuse.

Après avoir terminé Celle qui avait tous les dons de Mike Carey (je m'attendais à un thriller, j'ai eu des zombies et du post apo très agréable à lire), j'ai entamé Les Chroniques du Soupir de Mathieu Gaborit, bien connu des joueurs de jdr Fr.

J'ai du mal à me positionner sur cet auteur, j'ai beaucoup aimé son cycle Chronique des Féals, déçue de Confessions d'un automate mangeur d'opium et mitigée sur Abyme et Les chroniques des crépusculaires que j'ai trouvés bons mais inégaux dans le rythme. Pour l'instant Les Chroniques du Soupir n'est pas mal mais je me demande pourquoi il a ajouté inutilement du sexe? Pas énormément mais je n'en vois vraiment pas l'intérêt (il fallait vraiment qu'un elfe agrippe le sein d'une gamine de 15 ans pour la soigner??).

J'avais pledgé à l'époque Jadis sur Ulule (mon premier pledge !!) mais pas encore lu car j'attendais de découvrir l'univers des auteurs. Pour Mathieu Gaborit, ça devrait être bon maintenant 

Et juste pour les yeux (et pour me la péter un peu ^^)
Tric Trac

stueur
stueur
Je viens de terminer Les ballons dirigeables rêvent ils de poupées gonflables de Karim Berrouka.

Un recueil d'une vingtaine de nouvelles.
Autant, Le club des punks contre l'apocalypse zombie était très drôle, Fée weed et guillotine était anecdotique, là je n'ai vraiment pas aimé. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas d'idées très intéressantes et que le style lourd et ampoulé n'aidait vraiment pas.
Bref, mauvaise pioche.