588
réponses
91
followers
Par : sanjuro | miércoles, 21 de octubre de 2015, 14:34
Default
sanjuro
sanjuro
Après avoir soutenu le projet sur Kickstarter, j’ai eu le plaisir de faire une partie de découverte ce très élégant jeu à Essen avec son auteur Yamada Koota, suivie de quelques parties avec mes amis.
 
[Edit] si la description ci-dessousse vous tente et si vous habitez en région Parisienne, n'hésitez pas à venir me demander une partie le Jeudi soir au Flash
 
Premières zimpressions :
 
J’adore le parti pris esthétique qui nous plonge dans la grande époque d’Edo du japon Impérial. Je regrette un peu que la représentation de la grande rue commerçante centrale qui s’inspire du magnifique kidai shoran soit un peu petite, mais l’agrandir aurait sans doute été au détriment de la lisibilité du plateau. Autour de la rue les boutiques sont regroupées par deux au sein de quatre nagaya (quartiers). Chaque boutique offre un service de base, que l’on peut enrichir en lui ajoutant un ou deux artisans représentés par des cartes placées au sein d’emplacements idoines. Nos marchands parcourent la rue de manière cyclique en faisant affaire avec les différentes boutiques et/ou artisans travaillant sur place.
 
 
La partie se déroule sur une année divisée en quatre saisons de trois tours chacune, chaque tour représentant un mois. Vient s’ajouter en fin de partie un treizième tour un peu particulier où on agit une dernière fois après s'être placé sur la boutique de son choix.
 
 

Le tour de jeu est clair, fluide, les règles sont simples et s’assimilent immédiatement :
 
A chaque tour, on révèle quelques cartes « artisan » qui cherchent embauche.
 
Chacun choisit son « style de vie » c’est-à-dire le nombre de cases dont il va déplacer son marchand, puis chacun joue son tour dans l’ordre des styles de vie.
 
A son tour, on peut embaucher un artisan (en payant son salaire), le placer sur un emplacement libre (en payant un petite surtaxe pour les emplacements les mieux protégés contre le feu), puis on avance son marchand du nombre de cases dicté par son « style de vie ».  On peut faire affaire avec la boutique d’arrivée en utilisant son offre de base et/ou celle d’un (et un seul) des artisans présents sur place.
 
Si on fait affaire avec l’un de ses propres artisans rien ne se passe. Si on fait affaire avec l’artisan d’un autre, il gagne en expérience. Enfin quand notre marchand fait un tour complet du plateau, chacun de nos artisans gagne en expérience.
 
A la fin du tour les artisans n’ayant pas trouvé embauche baissent leur prix (on ajoute une pièce sur la carte). C’est tout pour le tour de jeu.
 

L’iconographie limpide permet de comprendre immédiatement ce que permet chaque boutique et chaque artisan. Quelques cas spéciaux sont bien expliqués dans la règle. Devant chaque carte artisan, un petit meeple indiquant son propriétaire, progresse sur une piste de trois cases en fonction de son expérience. Lorsqu’il quitte la dernière case, l’artisan prend sa retraite et sort définitivement du plateau. Mécanisme apte à générer de jolis pourrissages : un bon timing permet de faire disparaître sous le nez d’un adversaire l’artisan dont il avait soigneusement planifié l’utilisation ; c’est taquin ; ça fait rire…
 
De ce fait, la configuration de la rue évolue sans cesse, les artisans s’installent, disparaissent, on est jamais « propriétaire » d’un emplacement bien longtemps. Nous sommes dans une rue commerçante en pleine activité ; cet aspect mouvant met au cœur du jeu une dynamique avec laquelle il faut composer sans cesse.
 
 
AU FEU !!!
Edo capitale animée construite en bois et papier était connue pour ses incendies à répétitions. Une petite échelle sur le côté du plateau mesure votre capacité de lutte contre le feu (qui vaut zéro en début de partie).
 
A partir de l’été, un incendie éclate au milieu de chaque saison, de force de 5 en été, 8 en automne et 10 en hiver. Il prend dans un nagaya tiré au hasard, toujours dans l’emplacement situé dans le coin extérieur. Si personne ne l’éteint il perd un en force et se propage à l’emplacement d’à côté, et ainsi de suite jusqu’à que quelqu’un l’éteigne ou qu’il ait ravagé le nagaya.  Sachant qu’il faut une force supérieure ou égale au feu pour l’éteindre, il faudra judicieusement utiliser les boutiques et artisans qui améliorent sa force de pompier, savoir placer ses artisans à l’abri derrière celui d’un meilleur pompier (malheureusement ce crétin a la manie de prendre sa retraite juste avant l’incendie) ou… jouer avec le feu.
 
 
A la fin de chaque saison (le tour qui suit l’incendie) vient une phase de décompte :
Chaque artisan nous rapporte un petit revenu, d’autant plus important qu’il a d’expérience. Point digne d’intérêt, même après avoir pris sa retraite un artisan continue à nous devoir le respect et à nous verser sa rente. Le japon impérial a du bon…

On score les « nagaya bonus », c'est à dire que les artisans aiment bien retrouver des copains de leur famille regroupés au sein du même nagaya. Chaque artisan vous rapportera autant de points que de membres de la famille (lui compris) au sein du nagaya. Un artisan seul de sa famille est tout triste et ne rapporte rien. Il existe cinq familles d'artisans identifiables à la couleur de fond de la carte.

Il faut enfin payer à nos artisans une mesure de riz par tête de pipe présent sur le plateau. Les artisans à la retraite cultivent leur petit potager : on ne leur doit plus rien, même s’ils continuent à payer leur rente… Le japon impérial a vraiment du bon.

Les artisans que vous ne payez pas vous quittent, dégoutés, mais après avoir payé leur rente et apporté les points du nagaya, non mais sans blague ! Quand je vous dis que le japon impérial a du bon…
 
 
 

Oui, mais comment on gagne ?
En faisant plus de points que les autres ; c’est là que ça se complique. En sus des « nagaya bonus » expliqués ci-dessus, on compte diverses façons de faire des points.
 
D’abord un certain nombre d’artisans et de boutiques permettent de gagner des points soit directement soit en construisant des bâtiments valant des points, souvent par combo avec votre jeu (x points par ballot de riz, par niveau de pompier, par…)
 
Evidemment des bonus de fin de partie vous permettent de tisser votre toile diabolique pour mieux coiffer vos adversaires sur le poteau. Certaines combinaisons de marchandises (poissons et tabac) achetées en boutique rapportent des points, on gagne d’autant plus de points que de familles différentes d’artisans à son service, et bien sûr on valide les bâtiments à combo en fin de partie.
 
 
Au final on a un jeu « eurojap » , orienté gestion, pas minimaliste mais épuré. Il y a peu de types d’action et peu de ressources différentes : argent pour payer les artisans, riz pour les nourrir, bois et or pour construire les bâtiments et enfin sandales qui permettent d’allonger un peu son déplacement.

C’est la façon de combiner ces actions dans un jeu en mouvance constante qui crée la difficulté. Sur cet aspect, certains joueurs ont carrément évoqué l’esprit de Tzolkin! Tzolkin est très différent, mais une certaine similitude de sensations ne me semble pas usurpée. Le "style de vie" est l'objet de choix Cornéliens : "Dois-je choisir un pour embaucher ce bel artisan en premier, ou trois pour assurer un bonus pompier, ou deux pour priver untel de l'accès à la Geisha?"

Si vous appréciez ce style où la tension nait de l'art de combiner des choix limités et limpides plus que d'une pléthore d'actions, ne passez pas à côté d’une occasion d’essayer IKI.
 
Govin
Govin
Notre partie m'avait convaincu, et j'ai fini par l'acheter le dimanche matin.

Si j'avais lu ta superbe présentation bien avant, j'en aurais peut-être pris deux.
Ealenthis
Ealenthis
J'en profite ici, pour remercier à nouveau nos aimable Trictracticiens d'avoir pondu une traduction des règles dans les normes :)

Hâte de pouvoir tester en concret, mais sur le papier ça m'a l'air d'être du tout bon ;)

D'ailleurs ça ne devrait plus tarder je crois encore un petit mois :)
Tidame
Tidame
Bonjour,
Ce jeu m'intéresse. Le matériel comporte-t-il du texte, et ce matériel est-il de bonne qualité? (comprenez : faut-il attendre une VF?)
Merci!
Govin
Govin
Tiagdam dit :Bonjour,
Ce jeu m'intéresse. Le matériel comporte-t-il du texte, et ce matériel est-il de bonne qualité? (comprenez : faut-il attendre une VF?)
Merci!

Dans mes souvenirs, il n'y a pas de texte autre que le nom des cartes.

Attendre une VF, je veux bien. Mais rien n'indique actuellement qu'une telle version se fasse, ou j'ai raté l'information (ce qui est possible).

Nikodeme
Nikodeme
Govin dit :
Tiagdam dit :Bonjour,
Ce jeu m'intéresse. Le matériel comporte-t-il du texte, et ce matériel est-il de bonne qualité? (comprenez : faut-il attendre une VF?)
Merci!

Dans mes souvenirs, il n'y a pas de texte autre que le nom des cartes.

Attendre une VF, je veux bien. Mais rien n'indique actuellement qu'une telle version se fasse, ou j'ai raté l'information (ce qui est possible).

Je dirais même plus, il n’était pas question (dans mon souvenir) d'une distribution hors Essen et KS.
Et je confirme pour le nom des cartes.

Ealenthis
Ealenthis
Pas de texte sur les cartes ni sur le plateau, sauf le nom des mois sur la piste du calendrier (pas important du tout), donc avec une traduction des règles ça le fait ;)
alloleo
alloleo
Khaali s'est occupé de la traduction FR et je me suis chargé de la mise en page officielle de la regle sur la base des fichiers fournis par l'auteur. La regle VF est donc disponible en finale version directement telechargeable sur BGG ou sur la page du KS. Et je vous confirme qu'il n'y a aucun texte sur le matériel sauf sur la piste de mois de l'année + le nouvel an (allez je vous aide, en français ça donne ... janvier, février, mars... :-)) et les titres des professions sur les cartes (mais tout est traduit dans la regle et c'est même en anglais sur la carte). Mais le fait de connaître le nom de la profession en FR n'empêche pas du tout de jouer. Donc no soucis !

Par contre, il n'y aura pas d'édition VF à proprement parler ni même de distribution de la version JAP/EN par chez nous (sauf si votre crémier à fait de l'import) en dehors d'Essen. Donc si vous l'avez raté sur KS et également à Essen, normalement plus moyen de l'obtenir. Peut-être éventuellement directement chez l'auteur, Khaali pourra sans doute le préciser il a rendez-vous chez lui à 16h pour le thé, avec un nuaaaâââaaaage de lait ! :-)) (je plaisante hein !)
Sirjam
Sirjam
D'abord merci à khaali et a alloleo pour leur boulot.

mais entre le 7 th continent que j'ai pledgé et le peu d'avis super positif de ce jeu, j'ai hate de le recevoir en décembre pour ma part, pledge groupé oblige.
sanjuro
sanjuro
Govin dit :Notre partie m'avait convaincu, et j'ai fini par l'acheter le dimanche matin.

Si j'avais lu ta superbe présentation bien avant, j'en aurais peut-être pris deux.

Il paraît qu'il était descendu à 40€ dimanche. Tu as pu l'avoir à ce prix?

Default
TS Léodagan
TS Léodagan
Tout ce que je peux ajouter, c'est que depuis que j'y ai joué dimanche, j'y pense et repense.

C'est un très bon jeu où le timing du déplacement de son bonhomme et du vieillissement de ses boutiquiers (pour le Nagaya bonus) sont cruciaux.

Je regrette un peu de n'avoir pas pledgé. J'espère bien y rejouer vite. Je me tâte même pour l'acquérir...
Govin
Govin
sanjuro dit :
Govin dit :Notre partie m'avait convaincu, et j'ai fini par l'acheter le dimanche matin.

Si j'avais lu ta superbe présentation bien avant, j'en aurais peut-être pris deux.

Il paraît qu'il était descendu à 40€ dimanche. Tu as pu l'avoir à ce prix?

Oui.

sakurazuka38
sakurazuka38
Il y a une boutique allemande qui fait une sorte de KS/préco durant encore 4 jours (il manque toutefois encore la moitié de la somme à atteindre) mais je ne sais pas si ils livrent la France.
khaali
khaali
Merci Sanjuro d'avoir lancé le sujet, avec un post aussi détaillé!

Pour ce qui est de la disponibilité du jeu, pour l'instant il n'y a pas de distribution prévue en boutique (si un jour un distributeur intéressé se manifeste auprès de Koota, ca changera peut-être!). Il y en aura sûrement à la vente dans les prochaines conventions au Japon, et peut-être en ligne directement auprès de l'éditeur, jusqu’à épuisement du tirage. On en saura plus quand les livraisons aux backers seront terminées.
Pas de soucis de localisation : les règles sont dispos en français avec l'accord de l'auteur, et sur tous les éléments du jeu les informations de gameplay sont sous la forme de symboles.

Sanjuro, Govin et les autres qui y ont déjà joué, avez-vous des remarques sur la regle VF? Tout était clair, il n'y a pas eu de soucis en jeu?
ElGrillo
ElGrillo
TS Léodagan dit :Tout ce que je peux ajouter, c'est que depuis que j'y ai joué dimanche, j'y pense et repense.

C'est un très bon jeu où le timing du déplacement de son bonhomme et du vieillissement de ses boutiquiers (pour le Nagaya bonus) sont cruciaux.

Je regrette un peu de n'avoir pas pledgé. J'espère bien y rejouer vite. Je me tâte même pour l'acquérir...

Si tu viens aux 24h, tu pourras même y jouer 😗

nicefbdog
nicefbdog
Govin dit :
sanjuro dit :
Govin dit :Notre partie m'avait convaincu, et j'ai fini par l'acheter le dimanche matin.

Si j'avais lu ta superbe présentation bien avant, j'en aurais peut-être pris deux.

Il paraît qu'il était descendu à 40€ dimanche. Tu as pu l'avoir à ce prix?

Oui.

Merci pour le bon plan du dimanche matin btw. J'étais fébrile après ma partie du Vendredi et cela a achevé de me convaincre. L'année prochaine, on essaie de se voir un peu plus de 5 minutes par jour (même si c'est déjà pas mal ^^)

Govin
Govin
Commençons par valider la soirée Thaï du jeudi soir. Prévenez Xtof dès maintenant.

Il y a quand même eu du progrès cette année, nous savions nous reconnaître.
Tellim
Tellim
Ton résumé donne super envie. Trop content d'avoir pledgé, il reste plus qu'à attendre la boîte.
passager57
passager57
khaali dit :Merci Sanjuro d'avoir lancé le sujet, avec un post aussi détaillé!

Pour ce qui est de la disponibilité du jeu, pour l'instant il n'y a pas de distribution prévue en boutique (si un jour un distributeur intéressé se manifeste auprès de Koota, ca changera peut-être!). Il y en aura sûrement à la vente dans les prochaines conventions au Japon, et peut-être en ligne directement auprès de l'éditeur, jusqu’à épuisement du tirage. On en saura plus quand les livraisons aux backers seront terminées.
Pas de soucis de localisation : les règles sont dispos en français avec l'accord de l'auteur, et sur tous les éléments du jeu les informations de gameplay sont sous la forme de symboles.

Sanjuro, Govin et les autres qui y ont déjà joué, avez-vous des remarques sur la regle VF? Tout était clair, il n'y a pas eu de soucis en jeu?

Bravo pour la règle
Aucun souci avec la traduction, mais quelques remarques mineures :

1/ une l'impression de redite (qui ne gêne aucunement) dans la partie "Déroulement du jeu", page 6

(redite qu'on ne retrouve pas dans la règle anglaise)

juste avant l'explication de la phase 1 :
"La seconde phase est celle des actions. Une fois que tous les joueurs ont effectué la première phase, il convient de passer à la seconde"
juste après l'explication de la phase 1 :
"Une fois que tous les joueurs ont positionné leur jeton cylindrique, la phase 2 commence."

2/ parfois tu utilises le terme cylindre, parfois pion cylindrique

3/ pourquoi as-tu préféré nommer les mois par leur numéro plutôt que par leur nom ? (à la rigueur ajouter les numéros mais pas ôter les noms)
khaali
khaali
merci de ton retour.

pour les mois, j'avais hésité, mais j'ai préféré utiliser la même terminologie que sur le plateau.

 
Default
sanjuro
sanjuro
khaali dit :Merci Sanjuro d'avoir lancé le sujet, avec un post aussi détaillé!

Pour ce qui est de la disponibilité du jeu, pour l'instant il n'y a pas de distribution prévue en boutique (si un jour un distributeur intéressé se manifeste auprès de Koota, ca changera peut-être!). Il y en aura sûrement à la vente dans les prochaines conventions au Japon, et peut-être en ligne directement auprès de l'éditeur, jusqu’à épuisement du tirage. On en saura plus quand les livraisons aux backers seront terminées.
Pas de soucis de localisation : les règles sont dispos en français avec l'accord de l'auteur, et sur tous les éléments du jeu les informations de gameplay sont sous la forme de symboles.

Sanjuro, Govin et les autres qui y ont déjà joué, avez-vous des remarques sur la regle VF? Tout était clair, il n'y a pas eu de soucis en jeu?

A ma grande honte, je dois reconnaitre que je n'ai pas encore relu ta règle.

Nous avons joué sur la base des explications de koota et de la règle en anglais fournie à Essen.

Govin
Govin
khaali dit :Sanjuro, Govin et les autres qui y ont déjà joué, avez-vous des remarques sur la regle VF? Tout était clair, il n'y a pas eu de soucis en jeu?

Je vois ça ce soir, et je te dis.

sakurazuka38
sakurazuka38
Comme je pars au Japon dimanche, j'ai contacté l'auteur pour voir si il y avait moyen d'en récupérer un sur place! Malheureusement il ne sortira là-bas qu'au printemps prochain.
eneo
eneo
Sortira t il au Japon en de nombreux exemplaires ? Pour le moment la réponse d'une boutique en ligne connue expliquait qu'il serait difficile de se le procurer voire quasi impossible. S'il sort au Japon, peut-être les choses seront-elles davantage possible...
TS Léodagan
TS Léodagan
ElGrillo dit :
TS Léodagan dit :Tout ce que je peux ajouter, c'est que depuis que j'y ai joué dimanche, j'y pense et repense.

C'est un très bon jeu où le timing du déplacement de son bonhomme et du vieillissement de ses boutiquiers (pour le Nagaya bonus) sont cruciaux.

Je regrette un peu de n'avoir pas pledgé. J'espère bien y rejouer vite. Je me tâte même pour l'acquérir...

Si tu viens aux 24h, tu pourras même y jouer 😗

Je n'osais pas le poster, suite aux défections de ces dernières années, mais ça devrait être bon pour les 24h. J'ai déjà négocié avec madame 

sanjuro
sanjuro
Un petit compte rendu de mes parties de découverte jouées à Essen?

- "Oh oui, oh oui, onc'Sanju, raconte nous tes parties!"
- "Bon d'accord."



Première partie sur le stand d’Utsuroi avec l’auteur, Triz et un allemand de passage :
L’auteur Yamada Koota nous explique les règles en un anglais parfois un peu obscurci par un bel accent japonais et nous sommes lancés.
 
Koota place judicieusement ses artisans et score très fort sur les nagaya bonus à chaque fin de saison. Les marqueurs des trois débutants n’ont pas encore tourné le premier coin de la piste de score que le sien est déjà sur le bord d’en face, ce qui nous fait bien rire (un brin jaune, mais si j’ose dire c’est de circonstance). Je le vois aussi acheter très tôt des matériaux de construction, de l’or en particulier ; je le soupçonne d’avoir un plan à long terme… angry
 
De mon côté je décide de ne pas luter avec lui sur ce plan, de viser le bonus artisan (1, 4, 9, 16 ou 25 points selon le nombre de familles différentes à notre service) et de truster les bonus tabac.
 
Notre ami allemand, quant à lui, construit très tôt le bâtiment qui rapporte des 4 points par ballot de riz, puis visite avec constance chaque boutique à riz : « I think I will haf some more rice, maybe... »
 
Le plan de Koota se déroule sans accrocs et il achète en fin de partie le gros bâtiment à 28 points. Pour ma part, j’attrape suffisamment de bois pour construire le bâtiment qui rapporte 2 points par niveau de pompier (18 points), je suis le seul à avoir un artisan de chaque famille (25 points) et j’ai attrapé l’intégralité des bonus tabac pour 28 points (grognement admiratif très japonais de Koota). Je termine trois points derrière lui, nous nous congratulons chaleureusement.
 
L’ami allemand a tout de même réussi à faire 56 points avec sa stratégie riz (nouveau grognement admiratif de Koota), mais c’est sa seule source de gros points, il restera 15-20 point derrière nous.
 
Triz semble être passé à côté de la partie et termine loin derrière. Ça ira mieux la prochaine fois.

 

J’ai hâte de réessayer le jeu, de sorte que le soir à l’hôtel, Govin n’a pas trop de mal à me convaincre de lancer une partie de découverte que nous jouerons à trois avec Marco.
 
Cette fois-ci je décide d’essayer de planifier dès le départ la construction d’un gros bâtiment et de viser encore une fois le bonus artisan. En revanche je ne prendrai les bonus poisson et tabac que de manière opportuniste si le jeu le dicte. Je crois bien d’ailleurs n’en avoir pris aucun. Le plan fonctionne plutôt bien : j’arrive à construire l’un des deux gros bâtiments pour 24 points et encore une fois à embaucher les cinq familles d’artisans. Govin de son côté joue nettement mieux que moi sur les bonus de nagaya et termine à moins de dix points de moi, Marco étant un peu plus loin derrière.
 

A la suite de ces deux parties je commence à nourrir la douce illusion de commencer à maîtriser le jeu surtout la manière de faire des points en réunissant les cinq familles d’artisans.
 
Les parties parisiennes jouées à mon retour feront douloureusement voler en éclats cette illusion, tout en me confirmant que je ne comprends absolument pas comment jouer sur le bonus de nagaya... Mais ceci est une autre histoire sad
khaali
khaali
Suite à des questions sur BGG, deux précisions de regle:
- la force contre les incendies ne peut jamais baisser. En particulier, si vous un artisan qui fournit un bonus à cette force (comme le xylographe) demissionne et s'en va à la fin de la saison parce que vous ne lui donnez pas de riz, votre force ne baisse pas.
- le bonus de série d'artisan à la fin du jeu est unique: même si vous avez de quoi faire faites plusieurs séries, vous n'en comptez qu'une.
TS Léodagan
TS Léodagan
Sympa ton compte-rendu Sanjuro!

j'ai hâte de lire le compte-rendu de notre partie ^^
TS Léodagan
TS Léodagan
TS Léodagan dit :Sympa ton compte-rendu Sanjuro!

j'ai hâte de lire le compte-rendu de notre partie ^^

Voilà le mien, tiré de "Hier j'ai joué à":

Nous terminons sur un jeu japonais, encore une fois, mais un "gros" cette fois: Iki.
Niveau esthétique et lisibilité, on est à l'opposé de Viceroy avec des nuances pastelles japonisantes assumées et sobres et une ergonomie bien pensée. Le jeu lui-même est ce qu'il faut d'opportunisme et stratégie, savamment dosé. J'avais repéré le jeu sur KS, mais savais que Sanjuro allait investir. J'étais curieux, maintenant j'en serais presque jaloux: il est vraiment excellent.
Séli et moi découvrons le jeu, mais nous le comprendrons très vite et très bien. La conséquence, c'est que nous partons dans des stratégies définies et saurons jouer les bons coups. Je pars sur un axe commerces (pour les 25 points) + Nagaya bonus (sans doute dans les 25 points en cours de partie) et économiserai pour me chopper un bâtiment à 28 points en fin de partie. Séli fera un peu pareil mais n'aura pas mis assez de côté pour prendre un bâtiment lucratif en fin de partie. Mister_O fera un gros coup sur les poissons avec 3 saisons et les 2 à 7 points. Sanjuro aura bien du mal avec Nagaya bonus et sera souvent à contretemps à cause des retraites.
Scores: 119-108-92-91

Govin
Govin
khaali dit :
Sanjuro, Govin et les autres qui y ont déjà joué, avez-vous des remarques sur la regle VF? Tout était clair, il n'y a pas eu de soucis en jeu?

Je viens de me rendre compte que j'avais probablement déjà ta règle avec moi à Essen (tes initiales sont O.L. ?).
Je l'avais déjà donc lue, le lendemain matin qui a suivi ma première partie. De mémoire, il me semble que je n'avais rien remarqué qui ne correspondait pas à la partie que nous avions faite la veille.

Default
Govin
Govin
TS Léodagan dit :

Voilà le mien, tiré de "Hier j'ai joué à":

Nous terminons sur un jeu japonais, encore une fois, mais un "gros" cette fois: Iki.
Niveau esthétique et lisibilité, on est à l'opposé de Viceroy avec des nuances pastelles japonisantes assumées et sobres et une ergonomie bien pensée. Le jeu lui-même est ce qu'il faut d'opportunisme et stratégie, savamment dosé. J'avais repéré le jeu sur KS, mais savais que Sanjuro allait investir. J'étais curieux, maintenant j'en serais presque jaloux: il est vraiment excellent.
Séli et moi découvrons le jeu, mais nous le comprendrons très vite et très bien. La conséquence, c'est que nous partons dans des stratégies définies et saurons jouer les bons coups. Je pars sur un axe commerces (pour les 25 points) + Nagaya bonus (sans doute dans les 25 points en cours de partie) et économiserai pour me chopper un bâtiment à 28 points en fin de partie. Séli fera un peu pareil mais n'aura pas mis assez de côté pour prendre un bâtiment lucratif en fin de partie. Mister_O fera un gros coup sur les poissons avec 3 saisons et les 2 à 7 points. Sanjuro aura bien du mal avec Nagaya bonus et sera souvent à contretemps à cause des retraites.
Scores: 119-108-92-91

Joli retour.

Je vous trouve vraiment perspicaces pour votre première partie.
Perso, je n'avais pas planifié la construction du bâtiment, en fin de partie, trop occupé à implanter mes artisans en visant le Nagaya bonus et à lutter contre les incendies. Je m'y suis pris trop tard, à contrario de M. Sanjuro qui avait anticipé et très bien préparé son coup.

Outre les poissons et le tabac que je trouve peu ergonomiques (une piste de score, le long du commerce, aurait été plus pratique, selon moi), je suis un peu déçu par la construction des bâtiments qui semble difficile de programmer plus tôt dans la partie. J'ai eu l'impression de me retrouver avec un convertisseur de ressources en PV de fin de partie (comme dans Ponzi Scheme, avec les souvenirs luxueux).
Ce n'est pas gênant en soi, mais je m'attendais à un intérêt plus prédominant.

alloleo
alloleo
eneo dit :Sortira t il au Japon en de nombreux exemplaires ? Pour le moment la réponse d'une boutique en ligne connue expliquait qu'il serait difficile de se le procurer voire quasi impossible. S'il sort au Japon, peut-être les choses seront-elles davantage possible...

La solution pourrait être - pour ceux qui souhaitent encore un exemplaire - de se grouper puis quand il y a un nombre suffisant de commandes, de contacter directement Koota. Je suis certain que pour une dizaine de boîtes il vous fait un envoi.

Sinon, excellent ces premiers compte-rendu de partie ca donne vraiment envie et surtout, on voit bien toute la profondeur du jeu; plutôt excellent ! ;-)