Acathla
Acathla
réponse un peu facile

un sujet y est consacré (suite à vos débordements ... a parler d’autres choses que du sujet de départ ici même... il faudrait respecter les règles que vous imposez (incohérence)) dans le forum et aucune réponse de votre part à cette question...

c’est cocasse...
noham
noham
on a compris que vous aviez appris un nouveau mot, le mot "incoherence" et que vous vouliez l'utiliser a tout va.
mais suffit pas de l'employer pour prouver que vous savez l'utiliser.
je n'impose rien, ce n'est pas moi qui fait la moderation et encore moins les sujets.
bref vous êtes bien brave mais clairement pas futé, vous délirez, aller consulter !
ElGrillo
ElGrillo
noham dit :
ElGrillo dit :Pour le coup quand la question est posée et que l'intervenant ne souhaite pas s'étaler sur le sujet, il est assez compliqué d'étirer la réponse par d'autres questions. 
On ne peut pas savoir si une réponse dure 2 minutes ou 10 secondes, c'est toujours la volonté de l'invité de rentrer dans les détails ou au contraire, esquiver. On ne peut donc  imputer cela aux chroniqueurs

 

réponse un peu facile.
ce n'est pas parce que l'interviewé ne souhaite pas s'étaler sur le sujet qu'on ne peut pas étirer par d'autres questions 
 

Et ? Ok, on étire et l’intervenant ne souhaite toujours pas répondre, que fait on exactement ? L’émission dessus ?
C’est marrant il se trouve que j’ai moi même fait de la radio amateur dans un autre domaine ( donc journaliste selon votre définition, admettons). Oui tirer les vers du nez c’est une option intéressante, il me semble même que les animateurs de la Radio l’ont fait à certains moments, ça ne vous aura pas échappé je l’espère, auditeur très attentif que vous êtes. Et donc, comme vous avez pu vous en rendre compte par vous même, les invités n’ont pas toujours souhaité aller plus loin. C’est le jeu, c’est ainsi. 

Mon dieu, je répond aux trolls, je vais aller consulter merci du conseil 
noham
noham
vous avez raison, a un détails prêt, ils n'ont même pas fait l'effort d'étirer la question, donc comment être sure ?
on ne peut pas ! donc votre argument ne repose sur rien.
encore que la façon de poser certaines questions avec des pincettes pour ne pas contrarier l'invité, voir même a ne pas lui poser la question du tout comme celle évidente du conflit d'intérêt en dit long sur la façon dont a été orienté l'interview.

pour quelqu'un dont :
 
ReiXou dit :... l'objectif à la Radio des jeux est d'éclairer nos auditeurs sur la façon dont fonctionne le milieu et le marché du jeu de société.

c'est qd meme plutôt paradoxal pour ne pas dire hypocrite.

et je ne parle pas de balayer d'un revers de la main les critiques des internautes qu'ils ont bien été contents de trouver pour les aider préparer l'interview.

surtout qu'entre nous on est loin de leur premiere émission et c'est pas non plus comme si certaine remarque ne leur avait pas déjà été faite.

la réponse ici c'est surtout du 

mon objectif/je ne pense pas que les questions sont complaisantes/ je ne pense pas que les critiques appel des réponses/ J'aime à croire qu'on en fait pas trop mal notre boulot
en bref du moi/je/moi/je ya que ca qui m'interesse, jfais ce que je veux et malgré ce que je dit j'm'en fou de ce que vous penser vous les auditeurs.

se cacher derriere 2 3 bonnes questions juste pour faire bonne figure et se donner du credit oui mais non.
c'est juste jouer la comédie




 
Acathla
Acathla
se cacher derrière 2 3 insultes, juste pour ne pas répondre et se donner le rôle du chevalier blanc...

désolé mais s’il n’y avait plus (moins déjà) d’incohérence dans votre discours je n’aurais pas le loisir de le réécrire 

certains ont bien appris à faire des copier-coller et montrer ici même qu’il l’utilisait à tout va...


d’ailleurs cette même question est étirée ici et vous ne répondez pas... expliquez nous comment lutter contre un intervenant qui évite la question ? (Sans oublier de répondre aux raisons de cette croisade, merci d’avance)
cedric-XIII
cedric-XIII
@noham On a compris je pense que vous aimez pas cette émission. A la prochaine vu que vous la trouvez trop complaisante vous aurez juste à ne pas l'écouter.
On vous remercie d'avoir donner votre avis et d'avoir éclairé la communauté.
Maintenant vu qu'il sont dans leur droit de faire ce qu'ils veulent et même de ne pas vous répondre et qu'ils n'ont à ce justifier de rien vous pouvez passer à autre chose.

Ah et éventuellement adresser des excuses aux gens que vous avez insulté gratuitement et sans raison serait pas mal aussi...
soze
soze
C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 
enpassant
enpassant
soze dit :En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation.

On appelle ça du masochisme. 
Mais il y en a qui prennent leur pied comme ça.

ElGrillo
ElGrillo
En même temps les donneurs de leçons, qui trouvent insupportables ceux qu'ils prétendent être des donneurs de leçons, sont insupportables. Etc... aucun intéret au débat, sujet clos pour moi, bonne suite à tous
soze
soze
Je ne vous dis pas ce que vous devez faire, je donne mon impression, c'est tout. Et cela n'altère en rien votre liberté de continuer. Grosse différence. Subtilité. Et je n'aime pas trop non plus la posture de "aucun intérêt, le sujet est clos". Non, à la limite: "je n'y trouve plus d'intérêt et je cesse d'intervenir" serait plus juste. Subtilité encore.
soze
soze
enpassant dit :
soze dit :En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation.

On appelle ça du masochisme. 
Mais il y en a qui prennent leur pied comme ça.

Ou du travail critique... Je déteste Demorand et Salamé. Mais ils sont écoutés. Donc je les écoute. Et je peux construire ma critique. Idem pour pas mal de choses. Sinon, on va des gens qui disent qu'ils n'ont pas le temps, vont se replier sur des médias bios de luxe endogamiques genre Blast, Mediapart et Le media et qui vont être tout surpris, et surpris à répétition, d'avoir des gilets jaunes et 90 députés FN et des gens qui n'en ont rien à battre de l'écologie. Je suis même abonné au Blog Police et Réalité, alors que c'est totalement antagoniste avec ma manière de penser. Donc, je peux parfaitement supporter Tric Trac. 

el payo
el payo
Acathla dit :réponse un peu facile

un sujet y est consacré (suite à vos débordements ... a parler d’autres choses que du sujet de départ ici même... il faudrait respecter les règles que vous imposez (incohérence)) dans le forum et aucune réponse de votre part à cette question...

c’est cocasse...
Acathla dit :se cacher derrière 2 3 insultes, juste pour ne pas répondre et se donner le rôle du chevalier blanc...

désolé mais s’il n’y avait plus (moins déjà) d’incohérence dans votre discours je n’aurais pas le loisir de le réécrire 

certains ont bien appris à faire des copier-coller et montrer ici même qu’il l’utilisait à tout va...


d’ailleurs cette même question est étirée ici et vous ne répondez pas... expliquez nous comment lutter contre un intervenant qui évite la question ? (Sans oublier de répondre aux raisons de cette croisade, merci d’avance)

Pourrait-on commencer à envisager que tu arrêtes de lui chercher des poux ?
Toujours du bon côté, mais jamais tu ne lâches l'affaire non plus. Ici ou ailleurs dans le passé avec fraisdeau.

Effectivement un autre sujet a été créé suite à des débordements. En ce qui me concerne je crois avoir identifié plusieurs personnes responsables de ces débordements. Si tu vois ou je veux en venir 

Noham (appelons-le comme ça puisque c'est pour l'instant sous ce pseudo qu'il s'exprime) semble avoir fait l'effort de séparer ses interventions sur les deux différents sujets : les douves pour les conspirations et les attaques ad hominem, et ici pour les remontrances - certes inamicales - liées à l'émission de la radio des jeux. 
Quand je te lis j'ai l'impression que tu fais tout pour le pousser à récidiver.

 

Djbone
Djbone
Bonne émission comme d'hab... Je trouve ça assez passionnant ces interviews très longues et très en détail.

On comprend bien pendant l'interview que Nunes et d'Epenoux ne veulent pas qu'il y ait de nouveaux venus dans l'industrie du jeu de société, que ça doit rester en vase clos, qu'il ne faut surtout pas chercher de nouveaux auteurs (sauf au japon où les éditeurs font le boulot a leur place) sous prétexte qu'ils n'aient jamais trouvés de bons jeux dans les prototypes qu'on leur a envoyé (ben voyons...)

Bonne reflexion du journaliste quand D'epenoux pleure parce qu'il y a des nouvelles boîte qui s'ouvrent, dans une industrie avec 10% de progression comment reprocher aux gens de vouloir se faire leur place... Mais on pourra pas leur changer leur idée, ils veulent rester entre potes... Malheureusement ce sont ces mastodontes qui font la pluie et le beau temps, bon courage à ceux qui veulent se lancer :) Et désolé aux créateurs...
 
el payo
el payo
Effectivement Djbone c'était un moment fort de l'émission. Belle intervention de Reixou.
A ce moment précis j'ai pensé aussi que l'émission s'enregistre à la Cafetière avec la collaboration de Antoine Bauza et Matthias qui chacun de leur côté sont justement en train de monter chacun une maison d'édition.

Ça donne du contexte, quoi.
XavO
XavO
soze dit :
enpassant dit :
soze dit :En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation.

On appelle ça du masochisme. 
Mais il y en a qui prennent leur pied comme ça.

Ou du travail critique... Je déteste Demorand et Salamé. Mais ils sont écoutés. Donc je les écoute. Et je peux construire ma critique. Idem pour pas mal de choses. Sinon, on va des gens qui disent qu'ils n'ont pas le temps, vont se replier sur des médias bios de luxe endogamiques genre Blast, Mediapart et Le media et qui vont être tout surpris, et surpris à répétition, d'avoir des gilets jaunes et 90 députés FN et des gens qui n'en ont rien à battre de l'écologie. Je suis même abonné au Blog Police et Réalité, alors que c'est totalement antagoniste avec ma manière de penser. Donc, je peux parfaitement supporter Tric Trac. 

Je me retrouve dans ce que dit Soze, même le côté "bio de luxe" mais je me soigne. Par exemple, je me suis abonné à des groupes FB de militants/sympathisants de la majorité présidentielle pour échanger (essayer) et surtout rendre visible ces gens à mes yeux car je me demandais toujours qui ils sont. 
Ce n'est pas parce que vous ne lisez pas, ne regardez pas ou ne participez à quelque chose que cela ne transforme pas votre vie. Et donc, pour moi, vous avez toute légitimité à y prendre part et à vous y opposer (sans troller, insulter, agresser... évidemment). 
Ce qui est vrai pour les sujets sociétaux l'est aussi pour les jeux de société et ses médias. Ce que disent les médias ludiques et ce qu'ils ne disent pas participent à notre loisir. L'émission de la Radio des Jeux a passé beaucoup de temps sur les produits de gamme (soit par système, soit par univers, sous licence ou pas) d'Asmodée. Dans mon souvenir, je peux me tromper, il y a eu très peu ou pas de critique de cela. Cette politique de développement des gammes a été exposée à froid... et donc normalisée. Quand le Monopoly faisait la même chose, on était pourtant nombreux à trouver ça sans intérêt, risible. Pour les jeux que j'ai essayés, ils n'apportent pourtant pas grand chose de nouveau. Smallworld World of Warcraft n'est même pas équilibré. Tout ça sert juste à vendre des boites. Et donc on passe 25 minutes là-dessus, on normalise la pratique et derrière 8 minutes sur l'écologie, où MN tourne le sujet en ridicule. C'est quoi le message au final ? 
Notre loisir est massivement consumériste dans ses médias. J'ai eu ma part de responsabilité il y a 20 ans, je le concède. Si personne ne propose autre chose et n'apporte la contradiction, on aboutit à des articles de partout sur les croisières ludiques Captain Meeple ou autres aberrations, qui normaliseront ces pratiques. Super. 

cedric-XIII
cedric-XIII
soze dit :C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 

Sur le fond je suis d'accord avec toi sauf que la, le messieurs sont but était de prévenir les nouveaux. Chose que l'on a bien compris. 
De plus certains ont essayer de discuter avec lui et ce sont fait insulté gratuitement. A partir de la le débat devient difficile....
De plus le messieurs ment ouvertement et critique ceux qui escquive des questions alors qu'il est coutumier du fait...
Du coup avoir plus de sympathie pour quelqu'un d'insultant et qui spam sur un sujet j'ai envie de dire chacun ses choix.

Sinon assez d'accord avec enpassant, écoutez 4h d'un truc qu'on déteste broken heart

Adrienhb
Adrienhb
ReiXou dit :Bonjour soze,

Je peux effectivement donner l'impression de botter en touche.

La plupart des critiques que j'ai lu sur l'émission sont valides il me semble (si j'excepte les trolls de multicomptes et celui, complice, de Frédérick qui anime la radio avec moi puisqu'il semble qu'il faille le préciser) , je ne suis pas sur qu'elles appellent des réponses (en général, tel ou tel sujet pas assez creusé, ecologie , dominion ou autre en fonction des intérêts de l'auditeur).

Notre objectif à la Radio des jeux est d'éclairer nos auditeurs sur la façon dont fonctionne le milieu et le marché du jeu de société. Celà se fait en créant un espace de discussions où les invités peuvent expliquer des fonctionnements, des démarches. J'aime à croire qu'on en fait pas trop mal notre boulot sur ces buts que nous nous sommes fixé.

Comme tu le soulignes, c'est un boulot de passionné (je n'ai jamais travaillé dans le secteur, à part une prestation de 2 jours l'année passée, Fred non plus à part un stage chez Interlude il y a plus de 20 ans).

C'est votre droit de trouver nos questions complaisantes mais nous pensons qu'elles ne le sont pas. Nos invités sont par contre maitres de leurs réponses. Les auditeurs peuvent juger (avec raison ou non) que tel ou tel aspect n'a pas été assez creusé mais je pense que les questions sont posées. Nous même sur la dernière émission avions des questions pour faire durer l'émission 8h, il a fallu faire des choix.

Quand à savoir pourquoi nos invités viennent chez nous (dont Marc et Matthieu dans cette dernière émission, que nous remercions une nouvelle fois), c'est à eux qu'il faut poser la question.

Nous vous remercions tous de vos retours critiques ou élogieux.

Je profite de ta présence pour deux, trois remarques sur la Radio des Jeux. Je fais partie de ceux qui n'écoutent que lorsque les invités m'intéressent et je suis mauvais pour savoir qui est qui.
En écoutant le dernier épisode, j'ai eu un truc qui m'a gêné et un regret:
Parmi les animateurs il est difficile de savoir qui parle juste à l'oreille. Et je pense que j'aurais su qui parlait, cela aurait été plus intéressant. Plus généralement, avoir un endroit où on pour avoir une bio des animateurs, ce serait chouette. Et non l'intro au début ne suffit pas en fait.
La question et surtout la réponse sur Dominion m'a laissé sur ma faim. Et je me dis que peut-être serait-il envisageable de prévenir les invités que tels sujets sera abordés pour qu'ils puissent venir avec une réponse qui va au-delà de "je sais pas". Attention juste les thèmes pas les questions que vous allez poser.

Merci en tout cas pour ce podcast un peu ovni mais intéressant !

el payo
el payo
Reixou c'est celui qui a une voix grave et chaude.
Matthias c'est celui qui a aussi une voix grave et chaude mais plus forte parce que plus près du micro.
et Frederick c'est celui qui a la voix moins grave que les deux autres, avec un débit un peu rapide et accidenté et qui est clairement le marrant de l'équipe.

Ah tiens, une suggestion en passant : est-ce que vous pouvez réguler le niveau sonore des jingles ? ils sont très nettement plus fort que le reste. C'est sûrement une stratégie pour que tout le quartier sache que j'écoute la radio des jeux quand je passe en voiture en centre ville. Mais je demande quand même.
soze
soze
cedric-XIII dit :
soze dit :C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 

Sur le fond je suis d'accord avec toi sauf que la, le messieurs sont but était de prévenir les nouveaux. Chose que l'on a bien compris. 
De plus certains ont essayer de discuter avec lui et ce sont fait insulté gratuitement. A partir de la le débat devient difficile....
De plus le messieurs ment ouvertement et critique ceux qui escquive des questions alors qu'il est coutumier du fait...
Du coup avoir plus de sympathie pour quelqu'un d'insultant et qui spam sur un sujet j'ai envie de dire chacun ses choix.

Sinon assez d'accord avec enpassant, écoutez 4h d'un truc qu'on déteste broken heart

Vous ne le faites jamais ? J'ai écouté le Thinkerview du Patron du Médef et de deux ultralibéraux (Charles Gave & Olivier Delamarche) pour qui la solution est moins d'état puis toujours moins d'état. 6h en tout. J'ai écouté celui de Kémi Séba également. J'ai écouté celui des syndicats de policiers. J'ai trouvé ça tour à tour détestable, fascinant et passionnant. Je faisais des bons sur mon fauteuil. La radio des jeux des patrons, c'était smoothie banane mangue à coté.

znokiss
znokiss
soze dit :
cedric-XIII dit :
soze dit :C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 

Sur le fond je suis d'accord avec toi sauf que la, le messieurs sont but était de prévenir les nouveaux. Chose que l'on a bien compris. 
De plus certains ont essayer de discuter avec lui et ce sont fait insulté gratuitement. A partir de la le débat devient difficile....
De plus le messieurs ment ouvertement et critique ceux qui escquive des questions alors qu'il est coutumier du fait...
Du coup avoir plus de sympathie pour quelqu'un d'insultant et qui spam sur un sujet j'ai envie de dire chacun ses choix.

Sinon assez d'accord avec enpassant, écoutez 4h d'un truc qu'on déteste broken heart

Vous ne le faites jamais ? J'ai écouté le Thinkerview du Patron du Médef et de deux ultralibéraux (Charles Gave & Olivier Delamarche) pour qui la solution est moins d'état puis toujours moins d'état. 6h en tout. J'ai écouté celui de Kémi Séba également. J'ai écouté celui des syndicats de policiers. J'ai trouvé ça tour à tour détestable, fascinant et passionnant. Je faisais des bons sur mon fauteuil. La radio des jeux des patrons, c'était smoothie banane mangue à coté.

Je le fais sur des pofcasts et autres médias informatifs (j'ai même écouté Zemmour chez Thinkerview, c'est dire). 

Par contre, j'ai bien plus du mal quand certaines personnes me disent : "Ohlala, cette série c'est vraiment de la merde. Et ça fait 4 saisons que ça dure..." 
Marche aussi avec certains jeux vidéos : "hé mec, ce jeu c'est vraiment du caca pourri en boite, et je sais de quoi je parle, j'y ai passé 1500 heures". 

Là par contre, ce genre de cas, ça dépasse ma compréhension.

cedric-XIII
cedric-XIII
J'aimerais déjà avoir le temps de regarder/écouter les trucs qui me plaisent... alors un truc qui me gonfle je coupe direct.
Même si je peut comprendre sur le principe bah faut du temps et vous le dites vous même vous arrivez à trouvez ça passionnant et fascinant. 
cedric-XIII
cedric-XIII
znokiss dit :
soze dit :
cedric-XIII dit :
soze dit :C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 

Sur le fond je suis d'accord avec toi sauf que la, le messieurs sont but était de prévenir les nouveaux. Chose que l'on a bien compris. 
De plus certains ont essayer de discuter avec lui et ce sont fait insulté gratuitement. A partir de la le débat devient difficile....
De plus le messieurs ment ouvertement et critique ceux qui escquive des questions alors qu'il est coutumier du fait...
Du coup avoir plus de sympathie pour quelqu'un d'insultant et qui spam sur un sujet j'ai envie de dire chacun ses choix.

Sinon assez d'accord avec enpassant, écoutez 4h d'un truc qu'on déteste broken heart

Vous ne le faites jamais ? J'ai écouté le Thinkerview du Patron du Médef et de deux ultralibéraux (Charles Gave & Olivier Delamarche) pour qui la solution est moins d'état puis toujours moins d'état. 6h en tout. J'ai écouté celui de Kémi Séba également. J'ai écouté celui des syndicats de policiers. J'ai trouvé ça tour à tour détestable, fascinant et passionnant. Je faisais des bons sur mon fauteuil. La radio des jeux des patrons, c'était smoothie banane mangue à coté.

Je le fais sur des pofcasts et autres médias informatifs (j'ai même écouté Zemmour chez Thinkerview, c'est dire). 

Par contre, j'ai bien plus du mal quand certaines personnes me disent : "Ohlala, cette série c'est vraiment de la merde. Et ça fait 4 saisons que ça dure..." 
Marche aussi avec certains jeux vidéos : "hé mec, ce jeu c'est vraiment du caca pourri en boite, et je sais de quoi je parle, j'y ai passé 1500 heures". 

Là par contre, ce genre de cas, ça dépasse ma compréhension.

Voilà très bon exemple. 

soze
soze
L'espoir. Mais je crois que le propos ici n'est pas que c'est mauvais ou bâclé, c'est plus un questionnement - insoluble à mon sens - sur le positionnement. Comment en étant dans cette proximité on peut informer de manière critique et ne pas être un simple relais de communication ?
C'est un peu plus complexe que "j'aime pas". Du moins, je traduit les informations comme cela.
C'est pour ça que j'ai fortement réagit sur le "si t'aimes pas pas, t'as pas à écouter". Parce que dans une perspective critique, c'est vraiment intéressant que des gens regardent ce qu'ils n'aiment pas. C'est le principe de la critique ciné de Masque et la Plume en Sale temps pour un film. Par exemple, j'ai beaucoup aimé le dernier Depeschin, mais la critique virulente de After Hate m'a donné d'autres perspectives - même je ne suis pas du tout d'accord. 
Le podcast très drôle "La moto de qui déjà ?" https://www.lamotodequideja.fr/ c'est des mecs qui s'infligent une lecture qu'ils n'aiment pas, etc. 
noham
noham
                      
noham
noham
znokiss dit :
soze dit :
cedric-XIII dit :
soze dit :C'est insupportable ces formules récurrentes à base de "on l'aime ou on la quitte" / "vous n'êtes pas obligés d'écouter".
Je trouve que c'est un peu trop répandu.
Alors qu'en fait, c'est une position philosophique nulle. 
En fait, on peut écouter un truc alors qu'on déteste, et dire sa détestation. Que personne n'écoute, que personne ne réponde, que personne n'en ait rien à faire, n'altère en rien ce droit. 
Pourquoi est-ce que vous auriez le droit de traiter un mec de "troll" et de parler comme ça, alors que lui n'aurait pas le droit de nourrir la même haine envers votre objet d'amour. 
Je suis en désaccord sur le fond et la forme avec le mec, mais je crois que j'ai plus de sympathie pour lui que pour les nettoyeurs de sujet qu'on voit un peu partout, ceux qui déterminent ce qui est dans/hors le sujet, comment on doit parler, etc. 

Sur le fond je suis d'accord avec toi sauf que la, le messieurs sont but était de prévenir les nouveaux. Chose que l'on a bien compris. 
De plus certains ont essayer de discuter avec lui et ce sont fait insulté gratuitement. A partir de la le débat devient difficile....
De plus le messieurs ment ouvertement et critique ceux qui escquive des questions alors qu'il est coutumier du fait...
Du coup avoir plus de sympathie pour quelqu'un d'insultant et qui spam sur un sujet j'ai envie de dire chacun ses choix.

Sinon assez d'accord avec enpassant, écoutez 4h d'un truc qu'on déteste broken heart

Vous ne le faites jamais ? J'ai écouté le Thinkerview du Patron du Médef et de deux ultralibéraux (Charles Gave & Olivier Delamarche) pour qui la solution est moins d'état puis toujours moins d'état. 6h en tout. J'ai écouté celui de Kémi Séba également. J'ai écouté celui des syndicats de policiers. J'ai trouvé ça tour à tour détestable, fascinant et passionnant. Je faisais des bons sur mon fauteuil. La radio des jeux des patrons, c'était smoothie banane mangue à coté.

Je le fais sur des pofcasts et autres médias informatifs (j'ai même écouté Zemmour chez Thinkerview, c'est dire). 

Par contre, j'ai bien plus du mal quand certaines personnes me disent : "Ohlala, cette série c'est vraiment de la merde. Et ça fait 4 saisons que ça dure..." 
Marche aussi avec certains jeux vidéos : "hé mec, ce jeu c'est vraiment du caca pourri en boite, et je sais de quoi je parle, j'y ai passé 1500 heures". 

Là par contre, ce genre de cas, ça dépasse ma compréhension.

a titre juste informatif une serie télé ou du jeu vidéo c'est du divertissement.
"thinkerview" ou "la radio des jeux" c'est des interview et de l'info.
vous comparez deux choses totalement différente.
les deux ne se consomment pas de la meme façon.
si on peut se passer de l'un, on ne peut pas forcement se passer de l'autre si on veut suivre l'actualité et mieux comprendre le monde dans le quel on vie et je rappel que c'est selon reixou son objectif 


 

ReiXou dit :Notre objectif à la Radio des jeux est d'éclairer nos auditeurs sur la façon dont fonctionne le milieu et le marché du jeu de société. 

 

 

Acathla
Acathla
Auto suppression
je (ou la modération) supprimerais/déplacerais ce message si la contre vérité est rectifié.
je tiens juste à rétablir donc, une vérité, contrairement à ce qui est énoncé
j’ai répondu/discuté/argumenté/donné mon avis à soze, un échange cordial et éclairant sur le point de vue de l´autre. (Sur la 2ème moitié de ce sujet...)
znokiss
znokiss
noham dit :

qu'est ce qui faut pas entendre comme connerie[...]

a croire que vous voulez revendiquer d'être idiot.

comme acthala vous faite le malin en pensant maitriser l'art du débat et de l'argumentation.
mais la encore vous n'êtes pas assez intelligent.

ca suffit a vous faire dresser le kiki tel des ados immatures, mais vous n'apportez rien a la discussion.

vous ne savez rien faire d'intelligents.

Tric Trac

Je pense qu'on a fait le tour de la question sur les insultes et les longues diatribes illisibles sans majuscules..
Docky
Docky
Pour ma part, je remercie La Radio des Jeux pour ce qu'ils proposent. Oui, c'est assez long (plusieurs heures d'écoute) et assez rare deans la rythme de parutions. Mais ça permet de découvrir au delà de la première couche des acteurs du monde ludique.

Certains regretteront une forme de complaisance des uns vis-à-vis des autres. Je crois franchement que les questions sont posées, avec bienveillance et sans non plus gratter / creuser jusqu'à offusquer. Si c'est le petit prix à payer pour que ces acteurs du monde ludique s'ouvrent et se confient, il me semble tout-à-fait convenable.

Dans le cas contraire, ces mêmes acteurs seraient d'autant plus frileux et on se priverait de leur retours, informations, confidences. Je vois au delà de l'entreprenariat et de la recherche du profit supposés par certains comme étant leurs seuls moteurs, des personnes passionnées par notre activité commune.

Ils ont peut-être des travers, qui n'en a pas ? J'ai l'impression qu'ils sont assez ouverts. Personnellement, j'écoute surtout les émissions donc je connais les invités à l'avance. Étonnamment, car on sort de l'activité ludique, j'aime bien les conseils "hors-sujet" de la fin d'émission. Il faut d'ailleurs que je finisse par regarder Bosch.

Un tout petit truc, histoire qu'on ne me prenne pas pour un acheté / vendu. ;) Cela reste très subjectif, mais parfois, je trouve les longues interventions de Mathias un peu artificiellement rattachées. Il s'explique presque exclusivement sur le monde du livre. C'est très loin d'être inintéressant, mais cela ne me captive pas toujours, tel que je le constaterais si on avait un philatéliste ou un ostréiculteur comme intervenant. Bref, il me semble avoir souvent du mal à faire le parallèle avec notre "monde", à recouper les sujets.

Merci encore à vous tous et bonne continuation !
noham
noham
mince alors c'est verrouillé 


pour le parallèle avec le monde du livre c'est parce que ces deux mondes fonctionnent pareil.

surproduction, rayon qui dégueule de nouveauté donc des ventes qui se diluent et en plus ne s'étalent pas sur la durée donc recette en baisse et au lieu de se reconcentrer sur la qualité ils misent sur la quantité en se disant je lance 10 nouveautés y'en aura forcement bien une qui va marcher, se démarquer et s'installer sur la durée.
c'est malheureux mais c'est comme ca que ca marche. c'était d'ailleurs le mode de fonctionnement de iello ya pas si longtemps et je pense que depuis c'est le cas de 90% des acteurs du marché.

et asmodée avec ses dizaines de studio (ffg, pearl games, space cowboys, days of wonders, repros prod, edge  etc... etc... etc ... ) a qui il demande en moyenne 2 nouveautés par an ca fait au final un max de nouveauté par mois, yen a forcement qui vont payer les pots cassé de cette stratégie.

alors j'ai pas de boule de cristal mais moi je prédis pas un avenir radieu a certain studio qui vont vite disparaitre qd après 2/3 foirages (qui a dit pearl games ?) on leur indiquera gentiment la porte.
 
Anaelle-Pearl Games
Anaelle-Pearl Games
Deux toutes petites précisions juste parce qu'on parle de nous en quelques mots qui pourraient penser que nous allons mal :

​​​​​​1. On ne nous impose aucun rythme de sortie en tant que studio Asmodee. Que du contraire même, faire le meilleur jeu possible peut demander du temps, surtout si on les développe en interne et on peut prendre ce temps. Ne soyons évidemment pas hypocrite, on doit être rentable mais en travaillant le mieux possible un jeu sur lequel on croit plutôt que d'en envoyer 5 au petit bonheur la chance.
​​​​
2. Pour ce qui est de la situation de Pearl Games. Certes Black Angel y a été surproduit lors du second tirage francophone après un départ fulgurant du 1 tirage mais on a eu un beau succès international. Cela a sans doute terni un peu notre image dans ce pays mais pas ailleurs. Il n'y a pas eu de gros plantages  chez nous et le climat de confiance avec mes collègues du groupe est très agréable (derrière le mastodon, il y'a des gens qui travaille simplement ensemble). En outre, notre gamme vie et on imprime du Troyes, Deus, bloddy inn (en 11 langues), Ginkgopolis... J'en suis très fier. 

Voilà, j'espère avoir rassuré notre dernier fan 😁

Sebduj, qui écrit avec le compte de son épouse car il est dans une tente en attente du concert de Pearl Jam entre autre et qui n'a plus internet sur son GSM pour ne plus venir faire trop de commentaires sur TT 😀 et qui fait des blagues foireuses avec des smilies parce que c'est sympa aussi 🤞

 
cedric-XIII
cedric-XIII
noham dit :mince alors c'est verrouillé 

et asmodée avec ses dizaines de studio (ffg, pearl games, space cowboys, days of wonders, repros prod, edge  etc... etc... etc ... ) a qui il demande en moyenne 2 nouveautés par an ca fait au final un max de nouveauté par mois, yen a forcement qui vont payer les pots cassé de cette stratégie.

alors j'ai pas de boule de cristal mais moi je prédis pas un avenir radieu a certain studio qui vont vite disparaitre qd après 2/3 foirages (qui a dit pearl games ?) on leur indiquera gentiment la porte.
 

Il ont quoi 50 studios? D'après vos infos ça fait 100 sorties par an soit 8 sorties par mois pour le groupe asmodee. Ca me paraît plutôt raisonnable pour un tel groupe.
 

Rodenbach
Rodenbach
Pearl games en direct de Pearl Jam : la boucle est bouclée 😉