• HerlockSholmes
    HerlockSholmes
    Les origines du jeu d'enquête sont plus anciennes que le Cluedo. Ce jeu est juste une version plateau des murder party qui datent de l'époque victorienne. Même en ignorant ces derniers, Dennis Wheatley et J.G. Links publièrent quatre "Crime Dossiers" dans les années 30 et dont trois ont été traduits en français dans les années 80: "Meurtre à Miami", "L'affaire Prentice" et "Le massacre de Malinsay". Ces dossiers se présentaient sous la forme de fascicules regroupant les comptes rendus d'enquête ainsi que les indices réunis (plans, photos, mégot, etc.). Un format repris par d'autre jeux encore aujourd'hui et qui est plus proche de SHDC que Cluedo.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Question : Peut-on les considérer, à l'époque et dans l'acceptation culturelle d'alors, comme des jeux de plateau ?
    Merci !
    HerlockSholmes
    HerlockSholmes
    Ils étaient présentés comme une nouveauté, des livres-jeux d'enquête à résoudre soi-même. Je ne suis pas certain que la comparaison soit appropriée vu que le marché du jeu de société était inexistant à l'époque : le Monopoly venait juste de sortir ! De toute façon, même à l'heure actuelle, tout le monde ne considère pas SHDC comme un jeu de société.

    Ce qui se rapproche le plus des "Crimes Dossiers" aujourd'hui ce sont des jeux du type "Les flammes d'Adlerstein": chez Idventure. Les dossiers ne sont d'ailleurs pas semblables en tous points (le premier scénario est très dirigiste, le second beaucoup moins par exemple) mais ils comportent des comptes rendus, des objets, des plans et une solution scellée qu'il faut décacheter pour vérifier sa réponse.

    "221B Baker Street", sorte de Cluedo à scénario, est en revanche un pur jeu de société et précède également SHDC de plusieurs années.
    ThierryLefranc
    ThierryLefranc
    Bonjour,

    La catégorie déduction peut englober pas mal de jeux, non ?
    Love letter, Battlestar galactica, Sleuth, Codenames, Deadwood 1876, Code 777...

    Hop !
    Rodenbach
    Rodenbach
    Et Mysterium, crénom !
    Rodenbach
    Rodenbach
    Witness a le cul entre deux chaises, mais je l'aurais mis dans les jeux de déduction, plutôt.
    HerlockSholmes
    HerlockSholmes
    En effet, la sélection retenue est un peu arbitraire. Je pense que ce n'est pas juste une question de mécanique de jeu mais aussi de thème. La plupart de ces titres ne sont clairement pas des jeux d'enquête. À l'inverse "221B Baker Street" qui est a mi-chemin entre le Cluedo et le SHCD simplifié aurait pu être mentionné dans cet article.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Alors une sélection est forcément un peu arbitraire et le propos n'était pas, je crois, d'être complet mais bien de faire sentir la différence entre déduction et enquête, en sachant qu'on retrouve du premier dans le deuxième. Mysterium, on peut analyser les images et en déduire quelque chose, effectivement... Mais par exemple, Witness, effectivement, l'aspect "enquête" où, une fois les indices transmis, il faut comprendre et mettre en relation ce qu'il s'est passé, le place entre deux chaises mais je trouve, avec l'aspect non-rejouable quand même côté enquête...
    Il me semble malgré tout que ce n'est pas automatiquement parce qu'il y a quelque chose à déduire, que c'est un jeu de déduction : Love Letter ou Battlestar Galactica, Codenames & co, la déduction et le "faisceau d'indice" peut amener (et amène) à mieux jouer mais le but n'est pas, en soi, de découvrir qui à la princesse ou qui est le félon... En tout cas, pas que ! :)
    HerlockSholmes
    HerlockSholmes
    En effet, la sélection retenue est un peu arbitraire. Je pense que ce n'est pas juste une question de mécanique de jeu mais aussi de thème. La plupart de ces titres ne sont clairement pas des jeux d'enquête. À l'inverse "221B Baker Street" qui est a mi-chemin entre le Cluedo et le SHCD simplifié aurait pu être mentionné dans cet article.
    Hiark
    Hiark
    En déduction, je ne suis pas certain pour Tobago. C'est quand même une chasse au trésor où on choisit l'endroit du trésor !
    Et j'aurais probablement ajouté "la recherche de la planète X", qui est une super découverte récente en pure déduction
    Rodenbach
    Rodenbach
    Et Mysterium, crénom !
    Rodenbach
    Rodenbach
    Witness a le cul entre deux chaises, mais je l'aurais mis dans les jeux de déduction, plutôt.
    ReiXou
    ReiXou
    Dans les recommandations plus récentes, je rajouterais les excellentes productions de 2021 :
    * Déduction : A la recherche de la planète X de Ben Rosset et Matthew O'Malley
    * Enquête : Suspect de Guillaume Montiage
    florica.fluture
    florica.fluture
    Ne pas oublier le fabuleux Crime de l'orient express, cousin de Minuit MEM
    François Décamp
    François Décamp
    Ok pour A la recherche de la planète X, mais par contre, Suspect est bien mentionné, entre Chronique of Crime et Micro Macro :)
    Nissa la Bella
    Nissa la Bella
    Il est superbe votre article, Monsieur François ! Merci. Ces suggestions à la fin, quelle bonne idée. A reprendre pour vos futurs papiers
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Alors une sélection est forcément un peu arbitraire et le propos n'était pas, je crois, d'être complet mais bien de faire sentir la différence entre déduction et enquête, en sachant qu'on retrouve du premier dans le deuxième. Mysterium, on peut analyser les images et en déduire quelque chose, effectivement... Mais par exemple, Witness, effectivement, l'aspect "enquête" où, une fois les indices transmis, il faut comprendre et mettre en relation ce qu'il s'est passé, le place entre deux chaises mais je trouve, avec l'aspect non-rejouable quand même côté enquête...
    Il me semble malgré tout que ce n'est pas automatiquement parce qu'il y a quelque chose à déduire, que c'est un jeu de déduction : Love Letter ou Battlestar Galactica, Codenames & co, la déduction et le "faisceau d'indice" peut amener (et amène) à mieux jouer mais le but n'est pas, en soi, de découvrir qui à la princesse ou qui est le félon... En tout cas, pas que ! :)
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Question : Peut-on les considérer, à l'époque et dans l'acceptation culturelle d'alors, comme des jeux de plateau ?
    Merci !
    bobbylafraise
    bobbylafraise
    Quel chouette article qui sent bon le jeu de société des 80's et leurs rejetons ludiques. Où est ma loupe ?
    HerlockSholmes
    HerlockSholmes
    Ils étaient présentés comme une nouveauté, des livres-jeux d'enquête à résoudre soi-même. Je ne suis pas certain que la comparaison soit appropriée vu que le marché du jeu de société était inexistant à l'époque : le Monopoly venait juste de sortir ! De toute façon, même à l'heure actuelle, tout le monde ne considère pas SHDC comme un jeu de société.

    Ce qui se rapproche le plus des "Crimes Dossiers" aujourd'hui ce sont des jeux du type "Les flammes d'Adlerstein": chez Idventure. Les dossiers ne sont d'ailleurs pas semblables en tous points (le premier scénario est très dirigiste, le second beaucoup moins par exemple) mais ils comportent des comptes rendus, des objets, des plans et une solution scellée qu'il faut décacheter pour vérifier sa réponse.

    "221B Baker Street", sorte de Cluedo à scénario, est en revanche un pur jeu de société et précède également SHDC de plusieurs années.
    cantoine06
    cantoine06
    Hello
    on peut en effet "critiquer" ou reprocher à Cluedo son coté basique pour l'enquête, mais au moins c'était réutilisable.

    Aujourd'hui, les jeux d'enquête ont l'air bien (et je pourrais aussi parler des escape game ou autre du même genre type Unlock, Undo & Cie), mais bouuuu aucune rejouabilité :o

    Quelle déception !! Pourquoi personne ne peut nous proposer un jeu d'enquête où la fin ne serait pas déjà ecrite d'avance, même si elle résulte de facteurs individuels que l'on connait mais dont on ne connait pas la combinaison ? c'est en cela que Cluedo etait intéressant, on savait qu'il y avait un lieu, un meurtrier, une arme, mais en l'état à cette partie quelle etait la combinaison ? C'est ça qui en faisait sa rejouabilité.
    Aujourd'hui, si je dois acheter et jouer à un jeu d'enquête, je veux de la rejouabilité, ce qui explique pourquoi je n'ai pas investi dans un jeu de ce type. Je serais bien plus tenté d'acheter un cluedo dont je suis sûr de pouvoir rejouer sans déjà connaitre la fin d'avance...
    Newton7900
    Newton7900
    Detective conseil n'est effectivement pas rejouable. Mais avant de venir à bout des enquêtes de base (10 je pense), il va se passer des dizaines d'heures ! Rien que le scenario d'introduction, j'ai du mettre 3 heures.
    Quel pied ce jeu...
    HagarWulfen
    HagarWulfen
    Je confirme, c'est au minimum 2 heures, au max 4. 10 scénarios, c'est au moins 30h.
    Le comparer au Cluedo, ce jeu chiant ou tout le monde finit au même tour et dans lequel, celui qui gagne est celui qui n'aura pas fini un tour dans le couloir à cause d'un mauvais jet de dé, c'est avoir une méconnaissance totale des jeux d'enquêtes narratifs.
    En même temps, pas un de mes amis accepterait une partie de Cluedo, alors qu'à Sherlock, on se régale. La boite verte est excellente.
    Chips
    Chips
    Je rejoins les autres réponse, pourquoi vouloir à tout prix de la rejouabilité ? La durée et la qualité des enquêtes de Détective Conseil rendent la question caduque (comme pour les autres bons jeux à usage unique, les réticences et questionnements s'envolent à la pratique).

    " Pourquoi personne ne peut nous proposer un jeu d'enquête où la fin ne serait pas déjà ecrite d'avance, même si elle résulte de facteurs individuels que l'on connait mais dont on ne connait pas la combinaison ?"
    Eh bien tout simplement parce que ce que tu décris n'est pas un jeu d'enquête mais bien un jeu de déduction. Où serait l'intérêt pour un joueur de décider d'interroger tel personnage si on sait qu'il va systématiquement nous donner la réponse A, B ou C ? Dans un jeu d'enquête, ce n'est pas l'inconnu des réponses qui fait le coeur du jeu, mais celui des paramètres : est-il pertinent ou non d'aller interroger Bidule, sachant que ça m'empêchera d'aller voir Truc, qu'il s'agit peut-être d'une fausse piste ou qu'il n'a rien d'intéressant à m'apprendre ?
    Le Zeptien
    Le Zeptien
    Oh ! Ma boite de Cluedo...ému je suis. :-)
    florica.fluture
    florica.fluture
    Cette photo, j'adore les personnages depuis gamin
    Le Zeptien
    Le Zeptien
    Il me semble que Bruno Faidutti faisait la collection des différentes Mademoiselle Rose...En effet les personnages ont changé d'image au fil des éditions, mais je trouve que les personnages de cette édition là sont restés les plus marquants.
    François Décamp
    François Décamp
    Ok pour A la recherche de la planète X, mais par contre, Suspect est bien mentionné, entre Chronique of Crime et Micro Macro :)
    Appiantiqua
    Appiantiqua
    Il y a aussi le très bon Mr.Jack!
    adel10
    adel10
    tiens je rajouterai a la liste herocard nightmare un cluedo inversé
    oopératif ou presque , les joueurs sont dans un cauchemard , chaque joueur connait son tueur et le lieu de sa mort , les autres joueurs doivent le deviner , a la fin un seul se réveillera
    Newton7900
    Newton7900
    Detective conseil n'est effectivement pas rejouable. Mais avant de venir à bout des enquêtes de base (10 je pense), il va se passer des dizaines d'heures ! Rien que le scenario d'introduction, j'ai du mettre 3 heures.
    Quel pied ce jeu...
    sebduj
    sebduj
    Yep, non, je ne suis pas un râleur :-) Phal avait des goûts très prononcé en terme de jeu, mais cela ne se voyait pas dans le contenu éditorial. Je me suis quasi fait virer du studio avec un Troyes Dice n'intéressant pas du tout l'auteur de cet article. Lui : "on commence, on commence" Moi "pardon j'explique les règles". Cela a donné lieu à la pire vidéo d'explication que je n'ai jamais faites. C'est dommage de devoir écrire cela mais le narratif est très présent, 'est génial pour ce qui aime, mais il n'y a pas que ça.... Pour l'anecdote, j'avais pris Lofoten avec moi aussi et seul les cartes événements avec du texte étaient interessantes....
    Signé: le vieux râleur.
    s_hammer
    s_hammer
    pour continuer sur le même sujet et pour celles et ceux que ça intéresse, le podcast Proxi-Jeux a justement fait un dossier sur les jeux d'enquête il y a peu : https://podcast.proxi-jeux.fr/2022/01/n133-les-jeux-denquete/
    HagarWulfen
    HagarWulfen
    Je confirme, c'est au minimum 2 heures, au max 4. 10 scénarios, c'est au moins 30h.
    Le comparer au Cluedo, ce jeu chiant ou tout le monde finit au même tour et dans lequel, celui qui gagne est celui qui n'aura pas fini un tour dans le couloir à cause d'un mauvais jet de dé, c'est avoir une méconnaissance totale des jeux d'enquêtes narratifs.
    En même temps, pas un de mes amis accepterait une partie de Cluedo, alors qu'à Sherlock, on se régale. La boite verte est excellente.
    HagarWulfen
    HagarWulfen
    Personnellement, je classe la fureur de Dracula et Lettres de Whitechapel dans la catégorie jeu de poursuite. London 1666 me semble plus proche du Cluedo, mais mieux (avec l'extension seulement, pour corriger la lenteur des mouvements).
    sebduj
    sebduj
    Message de crise d'angoisse, désolé... SI y'a moyen d'enlever...
    florica.fluture
    florica.fluture
    Ne pas oublier le fabuleux Crime de l'orient express, cousin de Minuit MEM
    florica.fluture
    florica.fluture
    Cette photo, j'adore les personnages depuis gamin
    Le Zeptien
    Le Zeptien
    Il me semble que Bruno Faidutti faisait la collection des différentes Mademoiselle Rose...En effet les personnages ont changé d'image au fil des éditions, mais je trouve que les personnages de cette édition là sont restés les plus marquants.
    Chips
    Chips
    Je rejoins les autres réponse, pourquoi vouloir à tout prix de la rejouabilité ? La durée et la qualité des enquêtes de Détective Conseil rendent la question caduque (comme pour les autres bons jeux à usage unique, les réticences et questionnements s'envolent à la pratique).

    " Pourquoi personne ne peut nous proposer un jeu d'enquête où la fin ne serait pas déjà ecrite d'avance, même si elle résulte de facteurs individuels que l'on connait mais dont on ne connait pas la combinaison ?"
    Eh bien tout simplement parce que ce que tu décris n'est pas un jeu d'enquête mais bien un jeu de déduction. Où serait l'intérêt pour un joueur de décider d'interroger tel personnage si on sait qu'il va systématiquement nous donner la réponse A, B ou C ? Dans un jeu d'enquête, ce n'est pas l'inconnu des réponses qui fait le coeur du jeu, mais celui des paramètres : est-il pertinent ou non d'aller interroger Bidule, sachant que ça m'empêchera d'aller voir Truc, qu'il s'agit peut-être d'une fausse piste ou qu'il n'a rien d'intéressant à m'apprendre ?
    Zeol
    Zeol
    De mon côté, un jeu avec lequel j'avais les sensations du Cluedo mais en plus mieux : c'était P.I. (https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/p-i) de Martin Wallace. Je n'y ai pas joué souvent et il y a longtemps mais j'en ai un bon souvenir
    Nipar
    Nipar
    Je rejoins Hammer pour vous conseiller le très bon dossier de Proxi-Jeux sur les jeux d'enquêtes.
    Le blog https://www.parlonsjeux.com
    promet aussi d'en parler un peu plus en détails.
    grandlapin
    grandlapin
    Que de souvenirs! J'avais complètement oublié Scotland Yard que j'avais découvert vers 14 ou 15 ans! En tout cas nous avons maintenant la chance de disposer d'un grand choix avec de nombreuses déclinaisons entre jeu d'enquête ou de déduction, et je suis ravi de voir apparaître une version dans le monde de Lovecraft: elle sera mienne!!!! :)
  • Tomfuel
    Tomfuel
    merci pour cet eclairage et la transparence concernant les exigences de l'experience de jeu !
    Nissa la Bella
    Nissa la Bella
    Merci Monsieur Guillaume pour cet article intéressant, et transparent comme l'écrit @Tomfuel.
    C'est ce genre d'article que j'apprécierai personnellement de lire plus souvent : complet, illustré, assez descriptif pour savoir ce qu'il y a dans la boîte et à quoi s'attendre, jamais négatif (ou alors il faut justifier !), mais juste ce qu'il faut de cordiale mise en garde pour permettre au jeu de rencontrer son public et aux autres de s'en désintéresser s'ils ne sont pas séduits par l'expérience proposée.
    Derfref
    Derfref
    du grand M. Guillaume : avec tout ce qu'il faut de finesse et de nuances pour se poser les bonnes questions avant d'aller saluer son ludicaire et éventuellement acheter l'objet. Je pense, que dis-je, je suis certain que j'aurais grandement apprécié de pouvoir bénéficier du même éclairage avant de me décider à m'encombrer de Gloomhaven... une fois encore : merci M. Guillaume
    Krug92
    Krug92
    Merci pour l éclairage, jeu prevu dans mes prochaines acquisitions, a t on une date précise ? J ai croisé quelques infos et ça donnerait fin mars 2022.
    morlockbob
    morlockbob
    Rebuté par le prix de Gloom, j 'attendais plutôt celui-ci. Cette chronique est très claire sur ce qu'on peut en attendre. Reste à connaître la douloureuse...
    relacio
    relacio
    Encore une fois, merci beaucoup pour cette article qui permet d'y voir bien plus clair. Il va bien aider à savoir s'y on va se jeter dans la gu...mâchoire du lion ou pas ;)
    Personnaz
    Personnaz
    Bonjour à tous ; maintenant que nous voilà l'eau à la bouche, sait on quel éditeur s'occupe de la distribution par chez nous et à quelle date est il prévu en boutique ?
    Immyr
    Immyr
    Encore des dépenses à prévoir et mon reservoir d'essence est vide (mais pas celui celui des sens rassurez vous).
    Non... je vous banni (pendant deux heures au moins) pour influence suivi de pressions !
    Hadoken
    Hadoken
    Hmmm je suis intrigué,mais l'usine a gaz de Gloomhaven me fait peur,même si ici c'est plus light,ce manque de dés me chagrine.Le système de combat ,je suis pas sûr que ça va me plaire.Je devrais sans doute essayer la version PC pour voir.(quand elle sera soldé).
    Les cahiers a spirales par contre,c'est vraiment la chouette idée,je ne sais pas quel jeu l'a utilisé en premier (ça devait être chez Plaid Hat Games je présume?),mais c'est bien pratique pour avoir une map et des infos associées en même temps,avec une préparation moins fastidieuse que de poser des tuiles (coucou Descent).
    Hadoken
    Hadoken
    je parlais dans ce genre d'utilisation avec la map+texte/regles dessus.
    Hadoken
    Hadoken
    c'est pas "histoire de peluches" le premier jeu avec un cahier a spirale?
    mentor77
    mentor77
    Tu connais d'autres jeu de plateau qui utilisaient déjà juste pour les maps? .
    mentor77
    mentor77
    En fait c'est le mêmes jeu à 99%.
    Mais son ergonomie le rend plus light pour la prise en mains.
    4x moins de matos donc pas besoin d'insert à 30€ pour arriver le sortir sans se prendre la tête. L'insert de la boîte est fonctionnel. Puis le cahier à spirales que j'aurais préférées noires plutôt que blanches.
    Et enfin le tutoriel pour une meilleur prise en mains des règles.
    Mais le reste à part de petits pt de règles en lien avec le fait d'une campagne plus courte c'est le même jeu.
    Ce qui est marrant c'est un membre de BGG a présenté son projet au concours de PNP, "guildhaven city" donc avec le moteur de GloomHaven mais avec un cahier à spiral 1 ou 2 ans avant l'annonce de JoL.

    Tu penses à quel jeu c'est PHG?
    mentor77
    mentor77
    C'est super récent alors.
    On redécouvre tout petit à petit dans le monde ludique.
    Ca me revient là en écrivant, j'ai souvenir d'avoir vu des cachiers de terrain à spirale pour les wargames/escarmouche qui semblaient dater d'avant 2018. Ce qui veut dire que met aussi du temps à passer d'un secteur à l'autre du monde ludique. Ou alors c'était après...Et c'était peut être du matos DIY.
    Il n'y pas longtemps on a redécouvert les onglets sur la tranche des livrets comme dans le cahiers de texte avec jamaïca 1.2. Je trouve ça amusant cette diffusion lente des usages.
    ZBoy
    ZBoy
    "Histoires de Peluches", c'est plus ou moins juste les maps, hein. La map est sur la page de gauche, la page de droite détaillant juste les évenements à déclencher en arrivant sur telle ou telle case, l'objectif de victoire, et des conditions spécifique au scénario (arrivée des ennemis, cartes "Sommeil", etc...)

    PHG a continué dans ce système avec - le moins bien reçu - Comanautes, puis Aftermath ensuite. Il y a dans la même veine le fameux Sleeping Gods, en VF pour la fin de l'année, qui utilise ce système à merveille.

    Pour la liste des jeux de ce genre :

    https://boardgamegeek.com/boardgamefamily/62475/components-book-board/linkeditems/boardgamefamily
    mentor77
    mentor77
    "la page de droite détaillant juste les évenements à déclencher en arrivant sur telle ou telle case, l'objectif de victoire, et des conditions spécifique au scénario (arrivée des ennemis, cartes "Sommeil", etc...)"
    c'est bien ça qui fait toute la différence avec seulement une map comme dans mon exemple de wargameur. Et c'est ce même procédé repris dans ce GH: la maps, des événements.... Ce qui est bien pratique.

    Merci pour cette liste. Nous avons donc near and far en 2017. Reste à savoir depuis combien de temps existe cette entrée et si des jeux antérieurs ne sont pas passés à côté. Guildhaven city n'y est pas bon ok c'est un pnp mais ça l'aire solide quand même comme jeu.
    Nipar
    Nipar
    Pour répondre à quelques questions dans les commentaires, c'est Asmodée Partners qui s'est occupé de la localisation et donc Asmodée qui distribue la VF.
    Le jeu sera présenté à Cannes (si le festival est maintenu) et en boutiques dans la foulée.
    En termes de prix on devrait être aux alentour de 60€ ce qui le rends beaucoup plus accessible que Gloomhaven. Pour le système de jeu, le fait que les 5 premières missions soient un tutoriel aide vraiment à rentrer dedans. J'ai fait jouer ma compagne qui n'est pas joueuse pour 2 sous...et ben elle à aimé ;)
    mentor77
    mentor77
    "- Vous allez devoir piocher des cartes Capacité de montres à chaque tour et pour chaque type de monstres... Et piocher des cartes Modificateur d'attaque pour vous et les monstres à chaque attaque (et c'est un peu la sempiternelle rengaine du jeu) qui, certes, remplacent les dés et permettent, statistiquement, des choses que ne permettent pas les dés... Mais au prix d'une inertie (2 secondes par ci, 2 secondes par là, multiplié par les dizaines de fois où il faut le faire) qu'il faut accepter ;
    "
    Sur ce point non pas pour contredire, car on va effectivement passer son temps à faire ça (enfin quelques % sur le total) comme on passe son à lancer des dès ailleurs, mais comparer par rapport à une autre ref du dungoen crawler poids "lourd".
    Cette partie du jeu me paraît tellement légère est géniale car elle ouvre des possibilité tactique grâce à de la variété et pour une charge minime. C'est incomparable de légèreté avec la gestion des ennemis d'un Sword & Sorcery où j'ai l'impression de passer plus de temps à essayer de les jouer que de jouer moi même. Sans parler ensuite de résoudre un lancer de dès où là il faut encore x minutes pour être certain de n'avoir oublié aucun modificateur des 2 camps.
    Dans JoL c'est clean et direct. On sait ce que les ennemis font pour le tour d'un regard même distant, on sait combien ils et nous faisons d'attaque, on tire une carte de modificateur +/- 1/2, hop suivant.
    .

    Pour moi c'est surement le top entre espace de décision avec déterminisme et fun // complexité du système de jeu.
    Bloodborne n'est pas loin car encore plus léger à gérer. Une fois le toutes les infos manquantes du livret réunies :) .

    Mon grief c'est le livret de référence le "glossary book". Déjà il n' a pas d'index ce qui est pratique pour nous aider à savoir quelle entrée peut correspondre à ce qu'on cherche en plus d''indiquer une page précise. Ensuite les entrées quand elles sont dans les 2 livrets (presque toutes) , elles sont des C/C du livret de tuto pas une précision de plus. Je me demande alors à quoi il sert la majeur partie du temps.
    mentor77
    mentor77
    En fait c'est le mêmes jeu à 99%.
    Mais son ergonomie le rend plus light pour la prise en mains.
    4x moins de matos donc pas besoin d'insert à 30€ pour arriver le sortir sans se prendre la tête. L'insert de la boîte est fonctionnel. Puis le cahier à spirales que j'aurais préférées noires plutôt que blanches.
    Et enfin le tutoriel pour une meilleur prise en mains des règles.
    Mais le reste à part de petits pt de règles en lien avec le fait d'une campagne plus courte c'est le même jeu.
    Ce qui est marrant c'est un membre de BGG a présenté son projet au concours de PNP, "guildhaven city" donc avec le moteur de GloomHaven mais avec un cahier à spiral 1 ou 2 ans avant l'annonce de JoL.

    Tu penses à quel jeu c'est PHG?
    goupil
    goupil
    Du coup on vend la caravane, quoi !
    Hadoken
    Hadoken
    c'est pas "histoire de peluches" le premier jeu avec un cahier a spirale?
    mentor77
    mentor77
    C'est super récent alors.
    On redécouvre tout petit à petit dans le monde ludique.
    Ca me revient là en écrivant, j'ai souvenir d'avoir vu des cachiers de terrain à spirale pour les wargames/escarmouche qui semblaient dater d'avant 2018. Ce qui veut dire que met aussi du temps à passer d'un secteur à l'autre du monde ludique. Ou alors c'était après...Et c'était peut être du matos DIY.
    Il n'y pas longtemps on a redécouvert les onglets sur la tranche des livrets comme dans le cahiers de texte avec jamaïca 1.2. Je trouve ça amusant cette diffusion lente des usages.
    emayotte
    emayotte
    Monsieur Guillaume, ça c'est vil, très moubourateur et particulièrement incitatif à l'achat!
    Mais cela fait envie tout plein.
    Hadoken
    Hadoken
    je parlais dans ce genre d'utilisation avec la map+texte/regles dessus.
    mentor77
    mentor77
    Tu connais d'autres jeu de plateau qui utilisaient déjà juste pour les maps? .
    adel10
    adel10
    pas de probleme avec ça mais vu le temps que ça prend autant faire un RPG non ?
    mentor77
    mentor77
    Si tu veux du narratif fais un jdr.
    GH c'est avant tout un jeu d'affrontement tactique sur hexagone, basé sur la gestion de mains de cartes, le tout en campagne. Moi j'adore ça ce type de game play donc ça me convient ce côté puzzle + escarmouche mais on est pas là pour l'exploration.
    La campagne ici c'est 4 lignes en intro et 4 lignes en fin de scénario qui justifient d'enchaîner les maps. Et l'objectif c'est buter tout le monde sur chaque map quasiment. L'histoire n'est pas mauvaise. Et les petits événements entre 2 scénarios dont la résolution est basée sur un choix A ou B avec une conséquence bonus/malus sont sympas aussi. Même s'ils sont déconnectés de l'histoire principale au point parfois d'en devenir comique, la rupture de ton ne peut être que volontaire .
    Objectifdésjeux
    Objectifdésjeux
    ayant gloomhaven ou j'en suis a la moitié de l'histoire ( oui ca prends du temps, ya plein d'autres jeux et aussi j'ai une chaine youtube un peu de pub ca fait pas de mal ^^) !!! mais je pense plutôt qu'il y aura plus de personnes qui joueront avec les mâchoires du lion qui certes sera moins long mais au final plus de personnes ira au bout de ce jeu !!!!
    ZBoy
    ZBoy
    "Histoires de Peluches", c'est plus ou moins juste les maps, hein. La map est sur la page de gauche, la page de droite détaillant juste les évenements à déclencher en arrivant sur telle ou telle case, l'objectif de victoire, et des conditions spécifique au scénario (arrivée des ennemis, cartes "Sommeil", etc...)

    PHG a continué dans ce système avec - le moins bien reçu - Comanautes, puis Aftermath ensuite. Il y a dans la même veine le fameux Sleeping Gods, en VF pour la fin de l'année, qui utilise ce système à merveille.

    Pour la liste des jeux de ce genre :

    https://boardgamegeek.com/boardgamefamily/62475/components-book-board/linkeditems/boardgamefamily
    mentor77
    mentor77
    Si tu veux du narratif fais un jdr.
    GH c'est avant tout un jeu d'affrontement tactique sur hexagone, basé sur la gestion de mains de cartes, le tout en campagne. Moi j'adore ça ce type de game play donc ça me convient ce côté puzzle + escarmouche mais on est pas là pour l'exploration.
    La campagne ici c'est 4 lignes en intro et 4 lignes en fin de scénario qui justifient d'enchaîner les maps. Et l'objectif c'est buter tout le monde sur chaque map quasiment. L'histoire n'est pas mauvaise. Et les petits événements entre 2 scénarios dont la résolution est basée sur un choix A ou B avec une conséquence bonus/malus sont sympas aussi. Même s'ils sont déconnectés de l'histoire principale au point parfois d'en devenir comique, la rupture de ton ne peut être que volontaire .
    mentor77
    mentor77
    "la page de droite détaillant juste les évenements à déclencher en arrivant sur telle ou telle case, l'objectif de victoire, et des conditions spécifique au scénario (arrivée des ennemis, cartes "Sommeil", etc...)"
    c'est bien ça qui fait toute la différence avec seulement une map comme dans mon exemple de wargameur. Et c'est ce même procédé repris dans ce GH: la maps, des événements.... Ce qui est bien pratique.

    Merci pour cette liste. Nous avons donc near and far en 2017. Reste à savoir depuis combien de temps existe cette entrée et si des jeux antérieurs ne sont pas passés à côté. Guildhaven city n'y est pas bon ok c'est un pnp mais ça l'aire solide quand même comme jeu.
    Tintaglia
    Tintaglia
    C'est pas mal comme Jeu. Attention c'est long déjà. Plus long qu'une campagne de Descent. 18 scenarios d'1 heure / 1 heure 30. L'installation c'est hyper basique. Les regles j'ai trouve hyper intuitives. Les missions bien moins variees qu'un Descent. C'est tuer tout le monde tuer tout le monde. Mais le systeme de Deck est cool, on a plaisir a faire progresser son perso.
    grandlapin
    grandlapin
    Merci pour la super présentation!
    Question: quelqu'un a-t-il essayé l’application? Accélère-t-elle significativement les manip qui m'ont l'air un peu fastidieuses?
    Sinon ayant fait la campagne de Mice and Mystics avec mes enfants, est-ce-que je vais retrouver les mêmes sensations? (et dans ce cas je dis: Banco ! )
    Tintaglia
    Tintaglia
    ce n'est pas du tout un jeu pour des enfants. C'est de l'optimisation de gestion de main axée combat tactique.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Une fois le temps d'adaptation à la manipulation de l'application, oui, il y a une fluidification des manips. Par contre, perso et avec mes loulous, je ne comparerai pas du tout avec Mice & Mystics qui reste plus dynamique dirons-nous dans l'avancée de l'histoire et les actions de jeu. Gloomhaven est vraiment dans la tactique à petite échelle (petite carte) où le placement (une case est une case) et le moindre dégât (-1 pv est -1pv) et l'utilisation efficace des cartes sont ce qui en fait son sel mais aussi sa... "lourdeur" en quelque sorte. J'ai un loulou sur trois qui accroche alors que M&M, c'était (en fonction des scénarios) du 3 sur 3 (l'univers n'y était pas pour rien non plus et il ne faut pas généraliser bien sûr)
    Loder
    Loder
    Je n'ai joué à Gloomhaven que dans la version numérique et j'avoue avoir beaucoup de mal à comprendre comment tous les détails de règles peuvent tenir dans un jeu de plateau... Et surtout comment on peut ne rien oublier.
    Du fait que le jeu de plateau est largement apprécié, je pense que ça doit le faire mais j'imagine que toutes les manipulations nécessaires le rendent beaucoup plus long et j'ai peur que ça fasse sortir (au moins durant le temps d'adaptation) du thème, de l'ambiance, et qu'on passe son temps à se concentrer sur la gestion de la règle.
    La version numérique gère la règle donc il n'y a pas d'erreur possible. Si on peut se déplacer de 3 hexagones, on ne peut pas se tromper et déplacer son personnage de 4 ou se déplacer de 3 et oublier d'appliquer l'effet du piège que l'on n'avait pas vu... Il y a plein de moments où, en choisissant mes cartes, je me dis : "Ah cool ! Je vais faire ça puis ça" et quand mon tour vient, je réalise que je ne peux pas parce que la règle me l'interdit et que j'avais mal anticipé. Je pense que dans la version plateau, enfermé dans ma logique et dans mes certitudes, je ferais sans le savoir l'action impossible. Bon je ne m'en apercevrais certainement même pas alors ça n'enlèverait pas grand chose mais, conscient du fait que ça serait susceptible d'altérer l'expérience de jeu, je me sentirais obligé de vérifier et revérifier et rerevérifier tout à longueur de temps...
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Une fois le temps d'adaptation à la manipulation de l'application, oui, il y a une fluidification des manips. Par contre, perso et avec mes loulous, je ne comparerai pas du tout avec Mice & Mystics qui reste plus dynamique dirons-nous dans l'avancée de l'histoire et les actions de jeu. Gloomhaven est vraiment dans la tactique à petite échelle (petite carte) où le placement (une case est une case) et le moindre dégât (-1 pv est -1pv) et l'utilisation efficace des cartes sont ce qui en fait son sel mais aussi sa... "lourdeur" en quelque sorte. J'ai un loulou sur trois qui accroche alors que M&M, c'était (en fonction des scénarios) du 3 sur 3 (l'univers n'y était pas pour rien non plus et il ne faut pas généraliser bien sûr)
    Tintaglia
    Tintaglia
    ce n'est pas du tout un jeu pour des enfants. C'est de l'optimisation de gestion de main axée combat tactique.
    Loder
    Loder
    Je n'ai joué à Gloomhaven que dans la version numérique et j'avoue avoir beaucoup de mal à comprendre comment tous les détails de règles peuvent tenir dans un jeu de plateau... Et surtout comment on peut ne rien oublier.
    Du fait que le jeu de plateau est largement apprécié, je pense que ça doit le faire mais j'imagine que toutes les manipulations nécessaires le rendent beaucoup plus long et j'ai peur que ça fasse sortir (au moins durant le temps d'adaptation) du thème, de l'ambiance, et qu'on passe son temps à se concentrer sur la gestion de la règle.
    La version numérique gère la règle donc il n'y a pas d'erreur possible. Si on peut se déplacer de 3 hexagones, on ne peut pas se tromper et déplacer son personnage de 4 ou se déplacer de 3 et oublier d'appliquer l'effet du piège que l'on n'avait pas vu... Il y a plein de moments où, en choisissant mes cartes, je me dis : "Ah cool ! Je vais faire ça puis ça" et quand mon tour vient, je réalise que je ne peux pas parce que la règle me l'interdit et que j'avais mal anticipé. Je pense que dans la version plateau, enfermé dans ma logique et dans mes certitudes, je ferais sans le savoir l'action impossible. Bon je ne m'en apercevrais certainement même pas alors ça n'enlèverait pas grand chose mais, conscient du fait que ça serait susceptible d'altérer l'expérience de jeu, je me sentirais obligé de vérifier et revérifier et rerevérifier tout à longueur de temps...
    dimithril
    dimithril
    Du coup il vaut mieux erune ou gloom?
  • Nipar
    il y a 5 mois
    Pendant les vacances, j'ai joué à:
    - Canvas, un super jeu très joli (que j'ai offert à ma maman qui n'est pas joueuse et qui adore)
    https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/canvas
    - Unstable Unicorns, très sympa avec les enfants:
    https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/unstable-unicorns

    Et on a surtout mené l'enquête avec Sous-Scellés. Si vous aimez enquêter c'est fait pour vous! Très bien écrit, réaliste...ça change des jeux classiques et ça peut vraiment plaire à tout le mond...
    Aller au message