tapimoket

BRETAGNE - L'alchimiste met plein phare sur le nouveau jeu expert

BRETAGNE - L'alchimiste met plein phare sur le nouveau jeu expert

La Bretagne... Vous voilà debout en haut des rochers... Dans votre tête, le son d'un biniou.

Vous voilà face à la mer où les vagues, emportées par un vent intense, viennent se briser sur les rochers en contrebas.

Le temps est incertain et les nuages luttent avec le soleil... Plus loin sur l'océan, une minuscule petite île sert de fondations à un ancien phare...

Aujourd'hui dépassé par les nouvelles technologies, ils sont de plus en plus abandonnés. Pourtant, depuis plus de deux siècles, ils ont sauvés des centaines de marins.

BRETAGNE, le jeu, vous propose de vous faire participer à leur construction dans une mécanique de gestion où les meilleures planifications et combinaisons vous permettront d'emporter la victoire.

DSC01157

Installation

- Nos ouvriers sont là ce matin m'sieur...

DSC01224

Notre entrepôt de réserve

- Parfait, Les barges sont prêtes et les ingénieurs viennent d'arriver en même temps... Envoyez notre barge à Quimper pour la charger avec ceci...

Il tendit alors au contremaître une feuille contenant la liste des matières premières nécessaires pour commencer la construction des phares.

DSC01170

Les barges pour livrer nos ressources

DSC01171

Après avoir choisi, on reçoit aussi des ingénieurs. Celle-ci permettra de dépenser un ingénieur de moins pour construire

A quimper, les ressources étaient disponibles...

DSC01172

A chaque tour, les ressources disponibles pour nos barges

Elles attendaient les barges envoyées par tous les architectes pour être chargées...

DSC01173

Chargement des barges

- Voilà M'sieur, les barges sont revenues, on a tout déposé à l'entrepôt... - Très bien ! La météo est variable aujourd'hui, ce sera plus facile d'entreprendre les travaux.

DSC01178

Météo en cours et future

- On attaque par quoi, patron ?

- Construire un phare sur cet île me semble difficile. je préfère attendre que le temps soit au beau fixe... Il serait plus raisonnable de démarrer sur la terre ferme. Cependant, j'ai bien envie de relever ce contrat, et de construire en mer... Dans un endroit pas trop complexe.

DSC01186

Les trois types de phare à construire. En rouge, les phares "enfer" les plus durs, en bleu les phares "paradis", les plus simples

- D'autant plus que nos ingénieurs sont moins nombreux que ceux chez nos concurrents, mais ils sont bien plus compétents... Il pourront faire le travail comme s'il y en avait un de moins... Allez ! On prend le risque... Commencez moi cette fichue construction, que diable !

DSC01181

Carte rappelant les ingénieurs qu'il faut dépenser pour construire selon la météo

Les ingénieurs ont alors dessiné les plans pour démarrer la construction. Ils avaient choisi de faire une base suffisamment solide sans utiliser trop de ressources. Ce choix leur avait permis de décrocher un bonus.

DSC01187 DSC01189

Sélection d'une construction et bonus reçus selon le niveau (ici 1 franc et une carte équipement pour le niveau vert)

DSC01188

Les ingénieurs et les ouvriers se sont alors rendus sur place pour construire la base du phare. Le départ est toujours plus facile. Ensuite, il va falloir prévoir un échafaudage en bois.

DSC01190

Construction, Pour ce phare il faut ajouter du sable et un bois à partir du second niveau. Au RDC, on a dépensé 3 ressources, on peut mettre alors 3 ouvriers, sans oublier les ingénieurs

Une fois le gros oeuvre terminée, les ingénieurs ont fait rentrer quelques ouvriers à l'entrepôt...

Pas question de perdre du temps ! Ceux-ci pourront entreprendre de nouvelles constructions, soit sur le même phare, soit ailleurs...

DSC01193 DSC01215

Rapatrier des ouvriers donne 2 points de victoire chaque

- Hep vous là bas !

- Oui, Monsieur ... ?

- Nous allons avoir besoin de quelques matières premières supplémentaires,... Allez à Lorient pour revendre cet équipement, et une fois l'argent récupéré, passez le à lui. Il ira acheter des matières premières à Brest.

- Bien Monsieur !

DSC01194

Autre action : Envoyer des ouvriers faire des échanges à Lorient et/ou Brest

DSC01195

C'est ainsi que petit à petit, les architectes se sont affairés à construire les phares et faire du commerce... Parfois, ils travaillaient sur le même phare ensemble.

DSC01208

Construction en cours....

Le temps passait et parfois la météo était clémente. C'était le moment pour construire les phares situés dans les endroits les plus dangereux. Des accidents pouvaient arriver et des ouvriers se blessaient.

DSC01209

Les phares "enfer" demande selon la météo de perdre un ouvrier

DSC01211

Mais finalement, après de nombreux efforts, la construction de certains phares se terminait enfin....

DSC01212

Phare terminé

On pouvait désormais les équiper. En ajoutant de quoi accoster, en hissant les fameuses lentille de Fresnel. Grâce à ces lentilles, la portée de la lumière avait considérablement augmenté !

DSC01214

On peut l'équiper grâce à nos ouvriers sur place et gagner beaucoup de points

DSC01215

Certains phares, dans les endroits les plus fous, devaient même être équipés de monte charge pour être approvisionné...

DSC01218

Enfin le principal était qu'ils soient opérationnels ! Désormais les navires pouvaient naviguer dans leurs eaux sans risquer de s'échouer !

DSC01219

Une fois construit, on retourne le phare

Les compagnies de construction s'enrichissaient et certaines avaient mis en poste des dockers pour faciliter les transactions. Désormais, certains ports étaient desservis automatiquement par diverses ressources.

DSC01217

On peut aussi envoyer nos ouvriers depuis le phare vers des ports pour obtenir des bonus à chaque début de manche

- Allez les gars ! On se remue ! D'autres constructions nous attendent ! Les contrats ont pris de la valeur.... C'est le moment !

DSC01220

En fin de manche, les phares où il ne s'est rien passé, reçoivent un franc. Cumulée, cette somme sera gagné par le premier architecte qui construira à cet endroit

Ce que j'en pense :

A la vue des premières images du jeu, je m'attendais bien à un jeu de gestion. ATALIA, le distributeur, n'en était pas à son premier essai puisqu'il avait tâté du genre avec Yunnan. Je m'attendais donc à de la gestion avec une relative légèreté tout comme Yunnan.

Mais quelle erreur !! BRETAGNE m'a vraiment surpris ! En fait, BRETAGNE est un jeu de haut niveau, un jeu pour joueurs experts !

Et c'est une agréable découverte, puisque j'attendais depuis le début de l'année de trouver le jeu qui ferait vibrer ma corde de joueur de kubenbois.

BRETAGNE a réussi ce défi ! Et je ne pense plus qu'à y rejouer encore et encore. Il est d'autant plus attirant puisqu'il nécessite de ne retenir que deux actions. Certes, Les actions ont des détails, mais j'ai pensé à vous ! Je vous offre ICI, un résumé des règles. Il ne vous reste plus qu'à l'imprimer et le glisser dans votre boite afin de revenir encore plus rapidement dans le jeu...

Pour l'instant, de mon côté, il ne prendra pas la poussière.

DSC01222

BRETAGNE nous plonge vraiment dans un univers hors du commun basé sur la construction de phares. Il fallait oser choisir un tel thème, mais j'avoue qu'on y entre très bien et qu'on se prend vite pour des architectes...

Il faut dire qu'on n'aura pas une minute à ne rien faire. La gestion, la planification, les combinaisons, les anticipations sont vraiment de mise et on est toujours à la limite de nos ressources, de nos ouvriers ou de notre argent. Chaque cube, chaque sou, compte dans la partie ! Et j'aime ça !

Le matériel et les illustrations sont agréables et j'ai bien apprécié le vernis qu'il y a sur les tuiles. Un gage pour faire durer un jeu dans le temps et les manipulations.

Il faudra juste interdire les gros doigts malhabiles, comme les miens, pour éviter de renverser les piles de tuiles de constructions (ou bien les mettre à côté du plateau, ce qui ne change rien au jeu et ne me demande pas de délicatesse).

BRETAGNE est une excellente et très bonne surprise dans le domaine du jeu expert. De plus, Le jeu tourne très bien aussi à deux joueurs. Bref, je recommande !

Joueurs : 2 à 4

Age : 14 ans

Durée : 90 minutes (en moyenne)

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires (9)

Default
Djinn42
Djinn42
Wishlist incrémentée.
Kerquist
Kerquist

Un jeu qui nous rappelle que les éditeurs italiens produisent plus de jeux de gestion que les éditeurs francophones.

Merci à Atalia de les rendre disponibles en France, et à Tapimoket pour cet éclairage.

PS : On s'est vus le 20 septembre dernier au CNJ autour d'une partie de Flip-Flop.

tapimoket
tapimoket

@Kerquist Hey, mais je ne le savais pas ;)... En tous cas ce fut un grand plaisir de jouer ensemble. A une prochaine ;)

tapimoket
tapimoket
Ps Atalia se situe en France au fait ;)
Fred 29
Fred 29

Merci pour le test !

Un jeu qui m'a de suite tapé dans l'oeil car les phares, ça me connait ;)

Pour ceux qui seraient désireux d'en savoir plus sur les phares et la vie de gardien, je recommande (sans intérêt aucun sur la vente) le livre "un feu sur la mer" de monsieur Louis Cozan, le parrain de mon jeu sur les phares.

cyberba
cyberba

Ca donne envie, merci pour ce reportage

yobzh
yobzh

Encore mieux. Il est déjà dispo. Je croyais qu'il sortait fin novembre.

yobzh
yobzh

Merci pour cette présentation. On ne comprend pas bien les mécanismes (mais pour ça, on peut télécharger les règles). Le plus important pour moi est l'enthousiasme qui ressort du texte. J'étais déjà sûr d'acheter ce jeu (pour l'originalité de son thème, ses illustrations ; par "chauvinisme" aussi : j'habite pas très loin du phare de l'Ile Vierge). Ca confirme mes premières impressions. Allez, je pré-commande.

tapimoket
tapimoket

@yobzh

Merci, pour plus de précisions, tu peux t'appuyer sur le résumé de règles donné en lien... Cet article n'avait pas pour vocation d'expliquer les régles en détail, car ce serait, au final, lourd et ennuyeux, mais plus pour vous plongé dans le type et le thème du jeu globalement...