Winzenschtark!

Carnavalesque : à l'assaut des chars

Carnavalesque : à l'assaut des chars

C'est le grand jour ! La parade du Carnaval va débuter, et cette année, c'est à votre équipe que l'on a confié la tâche d'assurer le plus beau des défilés. La coutume veut que la foule se masse mieux qu'un car de kinésithérapeutes en vacances, grimé de tous styles, et prenne d'assaut les chars tandis que vous bataillez follement pour comprendre ce qu'il se passe et organiser les déguisés par paquets. Une histoire de fou ? Certes, mais de roi aussi !Carnavalesque : le papiépotache carnavartistique

 

Repérer les talents

Carnavalesque est un jeu de Simon Havard et Juan Rodriguez sorti le 30 Juin dernier dans aucune boutique ludique. Non. Et ce n'est pas un KS non plus. Quoi ? Mais remboursez ! Qu'est-ce que c'est que ce foutoir ? Et bien un foutoir plutôt génial, figurez-vous, puisque cette joyeuse création ludique est issue d'une résidence d'artiste. Un projet mené par l'association socio-culturelle tourangelle Courteline, qui promeut le lien social en proposant entre autres des manifestations et résidences artistiques diverses. Et il se trouve que parmi les médiums de l'art, l'association Courteline a pris en considération, depuis quelques temps déjà, notre chère et tendre bulle ludique.

Des gens qui dans leur démarche appliquent la simple logique : s'il y a création il y a art. C’est vrai que ça fait plaisir que ce pour quoi on milite arrive avec cette évidence, sans questions, sans justification. Nous nous sommes dit que ce type de situation ne se représenterai pas tout les jours.

Juan Rodriguez                             


Une brique supplémentaire intéressante à apporter au débat "Le jeu est-il un art ?" et que l'on vous laisse joyeusement cogiter. De notre côté, nous avons chacun notre avis à la rédaction, et l'auteur de ses lignes vous promet un beau biaisage allant dans le sens de la création.Tric TracTout comme il vous faudra faire dans une partie de Carnavalesque (aux règles décrites plus bas), Courteline a su repérer la démarche artistique de Monsieur Juan et Monsieur Simon au sein de la foule qui assistait/participait à certaines activités de l'association. De ce format créatif particulier naît un jeu auto-édité par l'association, dans une fourmillance de liberté et de petites idées farfelues rares dans le circuit classique. Citons par exemple la présence de cotillons, lancés par poignées fougueuses dans chaque boîte sous l'impulsion de Monsieur Juan. Cotillons qui n'ont d'autre intérêt que d'ajouter au fun et à l'ambiance mardigratesque de la chose, pour le plaisir de pourquoi pas, sans aucun impact sur la mécanique.Tric TracLa volonté de Monsieur Juan et Monsieur Simon, avec Carnavalesque, est de retranscrire l'ambiance de "bazar foisonnant extrêmement joyeux" duquel "naît quelque chose de beau" animant l'association. Et c'est bien ce que l'on ressent en plongeant dans une partie de Carnavalesque ! D'une zone de folie, la pioche en tas, mélangeant toutes formes de protagonistes, et à laquelle on accède par le biais de mécaniques/rôles un peu barrés, naissent des chars de parade qui scoreront plus efficacement selon leur critère d'unité esthétique. Une démarche que les auteurs révèlent avec plus amples détails dans le petit papotache écrit accessible ici.

 

L'on foule la folle foule

Carnavalesque est un jeu coopératif pour 3 à 5 joueurs à asymétrie variant en cours de partie.

En début de chaque tour, un joueur se saisit du pion Roi en criant à tue-tête de qui veut l'entendre que c'est lui le Roi, na. On ne peut cependant pas être Roi deux fois de suite, passque c'est pas bien beau, et il faudra forcément le faire tourner comme une serviette.Carnavalesque : le papiépotache carnavartistiqueLe Roi utilise alors le petit pion Décret pour indiquer à tous ses sbires ce qu'il ne veut SURTOUT PAS récupérer dans la foule (sinon ce serait la catastrophe). A tour de rôle, les autres joueurs piochent une carte Foule accessible (c'est-à-dire qui n'est absolument pas recouverte, même partiellement), face visible ou face cachée, et l'ajoutent à leur main. Ils doivent ensuite remettre une carte de leur main au Roi qui, de sa main à lui ainsi remplie, va devoir poser un minimum de 5 cartes sur les emplacements de composition de char.Tric TracMais attention ! On n'habille pas un char n'importe comment ! Celui-ci ne doit contenir que des personnages issus de le Foule portant un même déguisement OU trimbalant un même accessoire. De plus, on n'a accès en début de partie qu'à deux emplacements de composition de char, et il va falloir creuser la pioche pour atteindre le troisième. Quand on ne peut plus compléter un char, mais que l'on doit jouer des cartes, on doit alors envoyer un char rempli dans les rues, qu'il soit réussi et plein (pour un beau gros scoring), ou bancal et bof (et là paf les malus, voir la perte de la partie par manque de douétude).Tric TracVoilà pour la base, mais comme nous sommes à Carnaval, l'impromptu et l'épatant sont de mise, et il va vous falloir obligatoirement jouer sur cette base de règle avec l'un des deux modes de jeu disponibles : le mode événements ou le mode rôles.

 

À la mode de chez nous

En mode événements, le joueur à gauche du Roi du tour (et non pas le contraire) sera immanquablement ce fou de Bouffon. Si celui-ci va comme de normal piocher et donner une carte, il ne va néanmoins pas le faire comme tout le monde, bouffonnerie oblige. Déjà, le Bouffon n'a que faire des restrictions du Roi. Ensuite, il s'en va piocher n'importe où et les yeux fermés dans le tas, tout en retournant au passage la masse de la foule comme il le sent, changeant généralement en plus ou moins bien la situation précédente. De plus, à compter du deuxième tour, le Bouffon a aussi la charge de piocher des cartes événements venant mettre le boxon dans la logique du tour.Tric TracEn mode rôles, le Roi a charge de mélanger et redistribuer les cartes rôles à tous ses sujets ludiques à chaque tour. Parmi deux rôles, il vous faudra alors en choisir un, et ne le révéler qu'au début de votre tour. Attention, certains rôles se contre-carrent, là où d'autres combotent fonction de l'ordre dans lequel ils sont joués (la chasseuse de prime et la contrebandière s'annulent par exemple, trop occupées à se courir après l'une-l'autre). Ces rôles vont vous apporter un pouvoir de contrôle non négligeable sur le déroulé du tour, apportant un peu plus de maîtrise dans la pioche des cartes Foule ou la composition des chars.Tric Trac

 

Un défi fantastique

Carnavalesque joue ouvertement et avec innovation sur l'idée de bazar organisé. En effet, si l'aspect chaotique du jeu semble ressortir, il y a tout de même de vraies notions de gestion de main et de communication qui participent aux sensations ludiques. De plus, le jeu vous propose soit d'être joué avec un axe clairement et follement plus bordélique avec le mode événements, là où le mode rôles apportera un vrai plus dans le contrôle du jeu. Un mode qui est sans doute préférable à 3 joueurs si vous comptez atteindre de bons scores, le niveau de défi à surmonter étant plutôt relevé. Carnavalesque possède également une vraie courbe d'apprentissage avant d'atteindre une belle maîtrise du jeu, bien qu'accessible en quelques parties. Il est clair que vos choix et tactiques se peaufineront d'une fois sur l'autre !Tric TracL'ambiance de bazar et de n'importe-quoitesque provoquera de bons rires à tout public sensible aux rebondissements, tout en jouant avec la tension et le contrôle du chaos de réussir ou non les meilleurs chars. Une ambiance aussi portée par les nombreuses illustrations joyeuses et colorées exécutées par Bony avec une belle efficacité (petite mention coup de cœur pour les cartes rôles représentant non pas un personnage mais sa panoplie - merci pour les conseils de costumage jusqu'au bout des accessoires !).Tric TracEt où se procurer Carnavalesque ? Peut-être reste-t-il encore quelques-uns des 100 exemplaires de l'unique tirage à glaner ici ou là sur le parcours de l'association Courteline (auquel cas, je vous invite à suivre leurs activités sur leur site dédié, et à vous laisser tenter par un petit tour à Tours). Autrement, dans une démarche d'accessibilité à tous et de plaisir de la création avant tout, vous pouvez trouver sur la page officielle de Carnavalesque le PnP complet du jeu. Et oui, il ne vous en coûtera rien de plus que quelques feuilles, un peu d'encre, et de l'huile de coude, pour profiter des plaisirs du carnaval dans votre salon !

 

>>> Le site officiel avec le Print'n'Play, c'est par ici ! <<<

 

Carnavalesque réjouira les amateurs de gestion de chaos, de soirées costumées à thème, de joyeusetés impromptues, de pioche en bordel, de collection évolutive, et d'asymétrie tournante.Carnavalesque : le papiépotache carnavartistique

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires

Default