Critique de Totem

Critique de Totem
arthelius


Pour être tout à fait honnête avec vous dès le départ, Totem n’est pas vraiment un jeu à mes yeux, il est plus un outil. Pourtant, il m’a été présenté ainsi, et je dois dire que dans sa façon de fonctionner, on ne peut pas vraiment dire le contraire, si ce n’est que le but n’est pas de gagner contre des adversaires à la fin ou contre le jeu, mais de gagner de la connaissance de soi. Intrigant n’est-ce pas ?


7 un chiffre porte-bonheur ?


Chaque joueur sauf le receveur reçoit 7 cartes Animal. Chaque joueur regarde ses cartes et en choisit une qui correspond le mieux au receveur, qu’il place devant lui face cachée, les autres cartes vont en dessous du tas. On mélange les cartes puis le receveur les regarde, et les place en ordre de préférence, de celle qui la représente le moins à celle qui le représente le plus. Un par un, chaque joueur va indiquer pourquoi il a choisit cette carte, en justifiant son choix. Une fois, cela fait les joueurs se mettent d’accord pour choisir la carte qui représente le mieux le receveur, celle-ci restera sur la table tandis que les autres iront sous le tas. On procède ensuite de la même manière mais avec les cartes Qualité. Une fois que le receveur possède ses deux cartes, il les garde et c’est au tour du joueur de gauche. Et on procède ainsi jusqu’à que tous les joueurs aient obtenu leur duo de cartes. Pas de vainqueur, ni de vaincu.

 

Tric Trac


Les animaux avant tout


Totem tient dans une petite boite, ajustée aux cartes, pas de pertes de place. Graphiquement, on est sur du dessin vectoriel, tous les animaux ne sont pas hyper attirants, et les cartes Qualité restent assez abstraites. Cependant, l’ensemble est cohérent et les couleurs sont par contre très bien choisies. Une édition classique.

 

Tric Trac


Trop limité


Vous l’aurez compris avec les explications, Totem n’est pas à proprement parlé un jeu, car il n’y a pas de vainqueur, juste de la bienveillance. Mais voilà est-ce qu’un jeu doit obligatoirement s’accompagner d’un score et d’un vainqueur ? Le débat est lancé, mais il n’aura pas lieu ici. Jouable à partir de 8 ans selon la boite, je ne saurais que trop vous conseiller d’y jouer avec des ados et des adultes, qui seront plus à même de juger et d’être juger. J’ai fait l’essai avec des enfants et c’est moins concluant qu’avec des adultes, difficile d’associer certaines qualités à un enfant. Pour 3 à 8 participants, ce qui pourra s’avérer un peu long avec beaucoup de joueurs. Cependant Totem s’il s’avère bienveillant, souffre d’un défaut majeur, il faut bien connaitre les personnes qui y jouent, impossible de s’y adonner avec des adultes, pour par exemple briser la glace. Surtout, qu’à mes yeux, comme je le disais au début, il s’agit plus d’un outil, mais qui ne pourra être utilisé avec des inconnus. On le verra plus pour des team building, en famille, avec des amis, ou dans des écoles. De plus, il s’avère assez limité, car il faut bien l’avouer un être humain ne se limite pas à ses qualités à un moment bien précis, c’est plus la somme de ses actes, sa façon de voir et d’agir qui le définissent. Il ne sera pas rare de ne pas avoir de cartes en rapport avec la personne, ou des cartes qui ne peuvent aller pour décrire un seul acte. On restera assez frustré par la limitation offerte par cette expérience, certes pleine de bonnes intentions, mais trop limité, là où l’ajout (illogique dans notre cas) de cartes Défaut par exemple aurait pu permettre de créer des profils plus complets, mais là encore, je pense cela, car je perçois Totem comme un outil et non un jeu. Je ne vous parlerais pas de durée de vie ou de thème, car cela semble assez inapproprié ici, même si les animaux peuvent sembler être une bonne idée, un arachnophobe aura du mal à accepter que son Totem soit une Araignée courageuse par exemple, par contre le scarabée à la classe rien à redire.

 

Tric Trac


À réserver à certaines occasions


Totem peut être une bonne découverte, cependant, il ne doit pas être acheté pour être joué mais plus pour être utilisé et cela dans des cas de figure bien précis. Si vous cherchez un jeu, qui tire justement plus sur le jeu, et propose une expérience plus riche je ne saurais que trop vous conseiller de vous tourner vers Felinks, un ténor en la matière. Cependant, l'animateur d’atelier, ne laissez pas forcément passer Totem car avec sa taille réduite il pourra être un bon support.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default