Double-six : Une chouette journée en un Mot ? "Malin"

Par Monsieur Guillaume

Publié le 23 feb. • Lecture 4 min. •  2460 vues

Double-six : Une chouette journée en un Mot ? "Malin"

Samedi dernier, possibilité me fût donnée de participer en tant que président du jury, et pour la première fois, au prix du festival de Jeux de Saint-Herblain. Festival historique puisqu'il existe depuis plus de 30 ans, il a la particularité d'avoir très tôt, autour d'une politique de la ville sur la valeur culturelle des jeux de société, mis en place un prix du public qui, une fois encore, a réussi son pari puisque ce sont plus de 3000 bulletins de votes qui auront été déposés dans plus de 70 points de jeux émaillants le territoire.... Cela en fait, des parties de jeux, n'est-ce pas ?

Tric TracSi l'objectif d'un prix est toujours de mettre en lumière tel et tel jeu, celui du Double 6 se double d'un second objectif : éveiller le regard critique sur le jeu et favoriser le développement d'une culture ludique au-delà du simple, premier et important, plaisir de jouer (qui, sinon, peut vite devenir "consommation de jeux")... Et ça, à Tric Trac, on apprécie forcément !

Pour le public, ce vote se fait autour des trois critères suivants : 

- la compréhension de la règle (noté sur 10)

- l'esthétique et le matériel de jeu (noté sur 10)

- le plaisir de jeu (noté sur 20)

Et l'ensemble de ces votes établit un premier classement, moitié d'une note dont la deuxième moitié vient du classement établit cette fois par le jury : 9 membres dont 8 ne sont pas des professionnels du jeux mais des volontaires qui ont fait acte de candidature, quelque soit leur profil individuel de joueuses ou joueurs.  

 

C'est ici que mon histoire commence. J'ai donc retrouvé ces 8 membres accompagnés d'une partie de l'équipe organisatrice devant la médiathèque Charles-Gautier Hermeland.
Après avoir été installés dans un cadre de verdures et de belles et anciennes pierres, rappel nous est donné de l'objectif du prix, à visée familiale, et dont la sélection, voulue, reste complexe à classer et comparer les uns aux autres, vu que les jeux choisis avaient également pour but de démontrer la diversité du monde ludique.  

Tric TracAh oui, les jeux, d'ailleurs ! Cette année, 6 jeux avaient été présélectionnés par des professionnels de La Bibliothèque de Saint-Herblain, de la Maison des jeux et du magasin de jeux Sortilèges, tous deux à Nantes.

 

Quand le jury, promis, jure et rit !

Tric Trac

Un excellent moment passé en votre compagnie !

Merci, chers et chères membres du jury !

Dés le départ, après nous être présentés en tant qu' "homo" et en tant que "ludens", force est de constater que ça va être génial... Coton, peut-être un peu, mais génial !

En effet, entre les joueuses et joueurs passionnés, mais plutôt "gestion" ou plutôt "ambiance", celles et ceux qui sont plutôt "joueur du dimanche" ou "pokers et scrabbles", j'attends les discussions avec un grande impatience. 

Chaque jeu, au long de la journée, va ainsi passer aux cribles des points forts des uns et points faibles des autres... Avec des moments étonnants mais drôles comme "vous ne pensez pas que le titre aurait dû être au pluriel, non ?" ou, plus questionnant : "Heureusement que nous en avons fait plusieurs parties pour le jury, parce que sans ça, je n'y rejouais pas après ma première..." ou "vous avez trouvé les règles claires, vous ?".

Et de penser le jeu à la fois en fonction de ceux et celles à qui  nous pensons qu'il se destine tout autant que l'expérience individuelle et partagée qu'il nous a fait vivre chacun ; s'il remplit sa promesse d'amusements, tout en essayant de voir s'il a une originalité.

J'essaye d'être digne de mon poste en amenant des éléments et informations souvent méconnus du public sur les choix et le processus éditorial, la distinction qu'il peut y avoir dans les réactions du public si celui ou celle qui y joue découvre le "monde du jeu de société moderne" ou s'il a déjà "plus de 300 jeux dans sa ludothèque" et ce que ça implique comme changement de points de vues, des données autour de l'accueil d'un jeu "s'il ne se vend que dans un réseau hyper-spécialisé ou s'il peut se trouver en grande surface alimentaire", impliquant ou non la présence d'un vendeur-conseiller formé", tout ceci afin d'élargir nos débats et surtout en essayant de ne pas influencer... En tout cas, pas plus que tout un chacun dans un jury :) 

Tric TracEt force est de constater, et ce fût génial, qu'énormément d'éléments très probants en sont ressortis : "ergonomie et "jouabilité" ; beauté des illustrations au service ou non de la clarté du jeu ; interactions, qu'elles soient directes ou indirectes ; lien entre mécanismes du jeu et l'histoire qu'il raconte ; réalité, tangible ou non, d'une règle claire ; etc." Un véritable plaisir de partager ce moment, positifs et respectueux des avis différents, et loin des jugements, souvent à l'emporte-pièce et tranchants comme une tronçonneuse que l'on peut lire ou entendre par ailleurs. 

Une esquisse de classement s'établit où la queue du peloton semble évidente mais non suffisante pour en établir l'intégralité. Nous nous prêtons alors à un petit jeu (Hey, nous sommes joueuses et joueurs ou pas ?) : 6 points à répartir à notre convenance entre ces 6 jeux. Là encore, mâtinée de nos échanges, cette répartition montre bien, et vite, quels sont les jeux qui ont une importance, un poids, pour les uns et pour les autres. De ce fait, le classement devient évident. Un dernier tour de table pour vérifier auprès de chacun s'il entérine et porte, pour le groupe, ce classement, et le tour est joué. 

 

Et le gagnant est... 

Tric Trac

C'est ainsi qu'avec celui du public et le nôtre, Grégory Grard (présent avec nous en visio comme l'étaient tous les auteurs de la sélection), et Blue orange, pour Mot Malin, gagne ce prix du Double-Six.

Emportant les joueurs dans une très bonne, et immédiate, ambiance, ce jeu de mot-indice, avec un peu de Codename, de Pyramide, de Decrypto mais en coopératif, vous demandera de donner un mot-indice pour faire deviner aux autres membres de l'équipe des coordonnées. Ces dernières, abscisse et ordonnée, résultent du croisement de deux mots formant le tableau.

Si l'un des joueurs est timide ou peu à l'aise avec une proposition pour faire deviner, il est possible de s'amuser en écoutant les autres et pointer, en accord avec chacun, une coordonnée. Temps réels, et donc sans temps morts, il est fort rare de se contenter d'une seule partie.

Tric Trac

Là, par exemple, si je vous dis "Yéti", quelle coordonnée ?

C'est lors d'une cérémonie, presque intimiste, que nous avons pu avoir un retour de chacun des auteurs autour de leur jeu, cérémonie que vous pouvez retrouver juste en conclusion de cet article qui, souvenir d'une fort belle journée et remerciant ceux qui l'ont permise, m'amène à espérer vous y retrouver l'année prochaine !

 

 

Tric TracMerci Christophe et toute l'équipe !

à bientôt !


Monsieur Guillaume

Commentaires (5)

Default
LedLink
LedLink
Merci pour ce retour d'expérience ! Merci Monsieur Guillaume pour votre passion que vous partagez si généreusement !
bobbylafraise
bobbylafraise
Que c'est bon d'entendre parler et revoir des images de festivals.
morlockbob
morlockbob
Perso, je reconnais bien l'auteur de Lindisfarne sur cette photo de groupe
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Oui, tout-à-fait ! Bien vu et bel oeil !
Il me semble qu'être l'auteur d'un jeu n'a pas été considéré, par les organisateurs, de facto comme étant un professionnel du jeu. Damien a pu, et c'était très intéressant, apporté également l'expérience qui transforme parfois l'idée d'un jeu en un jeu édité.
Molmo
Molmo
Merci à Christophe en effet, un des précurseurs du Mölkky en France, est-il bon de le rappeler !