Madame Mathilde

La création d'une expérience ludique : nain de jardin et confinement

La création d'une expérience ludique : nain de jardin et confinement

Cet article a été écrit à 4 mains avec l'équipe ludique, les passages cités sont les leurs. Rendez-vous plus bas pour l'accès à l'archive permettant de mettre le jeu en place chez vous !

 

  Remise en contexte : en plein confinement, nous cherchons chez Tric Trac de nouvelles expériences ludiques à vous proposer. La période n’est pas des plus amusantes, et on a envie de se retrouver autour de ce qui nous rassemble : le Jeu. Nous est alors apparu comme une évidence la possibilité de donner une carte blanche à l’équipe ludique, dont nous connaissions la qualité de réalisation, pour créer une expérience sur mesure. 

 

En avril 2020, Madame Mathilde nous a proposé de créer un jeu interactif pour animer un live. Nous avions une semaine, le format était contraignant. Nous étions dans notre zone de confort. Nous acceptions le défi avec joie !

 

Evidemment, les contraintes distancielles confinementesques ne sont pas négligeables. En plus de ça, nous voulons une expérience interactive, puisque l’objectif est bel et bien de jouer tous ensemble !

 

Nous avons l’habitude, dans le métier, de travailler sous pression avec de fortes contraintes. C’est une source de créativité. Ça pousse à innover tout en cadrant les possibilités. Nos clients nous donnent des casse-têtes à résoudre en des temps records, et on aime ça. Si un jour on nous disait « Vous avez un an, faites ce que vous voulez, » nous n’accepterions pas… It’s a trap !

 

Ah oui, et bien sûr, le délai serré. Sinon c’est moins rigolo !

 

Nous nous sommes attelés à la tâche avec une idée en tête : celle de développer une forme de jeu simple et accessible, répondant aux exigences de l’époque, dans l’espoir que les joueurs se l’approprient.

 

Nous avons mélangé des ingrédients d’histoires dont vous êtes le héros, de jeux de rôle, d’escape games,…et un nain de jardin. Nous avons secoué tout ça dans un univers décalé à base de personnages loufoques et de situations absurdes avec un arrière-goût de Matrix au pays des merveilles. Puis, nous avons servi le cocktail dans le plus simple récipient qui soit : un dossier numérique. Qui ne s’est jamais perdu dans une arborescence de dossiers ? N’y a-t-il pas là, l’essence même d’un récit à choix multiples ? Peut-être pas… mais pourquoi ne pas en faire un jeu ?

 

Les fichiers de l’Histoire dont vous êtes le nain de jardin sont en libre accès ICI.

 

Quand l’équipe ludique nous a envoyé sa première version, on a tout de suite été conquis. Ça, c’est ce qu’on aurait dit si on était dans un article sponso. En réalité, quand l’équipe ludique nous a envoyé sa première version, on a tout de suite été conquis. Le système arborescent associé à une utilisation du terminal pour les mots de passe nous a paru particulièrement astucieux. On avait hâte de mettre en pratique. La bonne nouvelle, c’est que vous aussi, vous allez pouvoir reproduire l’expérience !

 

Vous trouverez dans cette archive tout ce dont vous avez besoin pour faire jouer l’aventure à vos amis. Un manuel à destination du maître du jeu explique la mise en place, les règles et les grandes lignes de la narration. Vous n’aurez plus qu’à trouver une plateforme de visioconférence. Et des amis.

 

Si vous voulez vous spoiler l’aventure, n’hésitez pas à vous rendre ici, où la vidéo de l’expérience live est disponible. La bonne nouvelle, c’est que (à moins d’avoir vraiment un très grand groupe de copains), vous n’aurez pas à vous embêter avec un système de clickmaps : vous pouvez simplement prendre vos décisions ensemble, vocalement. À l’ancienne quoi !

 

Pour les créateurs en herbe, l’archive contient également un tutoriel pour créer vos propres histoires : comment structurer le récit, organiser les dossiers, préparer les images, créer des dossiers protégés par mot de passe, etc.

 

 

Et puis, une fois bien spoilé-e, pourquoi ne pas utiliser le système de jeu en question pour créer votre propre aventure ? Et une autre ? Et encore une autre ? C’est dans cette veine que je laisserai le mot de la fin à nos camarades de l’équipe ludique :

 

Le jeu que nous avons développé n’est qu’une déclinaison possible d’un principe élémentaire. Il a été calibré selon des contraintes spécifiques : une partie en live, un grand nombre de joueurs, une interaction limitée, la nécessité d’un maître du jeu. Il y a donc certaines limites que nous n’avons pas franchies lors de la création, mais elles ne demandent qu’à l’être. Ce concept peut très bien se passer d’un maître du jeu. L’aventure pourrait être jouable en solo, être plus narrative ou plus mécanique, utiliser l’audio ou la vidéo… Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas enfoncer une porte ouverte ? Internet. Un champ des possibles sans limite qui a vu fleurir ces derniers temps une foultitude de joyeusetés dans le genre.

Les évènements récents ont initié une transformation du monde ludique. Les créateurs d’escape game, particulièrement, ont dû s’adapter à la situation et ont redoublé d’ingéniosité pour proposer de nouvelles expériences. Notre jeu s’inscrit dans ce mouvement comme un grain de sable dans la tempête. Mais les tempêtes, au fond, comme toutes les grandes transformations, ne sont jamais faites que de grains de sables. À vous d’y mettre le vôtre.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default