Fée Mumuz'

La genèse de Singin' in the Game! épisode 3: les premiers festivals et la version internationale du jeu

La genèse de Singin' in the Game! épisode 3: les premiers festivals et la version internationale du jeu

Dans les épisodes précédents...

 

Episode 1: DE L'IDEE A LA CREATION https://www.trictrac.net/actus/la-genese-de-singin-in-the-game-et-de-fee-mumuz-episode-1-sur

 

Episode 2: LES PREMIERES PARTIES, L'AMELIORATION DES REGLES, LEUR PROTECTION ET LES MAILS AUX EDITEURS https://www.trictrac.net/actus/la-genese-de-singin-in-the-game-fee-mumuz-editeur-episode-2

 

Cet épisode portera essentiellement sur les premiers festivals, sur la version internationale du jeu et vous livrera les premiers retours ou anecdotes captées en cours de partie.

Tric Trac

En vue de la première édition d'Orléans Joue (2014), le plateau évolua de nouveau en tenant compte des conseils d'Emy (mettre des numéros sur les cases, afin de fluidifier le jeu et enlever les dés destinés à donner le choix du contrat à réaliser aux joueurs).

Tric Trac

Ce festival reste encore 4 ans plus tard un super souvenir.Ce n'était pas techniquement parlant le premier auquel je participais car j'avais participé à Ludiquai quelques mois avant mais la pluie avait alors quelque peu gâché la fête.

Cette fois, des publics très différents (en âge et en préférences musicales) vinrent s'asseoir à ma table et tous prirent plaisir à jouer et redécouvrir le répertoire francophone! De vrais moments de partages, de ces moments qui font chaud au coeur et qui motivent.

 

Le résumé de cette journée en quelques bribes de souvenirs:

 

"Clef de Sol" à "Orléans Joue" c'était:
- Les Minikeums: "Mélissa, non ne pleure pas!" Je la connais parce qu'au collège y en a une qui s'appelle Mélissa!"
- Sur le chemin toute la sainte journée de De Palmas.
- " C'est un acteur Mulan?"
- Deux petites têtes blondes qui tombent (comme par magie) sur Tal, leur artiste favorite et qui donnent 5 titres en moins de deux secondes avant de pousser la chansonnette. (Puis de recommencer avec Stromae).
- Un fan de Félicien..CUM CUM MANIA!
- "Bah ouais, Trust,J'ai le CD dans la voiture"...
- "Toutes les "princesses Disney il faut les mettre!": " Merci les filles de m'avoir fait rajouter Raiponce,La princesse et la grenouille, Kuzco et Mulan.
- "Sobri" d'Amine et Leslie chantée par une jeune femme de dix-huit ans. (année de sortie 2004).
- Cette chanson, c'est pas d'elle, c'est Renan Luce qui l'a écrite. "Ah c'est pour ça que j'aime bien!"
- "Et sinon, vous avez besoin de moi?" suivi de "Mais bon sang, Sanson elle a chanté "Besoin de personne"
-Le retour des top boys et de Soldat Louis.
- Quelques "Ah, c'est lui qui a fait ça?!!"
- Et beaucoup de "Non non non, je ne chante pas....bon je m'asseois quand même..." qui ont fait quelques jolis moments! Donc une fois de plus merci Orléans!

 

 

De plus, en terme de mécaniques, les chiffres sur le plateau simplifièrent légèrement le jeu mais énormément l'explication, ce qui fut également très agréable.

 

Je décidai donc de surfer sur ces bons retours et sur cet élan de motivation pour mettre en route le deuxième volet de mon projet: la version internationale du jeu!

 

Comme pour le premier opus et à partir des recherches faites sur mon téléphone (cf épisode 2), je commençai par faire des listes: ceux que je connaissais, ceux que je ne connaissais pas, ceux qui étaient importants, ceux qui l'étaient moins...avant de commencer à nouveau mes recherches de titres à associer à chaque artiste.

 

Seulement, depuis les premières recherches pour la version francophone, un temps certain s'était déjà écoulé et internet avait eu le temps d'évoluer! En bien, comme en mal!

Je me souviens à présent avec nostalgie l'époque ou deezer était entièrement gratuit, qu'il n'y avait aucune publicité pour venir interrompre un titre, et qu'il n'était pas question d'avoir un compte pour se connecter ou écouter entièrement une chanson. A cette époque, il n'y avait d'ailleurs pas non plus de publicité avant de visionner une vidéo sur youtube...

 

En revanche, j'eux une vraie bonne surprise! Jadore bon nombre d'artistes internationaux (Les Beatles, Norah Jones, Les Cranberries, Emiliana Torrini, et bien d'autres) mais mon pêché mignon, là où je suis le plus calé, reste et restera sans doute la chanson francophone. J'imaginais donc que m'attaquer à tous ces artistes étrangers s'avérerait extrêmement long et compliqué.
 

Par bonheur, je me rendis rapidement compte en faisant quelques recherches qu'il me serait possible de m'appuyer sur certains sites: le classement des charts américain (Billboard) ainsi que le classement British (Officialcharts) (sur ces sites, pour chaque artiste il est possible de voir quelle position a atteint tel ou tel titre au top 50 et combien de semaines le titre en question est resté dans le top). A ma connaissance, un tel classement n'existe pas en France (ces informations sont parfois trouvables sur wikipédia, mais cela reste assez rare. Quant au site "chartsinfrance", il ne semble pas apporter les mêmes infos que ses camarades anglophones.

Cela m'aida donc énormément à retrouver les titres les plus connus de chaque artiste mais également à les ordonner sur les cartes (en veillant à faire une espèce de moyenne pour les deux continents afin que les cartes soient jouables des deux côtés de l'atlantique. En effet, un titre ayant été propulsé à la première place du Billboard ne le sera pas forcément au Royaume-Uni ou inversement). Il a donc parfois fallu mettre plus en lumière un titre ayant atteint la 2ème place du billboard et la 3ème place du classement British plutôt qu'un titre ayant terminé 1er d'un des deux classements et apparaissant à peine dans le second.

A ce stade, j'imaginais également qu'à défaut d'en trouver en France, dénicher un éditeur à l'étranger pourrait être une possibilité puisque mon jeu permettait à l'évidence de réunir et d'unir les peuples en chansons. (La version internationale a toujours été prévue comme un stand alone ET comme une extension de la VF).

Edit: Je n'ai finalement jamais cherché à trouver d'éditeur non francophone.

 

Concernant les catégories d'artistes, pas de souci pour les anciens, les récents, les urbains et les battles! (les "one hit wonder")

 

En revanche, quid de la catégorie farfelue!? Il me semblait qu'à part Crazy Frog, Scatman, ou Ozone, il n'y avait pas vraiment de quoi faire une catégorie, les artistes "farfelus ou atypiques" ayant semble-t'il du mal à franchir les frontières. (Trop dépendant de leur langue d'origine peut-être?

On pourait tenter de prendre le problème à l'envers: pas sûr que Patrick Sébastien, La Compagnie Créole ou Fatal Bazooka s'exportent bien à l'étranger, mais je pense que d'une façon générale, la chanson francophone ne s'exporte que dans les pays francophones. Que les artistes soient atypiques ou bien qu'ils s'appellent Goldman ou Hallyday, pas sûr que ça y change quelque chose.

Qu'en pensez-vous de votre côté?

 

Toujours est-il que je me voyais également mal mettre les Spice girls ou les Take That dans la catégorie farfelue (c'est pourtant ce que j'avais fait avec les boys band francophones.

Je ne sais trop pourquoi, l'image véhiculée par les boys band anglophones me paraissait plus qualitative que celle des 2be3 ou autre Gsquad. Mais peut-être est-ce une erreur de penser ainsi?).

 

Toujours est-il que je n'avais pas assez de trucs délirants pour créer une catégorie atypique anglophone, il me fallait donc trouver une autre catégorie "jaune".

 

"Voyons, si je prends cet artiste espagnol, ce chanteur italien, celui-ci aussi et Nena pour couronner le tout, ça nous fait une petite catégorie "Non anglophones".

Ok mais c'est quand même super difficile de donner trois titres de Kaoma ou bien de Laura Pausini... Du coup, on pourrait jouer la catégorie en mode "quitte ou double" : Je marque un point si je trouve un titre. Si je réussis, je peux m'arrêter là ou tenter de doubler mon nombre de points. Mais si je perds, je perds tout. Et si je trouve, je peux encore faire le choix de tenter de doubler!"

 

Pour finir, je fis les cartes dessins animés/comédies musicales, le problème étant qu'il s'agissait pour la plupart des mêmes dessins animés et des mêmes chansons qu'en francais (malgré des titres différents puisque traduits).

Subsistaient néanmoins une ou deux comédies musicales inédites et puis, le public anglophone préférerait très probablement jouer avec les titres anglais anglais...

J'en conclus que les joueurs qui auraient les deux jeux n'auraient qu'à prendre un des deux tas "roses" pour jouer, en fonction de leur langue de prédilection en y ajoutant éventuellement les cartes d'un des deux paquets qui ne sont pas présentes dans l'autre.

C'est donc quelques mois plus tard, autour de décembre 2014-janvier 2015 que j'achevai la rédaction et l'impression des cartes internationales, pile à temps pour aller voir mes amis Niçois qui me proposaient de m'héberger pendant cet évènement auquel tout auteur rêve de participer: le festival international des jeux de Cannes: l'as d'or et son off!

Tric Trac

 

CANNES: L'eldorado ludique!

 

Ma vision du off?

Une salle gigantesque, une première soirée fantastique (la deuxième était top aussi cela dit), deux premiers joueurs dynamiques, funs, avec une grosse culture musicale: de quoi lancer la partie et entraîner dans leur sillage pas mal de chanteurs amateurs (et professionnels) à passer de supers moments.

Les joueurs se greffant au fur et à mesure de la partie, on assista ainsi à la plus grosse partie de Clef de sol jamais jouée à l'époque: 20 joueurs! (deux équipes de 10 environ).

Edit: Le record a depuis été battu et s'élève à 34 mais, si l'on met de côté les parties jouées avec mes élèves, cela reste la 2ème plus grosse partie jouée à ce jour (Chateauroux complète le podium avec 19 joueurs en 2017 et 17joueurs en 2018).

Tric Trac

Plusieurs parties, plein de monde, des joueurs qui passent à qui je tente d'expliquer les règles.Et je me rends compte que mon discours se fluidifie, que je parviens à présent à expliquer les règles en moins de deux minutes ce qui permet au plus grand nombre de se faire rapidement une idée du jeu qui leur est proposé.

 

A cette occasion, je rencontrai Magali de Bioviva qui prit le temps de s'arrêter, de me poser des questions, de s'interroger sur le jeu et qui se montra emballée par l'idée d' "un jeu capable de réunir toute la famille, tous les goùts", "où la victoire au final ne compte pas tant que ça", ou du moins, "où l'on ne trouve pas son plaisir uniquement dans le fait de gagner" et où "chacun apporte sa pièce à l'édifice".

Celle-ci complimenta également le plateau, chose qui me semblait impensable tant celui-ci me semblait mal fignolé mais la clef de sol, les cases colorées etc, semblaient lui avoir plu malgré tout.

Bref, un échange de coordonnées plus tard, sur un rythme effréné, la soirée pouvait continuer.

Tric Trac

 

Cannes, ce fut donc deux soirées épuisantes mais ennivrantes, s'étalant chacune de 21h à 3h30 du matin, sans interruption ou presque. Et quel plaisir de voir certains joueurs du premier soir, revenir jouer le second!

 

Vint ensuite le moment de s'en retourner au bercail avec quelques petites modifications à apporter au jeu: * Réduire le temps de la troisième manche (même si celle-ci était à l'époque optionnelle) ou la rendre obligatoire en la raccourcissant (en déplacant un seul pion: l'idée étant qu'une fois qu'un pion avait atteint la fin de la clef de sol, la partie prenait fin.

En fonction des jets de dés, cela pouvait être très long).

 

* Rédiger la règle qui unirait sans cafouillage les deux versions (francophone et internationale) du jeu.

Edit: Il y a encore une ou deux choses à peaufiner de ce côté, mais si la version francophone reçoit un bon accueil, il ne fait aucun doute que je me plongerai et réglerai sans souci ces petits détails.

 

*Ecouter ou non la proposition qui ferait qu'en cas de contrat réussi (exemple: si la case affichait un 4, le contrat était réussi lorsqu'on donnait 4 titres et qu'on fredonnait 4 chansons), on puisse marquer deux points OU gagner un joker. Ceci pourrait offrir un choix intéréssant (ou poser un dilemme) aux joueurs et pourrait éventuellement permettre d'ôter les cartes "piochez un joker" ce qui fluidifierait le jeu.

Petit bémol: les jokers pourraient donc aller aux meilleurs joueurs et pourraient ne faire qu'àccroitre les écarts, ce que je ne souhaite surtout pas.(A étudier donc).

 

Dans le même temps, je continuais de m'inscrire à plusieurs concours de créateurs gratuits : Panazol joue (recalé), Ludinord (recalé aussi!)

Mais qu'importe, puisque le jeu m'avait déjà mené à Cannes, et qu'il me ménerait peut-être à Paris est Ludique et au FLIP de Parthenay, histoire de retourner à la rencontre d'un public motivé !

Edit: Je ne fus sélectionné pour aucun de ces deux festivals. A l'époque, si j'avais entendu parler de Cannes, je ne pense pas avoir saisi l'importance de ces deux autres festivals (et n'avait donc pas réalisé à quel point mes chances d'y participer en tant qu'auteur sélectionné étaient maigres).

Tric Trac

En revanche, les ludothècaires de ma ville de Blois me proposèrent de montrer et animer le jeu sur deux évènements: Les quartiers d'été et la fête mondiale du jeu le 30 mai, dans ce haut lieu de la ville: la halle aux grains!

Je n'étais que joie à l'idée de faire découvrir le jeu aux habitants de ma propre ville, d'autant qu'il s'agirait là d'un anniversaire: 1 an depuis la première partie publique de Celf de Sol.

Tric Trac

 

Et voici mon résumé-souvenir de cette journée:

La fête mondiale du jeu 2015 à Blois c'était:

- Un expert en rap francophone me parlant avec passion de noms connus et (surtout ) moins connus : Nakk Mendosa, Mafia Kafri, Les sages poètes de la rue, Intouchable, Seth Gueko, Médine, KDD...Ouch ma culture en terme de musiques urbaines est définitivement à revoir!

Edit: Replonger dans ce commentaire est assez plaisant car il me permet de juger en partie au moins de mon évolution. Si je ne dis pas de bêtises, depuis, la carte Médine a été créée, tout comme celle de Seth Gueko et les noms Nakk Mendosa, Les sages poètes de la rue et surtout Mafia Kafri ne me sont pas inconnus (n'allez toutefois pas me demander de vous citer ou fredonner certains de leurs titres!)
-"Le rap français est mort".
- "Le rap d'aujourd'hui, c'est le rock'n roll d'autrefois".
- "Les Beatles aussi c'était un boys band." (...ou pas!)
- Un duel mère- fille ou la jeunesse l'a finalement emporté sur l'expérience.
- Indochine? "Il y a Canary Bay! C'est à Canary Bay ouh ouh!" J'ai demandé à la luUUUUne" "Raaa et c'est quoi le titre de cette chanson: égaré dans la vallée infernale...lalala? Bob Morane? Dans la jungle? Dans la vallée infernale? Egarés dans la vallée infernale?L'ombre jaune? L'ombre verte?..." (Frustrant de ne pas trouver "l'aventurier", n'est-ce pas?!)
- Le plaisir de voir une élève et sa maman jouer ensemble et d'entendre Fanny, 9 ans, souffler les réponses à trois adultes pour les aider à venir à bout de la carte Edith Piaf!
- Une interview avec un journaliste fort sympathique de la Nouvelle République.

 

J'en profitai pour dresser également le bilan de cette première année à faire jouer (calmement, en s'remémorant chaque instant, parler des histoires d'avant comme si on avait 50 ans...pardon, je m'égare!):

"Un an ca passe vite et si je devais analyser l'année écoulée, je dirais que ca a été une belle année ludique! Aller au contact des gens, les voir rire, sourire, s'amuser sur le jeu auquel on a cru et sur lequel on a bossé pour arriver au résultat voulu...ca n'a pas de prix. Rencontrer des auteurs, aller dans les salons un peu partout en France, revenir avec plein de photos, de vidéos, de souvenirs...Ca aussi c'est génial.

Les petits bémols? Et bien ce serait les concours qui dans l'ensemble ne doivent pas trouver ce jeu très original, et puis il y a cet éditeur, qui n'arrive toujours pas (Même si d'ici un mois, je devrais avoir des nouvelles de Bioviva). Mais si la réponse est négative, vers qui pourrai-je me tourner? Qui saura voir que ce jeu plait aux petits comme aux grands? Qui voudra croire en lui? Combien de temps devrai-je écumer les festivals pour mener à terme ce projet auquel je tiens tant?"



 

C'est donc sur ce joyeux bilan ponctué d'interrogations que s'acheva ma première année...et c'est sur cette conclusion que je vais vous laisser cette semaine!
 

 

 

Pour information, je suis actuellement du côté de La Rochelle, vous pourrez-donc me retrouver avec Singin' in the Game! à la boutique de jeux"la Grosse boîte" tous les après-midi jusqu'à samedi inclus.

A partir de dimanche, c'est sur l'espace "Jeux de demain" du FLIP de Parthenay que vous pourrez me trouver et venir jouer. N'hésitez pas à y passer, ne serait-ce que pour dire bonjour, ça fait toujours plaisir ;).

A très vite!
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default