Le Festival des jeux de Cannes... Cannes... Cannes...

Le Festival des jeux de Cannes... Cannes... Cannes...
Monsieur Guillaume

Tric Trac

 

"Ce qu'on ne fait pas, le temps le fait" prétend ce bon vieux diction normand... et bien nous ne lui laisserons pas cette joie. Le Festival International des Jeux de Cannes - 2020, (la 34ème édition donc) s'est terminé voilà une semaine passée et il est justement temps d'établir un compte-rendu un peu plus circonstancié sur cette semaine qui fût particulière, et ce, à plus d'un titre.

Le Festival des jeux de Cannes... Cannes... Cannes...

Pour la nouvelle équipe Tric Trac, c'était une première... mais c'était également une première pour l'équipe de Cynthia Rebérac, commissaire générale du festival, reprenant le flambeau derrière Nadine Seul. Nadine qui va bien, merci de le demander. Elle nous a justement fort gentiment envoyé des nouvelles. Mais revenons à ce salon !

 

Du côté du prix !

Tric Trac

Revenons donc d'abord sur les gagnants des As d'Or :  

 

L'As d'Or - Jeu de l'Année catégorie Enfant est donc "Attrape Rêves". Ce prix récompense donc un exemple de jeu où tout, du travail des auteurs au travail de développement tout autant qu'à celui de direction artistique, a été pensé, réfléchi, pesé. De fait, le jeu de Laurent Escoffier et David Franck, est non seulement jouable à partir de 4 ans, mais ce n'est pas un jeu POUR enfant (enfin, si... mais pas que... lisez la suite). C'est un jeu pour jouer AVEC les plus petits ! Alors oui, pour les plus "exigeants", ils sont heureux de trouver le module "bonne nuit les petits" en mode "pas fastoche" et avec la variante "nuit agitée" pour un peu de défi fun et plus corsé. Mais il ne faut pas non plus jauger un jeu à l'aune du prisme déformant "joueur core". D'ailleurs, ceux qui n'oublient pas l'objectif du label du FIJ comprendront aisément qu'avec ce jeu et les trois autres nommés, dans cette catégorie comme les suivantes, aussi bien du côté des joueurs que du côté des points de ventes, il y a un véritable panel qualitatif ludique à proposer presque les yeux fermés à de nouveaux ludico-curieux

 

L'As d'Or - Jeu de l'Année catégorie Expert revient à Res Arcana. Une fois de plus, certains "core joueurs" à l'élitisme particulièrement snob râlent et couinent parce que : "vraiment, cette liste de jeux sélectionnés, c'est n'importe quoi... Elle n'a rien d' "Expert".

Comme l'ont souligné Olivier Reix et Maxildan, membres du jury, venus sur notre plateau à Cannes (oui, oui, vous pouvez cliquer pour les écouter), le problème semble être surtout sémantique : Le mot "Expert" est ici utilisé, faute de mieux finalement, pour souligner l'exigence du jeu, particulièrement dans sa maîtrise et sa finesse, et ce, relativement à la troisième catégorie, reine : les jeux "familiaux". Il n'a aucune vocation ludique "taxonomique", ni vocation à "déprécier" les jeux encore plus exigeants, que ce soit en terme de temps de partie, de gestion triple A de ressources nombreuses, de manipulations neuronales et réflexions hautement intellectuelles. Pourtant il semblerait bien que le Front de Ludologie Expert se réserve la connaissance réelle de ce qu'est un jeu dit "Expert". En l'occurrence, et n'en déplaisent aux FLE (non, pas Français Langue Étrangère, cf phrase précédente), Res Arcana n'est effectivement pas le jeu le plus "expert" qui soit sorti en 2019 en terme de difficulté de compréhension ni même de pratiques, ni même de temps de parties... il n'en demeure pas moins qu'il est parfait pour celui qui s'intéresse à l'As d'Or de façon plus "dilettante" et qui veut "essayer" un peu plus "chaud" en terme de jeu. Il trouvera, avec Res Arcana, un bien bel exemple avec de quoi triturer ses neurones tout autant qu'affiner sa façon de jouer grâce à une belle courbe d'apprentissage. Bref, une belle boite à expertiser !

 

Enfin, L'As d'Or - Jeu de l'Année fût remis, avec un sentiment de surprise pour nous, qui rend les choses si savoureuse parce que tout peut se produire, à Oriflamme de Studio H.

Oriflamme, 10 cartes pour jouer la fouineEt finalement, pourquoi pas ? La volonté était de mettre en avant un  jeu "familial", certes, mais en considérant une certaine forme de maturité du public joueur. Comprenons-nous. Oriflamme est un jeu qui sait être méchant... à la fois à première vue : l'Archer, le Soldat, l'Assassinat permettent directement un "pan dans tes dents"... et Changeforme permet éventuellement d'en rajouter. Soit pratiquement la moitié des 10 cartes auxquelles chaque joueur a accès. Mais également au deuxième regard, en découvrant la finesse du jeu : recouvrir telle ou telle carte, pour ensuite la défausser à son application, puis enchaîner avec celle qui était en dessous et qu'on révèle, pour des petites combos bien méchantes... et un soupçon de bluff et de double-guessing (ou "devinette miroir" comme nous le susurre Madame Mathilde) ! Là encore, avec un public repu de séries avec intrigues politiques, traîtrises et autres "putasseries"... On peut raisonnablement se dire que le jury n'a pas eu tort de proposer cette ambiance à la table des joueurs souhaitant découvrir un peu plus que Time's Up ou Cards against Humanity. 

Pour conclure, quant à savoir si, à l'égal du cousin Spiel des Jahres qui a connu de grands titres aussi bien que des plus petits en terme de ventes comme de succès dans la tête et le souvenir des joueurs, seul l'avenir dira dans quelle catégorie se glissera Oriflamme. Quoiqu'il en soit, il est sûr que, même du côté joueur, le prix aura assuré une mise en lumière, voir une "remise", en lumière en plus du prix, certaine !

Tric Trac

Du côté du Salon... et de Tric Trac !

Alors oui, cet article n'est pas sorti, comme à son "ancienne" habitude, directement après la cérémonie de remise (là aussi, on peut cliquer pour regarder... si! si!) réglée de main de maître par les confrères d'Es-Tu Game?... Mince alors, nous aurions perdu un momentum important ? Oui, peut-être ! Certes, n'étant pas dans le jury, nous n'avions pas eu accès, comme auparavant, aux gagnants pour préparer en amont un article. Ceci étant, et ayant retransmis la cérémonie à la fois sur nos pages Facebook, Twitch et sur la page du Les Lunettes Noires... 

 

:D Les lunettes noires... c'est quand ça pique les yeux ! :D

Tric Trac

Crédit photo : Ombrelame

 

...Ce qui permet d'enchaîner avec notre stand : une grande première... et à plusieurs points de vue ! Un super décor aqua-viva-rium où nos magnifiques Pouics ont pu évoluer à loisir au milieu des bulles et des poissons !! Les réalisations d'Éric Klatt, Grégory Bougerole et Aurélie Schnell nous auront permis à la fois de nous évader en imagination et à la fois animer dans une chouette ambiance, parfois un peu folle.

Tric Trac

Oh bien sûr, les certifications M1 et les tribulations psychologiques du briquet pyromane auraient pu avoir raison de ce décor, mais tout s'est bien passé. Et là, ce ne sont pas moins de trois journées de 9 heures en live y compris des déambulations et autres pastilles filmées et montées dans les allées par Germain.

Tric Trac

Soit près d'une centaine de personnes/éditeurs que nous aurons reçu ou visité et que vous pouvez retrouver sur notre chaîne Youtube des Lives et VOD de Tric Trac. Des super moment de rigolades, des infos sur des jeux sortis pour le festival ou à venir, des découvertes de la réalité de Cannes pour différentes personnes... et le plaisir d'une équipe Tric Trac au taquet, y compris nos auteurs d'articles, tous là pour l'occasion et présent régulièrement en fin de journée pour nos débriefs. Vous les retrouvez d'ailleurs en suite de cet article pour lire leurs impressions rapides !

 

...trois journées de 9 heures en live...

...une centaine de personnes/éditeurs...

... des déambulations de Germain et CROC... 

 Tric Trac

 

Avoir rencontré Jeff Richards de Chaosium, l'équipe de BGG accompagnée de Rodney de Watch It Played sur le plateau comme Thibault et Maryline de Ludovow, avoir changé au pied levé un planning cadencé à la minute près lorsque Christine Alcouffe nous a prévenu qu'elle n'était pas au top de la forme (Christine, ça va mieux, n'est-ce pas ?)... Bref, des moments ex-cel-lent !!! Il reste les vidéos sur notre chaine Youtube, mais ceux qui étaient avec nous en live sachent ! ;) 


Raf Park

Tric Trac

Ce FIJ 2020 était pour moi une découverte puisque c’est là première fois que je me rendais dans ce salon. Et si je dois le résumer en un mot ça sera “rencontres”. Ce weekend m’a permis de revoir des amis, mettre des visages sur de nombreux contacts, rencontrer de nouvelles personnes et bien sûr de croiser toute l’équipe de Tric Trac et de voir les coulisses (ce sont de grands malades !!).
Au niveau ludique, mes habitudes de figurinistes ont pris le dessus et en plus de visiter les différents stands, j’ai été voir les différents tournois tel que Song of Ice and Fire, 40K et Krosmaster arena. En jdr, je retiens la VF d’Alien (Arkham Asylum) qui ne va pas manquer de me faire craquer, divers projets Kickstarter comme Malhya : Terres de Légendes et 7th citadelle qui m’ont convaincu.
Même si j’ai été restreint par ma taille de valise à cause de l’avion je suis quand même reparti avec un Cowboy Bebop (DPG) dont je ne manquerais pas de vous reparler très vite, du jeu de rôle l'Anneau Unique (EDGE) et des boosters de Marvel Champion (FFG). En tout cas un très bon souvenir .. Fatiguant mais très bon !!!

 

 

Crédit : Game of Trollz


Tapimoket

Tric Trac

Cannes s’achève, mais tout commence. Cher lecteur, vous ne le savez peut-être pas, mais le festival des jeux de Cannes fût la première occasion pour la toute nouvelle équipe de rédaction de se trouver en compagnie des vétérans de Tric Trac. Certains ont bravé les distances et briser la tirelire pour venir à Cannes avec une irrésistible envie d’être tous ensemble. Ce qui est encore plus incroyable, c’est que quelques-uns d’entre nous se voyaient en vrai pour la première fois, mais c’était comme si on se connaissait depuis longtemps. Inutile de vous faire un dessin pour vous faire comprendre que nous vibrons tous sur la même corde, celle de la passion du jeu. Chacun avec ses propres expériences, chacun avec ses goûts communs ou pas, mais tous réunis avec l’envie de vous partager le plaisir ludique. Selon les dispositions, nous avons parcouru les allées du festival à la découverte de jeux ou simplement pour rencontrer les éditeurs et échanger avec eux.

 

Pour ma part, j’ai l’impression d’avoir ressenti de nouveaux élans chez Tric Trac. Pour commencer, nous avons eu droit à un superbe décor aquatique que je vous laisserais découvrir dans les émissions filmées. Mais j’ai été surtout balayé par un souffle que je qualifierais de « bon enfant ». Même si toute l’organisation technique reste très professionnel par le derrière de Tric Trac, toute l’équipe s’est lâchée dans une ambiance conviviale. J’ai presque envie de dire que j’avais l’impression de faire un bond dans les débuts de Tric Trac, mais avec 5 fois plus de monde. En tous cas, une chose certaine, nous sommes plus que soudés pour faire vivre ce site de référence encore et encore ! Alors à bientôt pour vous présenter de nouveaux jeux et encore merci à vous de nous suivre !

 

Tric TracIci, vous retrouvez de gauche à droite, Philippe Tapimoket qui se cache un peu, Kmylle, Grégory, Johan, Germain, François, Mathilde et Julien... Mais quelle équipe !


Kmylle Muzo

Belle découverte du jeu L’île aux chats, un jeu de draft et de placement de tuiles très mignon, localisé chez Lucky Duck Games et dont la sortie est prévue pour avril. Et tant qu’on est chez les anatidés, notons le lancement de la campagne kickstarter pour 3 nouveaux standalones (cliquez pour voir la campagne) : La série Millenium, pour Chronicles of crime.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que j’apprécie particulièrement ce que l’on appelle les « roll and write ». Trois d’entre-eux ont particulièrement attiré mon regard. On commence par Boomerang, une localisation qui sortira chez Matagot fin mars, jeu très léger qui allie draft de cartes et collection de symboles. Vous cherchez quelque chose de plus touffu ? Essayez Demeter de Sorry we are french qui vous emmène dans l’univers de Ganymède à travers ce flip and write dans lequel vous allez étudier les dinosaures présents sur la planète. Plusieurs paramètres à intégrer et façons de scorer sont au programme, un vrai coup de cœur pour moi, vivement la sortie prévue pour avril ! Enfin, je vous propose Cartographers, issu du monde de Roll player et sorti chez Intrafin, qui repose sur une mécanique de tirage de cartes, de placement de pièces sur votre map et de monstres à pourfendre. Un article plus détaillé sortira tout bientôt ;)

Tric Trac

Enfin, petit coup de boost avec Rush M.D. chez Geek attitude games. Dans ce jeu basé sur le système de Kitchen rush, vous allez incarner le personnel d’un hôpital et devrez vous occuper des patients. Quelques différences, notamment la fin du système de salaires à payer à chaque manche (c’est bien connu, les soignants travaillent pour des clopinettes) et la présence de mini-jeux de dextérité pour réussir les examens médicaux. Autant vous le dire, mieux vaut être capable de résister à la pression !


Johan Muzo

2020 a été une excellente édition pour le Festival International des Jeux de Cannes. Ce fut pour moi le premier « Cannes » en tant que « Presse ». J’ai ainsi pu profiter du jeudi pour rencontrer plus facilement les auteurs, éditeurs mais aussi collègues blogueurs. C’était pour moi la première cérémonie des As d’Or, joliment menée cette année et vraiment divertissante et émouvante. Et ce fut surtout notre première rencontre tous ensemble avec la Team Tric Trac. Trop d’amour d’un coup !
Certains jeux ont beaucoup fait parler d’eux cette année. En premier lieu, l’excellentissime [kosmopoli:t], numéro 1 du buzzomètre Tric Trac et énorme coup de cœur, comme je vous l’écrivais dans un précédent article. Le jeu Oriflamme a également fait beaucoup parler de lui du fait de la grande surprise suscitée par l’As d’Or 2020 obtenu par cet « outsider ».

 

Parmi les principaux titres essayés lors de ce festival, je retiendrai en premier lieu l’excellent Nidavellir. À la fois accessible et stratégique, ce jeu de collections et d’enchères a été une belle découverte. Présent en avant-première à Cannes, le futur Feld "The Castles of Tuscany" pouvait être testé sous sa version proto. Rappelant évidemment le précédent hit des Châteaux de Bourgogne, ce jeu m’a laissé une excellente impression. On y retrouve un peu les sensations des Châteaux de Bourgogne mais sans dé, uniquement avec des cartes, avec des parties un peu plus courtes. Enfin, l’excellent Mystic Vale est une sortie à suivre de près. Beaucoup de points positifs pour ce jeu de deck-building avec du card crafting et un matériel original.
Cannes, à l’année prochaine !


Ludikev

Tric TracLoving smile !

Ca y est mon 1er Cannes est terminé. Mais quel week-end !! Déjà, c'est un we qui dure 4 jours, et en plus il a fait super beau. Enfin question météo, c'est anecdotique car j'ai passé quasiment toutes mes journées dans le salon...Euh correction, on peut enlever le « quasi », j’ai profité à FOND !
On m’a demandé de faire court, alors je tente (sait-on jamais ;-) ) :
Cannes ce fut donc 4 jours de rencontres, de discussions et de jeux (quand même). Des rencontres avec des éditeurs comme la Team JOCUS (éditeur du jeu Sbires) pour leur jeu à venir Pitch Out, la Team Borderline Edition avec leur jeu Dig Your Way Out et Kluster, la Team Renegade/Origames super sympathique mais aussi des discussions très intéressantes avec des auteurs : Léo Blandin (Chèvre Editions) venu présenter 2 jeux : « Dans les cordes » (un duel de boxers) et «Saline» (en tant qu’éditeur), un jeu sur les marais salants à venir durant l’année ; Eric Labouze (auteur de Genesia chez SuperMeeple) et Jérome Badoux l’auteur et éditeur de Mini Miners (un jeu de Nains plein de coup bas et de fourberies) de chez Yutopi mais également une discussion avec le responsable de chez Goliath m’expliquant leur volonté de développer une gamme de jeux «Famille» avec pour rampe de lancement le jeu CARCATA qui colle parfaitement à la cible visée.... 
Des discussions surréalistes et inimaginables pour moi il y a encore à peine 3 mois. Bref, plein de contacts humains super intéressants et enrichissants (intellectuellement, je veux dire ;-) Sans oublier, la rencontre avec la TT-Team ainsi que celle avec les membres de la nouvelle équipe rédactionnelle. Un énorme merci à vous pour tous ces excellents moments passés.


Alors, en ce qui concerne mes parties de jeux, je n’ai certainement pas tout vu et encore moins tout essayé mais voici mes coups de cœur :

Tric Trac

Ghost Adventure : on rentre dans le jeu par la lecture d’une petite histoire (intro et 1 er chapitre) puis on vit l’aventure en faisant avancer sur des « plateaux-labyrinthe » une……TOUPIE. Elle devra suivre un parcourt, sauter des obstacles, bondir pendant que l’on retourne le plateau sur l’autre face. Un jeu qui se joue en solo ou à plusieurs. Si on réussit le défi, on passe alors au chapitre 2 et on poursuit l’aventure. Un jeu très addictif !
Boomerang : un Draw and Write (comme dans Welcome To) MAIS avec du draft. On prépare son voyage, que dis-je son Road Trip en Australie le plus efficacement possible. Très malin.
Meeple Land : là, il faudra créer son parc d’attractions en achetant des tuiles manèges (petits et grands), des boutiques, mais aussi des toilettes mais attention à leur placement sur votre plateau. On attire ensuite des cars de touristes (meeple) avides de découvrir notre parc mais il faudra avoir tout prévu car ils ne s’installeront dans vos manèges qu’en respectant un code couleur. Un super goût de reviens-y !

Taco Chat Bouc Cheese Pizza

Taco Chat Bouc Chesse Pizza : moi qui n’aime pas les jeux d’ambiance... mais alors celui là m’a plus que convaincu (j’lai même acheté pour la maison et on y a joué dès mon retour) ! Vraiment excellent ! Je crois même que c’est mon coup de cœur n°1 (ça m’étonne moi même). Je vous laisse le découvrir, j’ai déjà dépassé mon quota de lignes ;-)

Je dois, quand même, ajouter une catégorie qui me tient particulièrement à cœur, les jeux 2 joueurs avec Mosquito Show, un petit duel de placement/déplacement/blocage entre des caméléons et des Toucans. Un matériel superbe, des règles simples, un jeu rapide et stratégique !
Stratego- Spies and Lies, l’Univers de Stratégo mais avec des cartes. Une « adaptation » très maline et efficace.
Et pour finir un jeu  «étonnant» : Clip Cut Parks. Il y avait le Roll and Write, le Draw and Write (Welcome to), désormais il y aura le ROLL and CUT. On lance les dés et on découvre le nombre de coups de ciseau dont on dispose afin de réaliser notre plus beau parc. Surprenant et très sympa.

Tric Trac


J’ai cependant, quand même, 2 petits regrets : d’abord, ne pas avoir pu tester « Jaw : les dents de la mer » ET le fait d’avoir loupé la cession des « Lunettes Noires » dans le décor aquatique de TT à laquelle j’étais invité à cause de ma matinée maudite du dimanche matin. Certain tombent en panne d’essence (je ne citerai pas de nom) et d’autres, comme moi, oublient leur clé et téléphone dans l’appart (un peu stressant un jour de départ avec horaire à respecter, on va dire que ça fait un souvenir de plus à raconter). Vous ne verrez donc pas ma tête en vidéo (tant pis pour vous ;-) mais cela ne va certainement pas gâcher tous les magnifiques moments passés qui resteront gravés à jamais dans le marbre de ma Mémoire.
Bref, j’ai passé 4 jours sur un petit nuage, comme dans un rêve. Et mince, j’ai encore fait trop long !


Lia-Sabine

Tric Trac

Mon « petit » compte-rendu de Cannes

Ce Cannes 2020 restera longtemps gravé dans ma mémoire. 1er festival en tant que commissaire général pour Cynthia REBERAC, une équipe Tric Trac au top avec de nouveaux chroniqueurs, vouiiiii, (et un stand avec une magnifique déco), une profusion de jeux, de joueurs, de prototypes, des rencontres, des moments festifs, une soirée de remise des prix des « As d’Or » menée avec brio par » ES-TU GAME » ? C’est un événement riche en émotion aussi bien professionnellement qu’humainement.

Le mercredi, jour de montage des stands, on commence à croiser quelques têtes connues et c’est la tournée des bisous. Le jeudi, journée dédiée aux professionnels, permet de déambuler dans le calme dans le palais pour découvrir les nouveautés et prochaines sorties jeux. Car, du vendredi au dimanche, c’est l’effervescence totale. Tant à découvrir : les journées devraient être plus longues

Voici quelques-uns de mes coups de cœur :

- Alien Café chez Djeco ;  Attrape-rêves chez Space Cow ; Fabulia chez Lifestyle ; Fiesta de la muertos chez Oldchap ; Flash eight chez Le scorpion masqué ; Kawaï chez Helvetiq ; Kosmopolit chez Opla ; La vallée des vikings chez Haba ; Miyabi chez Haba ; Nidavellir chez Grrre Games ; Tasso safari chez Ludarden ; Voyage en terre ocre chez Gameflow ; Who’S she chez Playeress ; Yozu chez Capsicum Games

Des sorties prochaines de jeux « enfants », « familles », « ambiance » :

- 1, 2, 3 sommeil chez Happy Baobab ; Alice in Wonderland chez Intrafin ; Candy lab chez Funny fox ; Carcata chez Goliath ; Dali the fox chez Happy Baobab ; Draw’ n’ Roll chez Blue Orange ; Ghost Adventure chez Spinboard ; Imagician chez Blam ; King of Tokyo Dark chez Iello ; L’odyssée des grenouilles, 1er jeu de société à plus de 1 joueur chez Smartgames ; Paris, ville lumière chez Iello ; Picto rush chez Goliath ; Taco Chat Bouc Cheese Pizza chez Blue Orange ; Tea for two chez Space Cowboy ; Top ten chez Cocktail games ; Via Magica chez Hurrican

J’espère pouvoir vous en parler prochainement.


KristofTric Trac

ah oui, je vois le genre de réunion, m'sieur Kristof... ;) 

Cette 34e édition du FIJ a rempli tous ses objectifs, et même plus. Oh, bien entendu, on a toujours un peu la nostalgie de ne plus pouvoir faire la mythique montée des marches, mais elle est largement compensée par une des plus belles surprises de ce festival : la remise des As d'Or par l'équipe de Es-tu game ?. Enfin une cérémonie qui, en moins d'une heure, a réussi l'exploit de mettre le Jeu au centre du discours, avec drôlerie et impertinence !

 

Cannes sera [kosmopoli:t] !

La suite du festival s'est déroulé sous les mêmes auspices, à base de rencontres et de découvertes. J'ai, comme beaucoup, été conquis par kosmopoli:t et Nidavellir qui - vu les rumeurs dans les allées et surtout le contenu des sacs des visiteurs - ont été deux des gros succès du FIJ. On a aussi gratté de la feuille, les Roll & Write étant une des mécaniques dans le vent avec Welcome to New Las Vegas ou Cartographers, pour ne parler que de ceux-là. La liste serait trop longue pour évoquer tous les jeux intéressants et/ou très beaux vus, joués ou simplement admirés. Reste les belles rencontres, comme avec la talentueuse illustratrice Camille Chaussy qui a fait de l'Île de Pan, un petit bijou poétique, ou Olivier Mahy dont le Imagicienà paraître chez Blam! devrait faire quelque bruit. Il n'y a pas à dire, Cannes c'est trop court (y compris les heures de sommeil).


Aurélie

Tric TracAs d’or, bijoux de créativité, et moments magiques…

des instants précieux !

(specials guest : Antoine et Esteban)

 

Cannes, Cannes, Cannes… Une ville au bord de l’eau, sous le soleil de Méditerranée, mais aussi et surtout, La ville du Festival des Jeux de Cannes qui a lieu tous les ans en Février.

Oui, oui, nous aussi, membres de la communauté ludique, nous avons le droit à notre tapis rouge ! Et de nombreuses choses se sont passées durant ce festival.

Il y a eu, tout d’abord, la cérémonie de l’As d’or… complètement remasterisée par la talentueuse team d’Es-tu Game, elle a soufflé un vent d’humour et de professionnalisme dans toute la salle. C’était clair, net et précis, sans tomber dans la caricature. Cette cérémonie met en lumière les « meilleurs jeux de l’année » dans 3 catégories. Un grand bravo à Attrape Rêve de Laurent Escoffier et David Franck, que j’ai pu tester en version prototype il y a 2 ans !

Le FIJ, c’est aussi une grosse période de travail lorsque l’on exerce le métier de chef de projet. En effet, le festival est une très belle occasion de rencontrer les auteurs (français principalement) et de tester les jeux de demain. Confortablement installée dans l’espace Pro, j’ai eu la chance de voir défiler de nombreux prototypes, principalement pour les jeux enfants. Il y a des auteurs que je vois depuis quelques années déjà et de tous nouveaux auteurs qui pointent le bout de leur nez, et qui n’en sont pas moins créatifs ! J’espère que quelques-uns des projets que j’ai pu découvrir verront le jour l’année prochaine !

Tric Trac

Cannes est un rendez-vous important pour les éditeurs également. Et j’étais fière de voir un des jeux sur lesquels j’ai travaillé pour LOKI, Kraken Attack d’Antoine Bauzaet de son fils, Estéban, mis en avant d’une manière si parfaite ! C’est toujours un immense plaisir de voir les familles se retrouver autour du jeu que l’on a développé et les voir y prendre du plaisir !

Tric Trac

Enfin, j’ai eu la chance d’être invitée à plonger dans l’univers de Tric Trac. Une petite bulle de bonheur (et de stress aussi, un peu). En déambulation avec Germain et Lia Sabine sur l’espace Enfant-famille ou en apnée dans leur aquarium pour parler de « mon Cannes », avec madame Mathilde. De très bon moments, une première pour moi devant la caméra ! Après les premiers bafouillages (n’est pas Nagui qui veut hein), c’est assez agréable, en fait, les interviews !

Et puis, parlerais-je de l’immense tablée que nous étions le samedi soir, à se découvrir et rire ensemble ? ou des soirées sur le Off, dans un bar à rhum ou dans le super appartement des Sortilèges ?

Il me reste tout juste assez de place pour remercier tous ceux que j’ai croisé sur le salon, pour vos sourires et votre bienveillance. Hâte de vous recroiser et d’échanger avec vous prochainement !


Les deux faces du même bonheur d'être ensemble autour du jeu... 

Tric TracTric Trac

 

 

 

 

 

Des prières et une grand prêtresse Ludicaire :DTric Trac

Si, si, j'vous assure, un meeple gros comme ça !Tric Trac

Moments de pure joie avec les auteurs italiens de Pirates Under Fire

Tric Trac

Lorsque FibreTigre rugit de plaisir... 

Tric Trac

Moi, j'vous dis qu'il ne me voit pas... 

Tric Trac

Clank et le Docteur Jones... au chapeau bleu !

Tric Trac

J'en ai une, une grosse console, hein ? ^^

Tric Trac

Du Mystère... dans l'Park !Tric Trac

Non... non... oubliez-moi !... Oubliez... 

Tric Trac

Les dessous du plateau

Tric Trac

Bertrand... finalement, il était là !

Tric Trac

Rendez-vous l'année prochaine !

Tric Trac

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (13)

Default
Lionel2212
Lionel2212
les can can de Cannes!
LudiKev
LudiKev
"Le Festival des jeux de Cannes... Cannes... Cannes..."
Oh punaise, j'ai mis du temps à la comprendre celle-là alors que j'Adoooore le générique des vidéos " Cannes----Cannes-Cannes!!!", là on comprends mieux quand même ;-)
Kaendaiko
Kaendaiko
Merci !!!!!
Grace à vous on y étais un peu :)
Un beau décor, de chouettes formats...!
J'arrive bientôt à la fin de l'intégrale des trois jours sur Twitch alors je savoure.
p.b
p.b
Bonsoir,
cannes as d'or 2019 a donné son verdict et tout d'abord félicitation au gagnants.
j'envie ceux qui ont pu assister au festival , cela devait être bien sympa.

pour les discutions autour de la catégorie expert pourquoi ne pas ouvrir une catégorie supplémentaires au plus grand rassemblement de jeu de société en France afin de mieux coller à la réalité de ce qu'il se fait tout en gardant des catégories orientés grand public .
En tout cas c'est dommage de balayer ainsi cette possibilité , le jeu de société a beaucoup évolué et je pense que le festival devrait aussi s'adapter .
meliadus94
meliadus94
Bonjour,
que j'aurais aimé moi aussi passer tout ce FIJ de Cannes à tester les jeux qui me font de l'oeil et participer à la rédaction de cet article tric trac pour partager cette expérience avec vous tous.
Mais d'autres tâches, toutes aussi importantes m'attendaient.
J'ai pu revoir des amis, tenter quelques photos souvenirs nostalgiques avec certains d'entre eux en hommage à Filosofia (d'ailleurs quel dommage avec ce coronavirus de n'avoir pu faire un tournoi de « Pandémie » avec tout le matériel nécessaire), et partager comme toujours ma passion qui nous réunis tous, le jeu autour de tables animées.
Pourquoi je n'ai pas pu ?
D'abord je n'ai pas été recruté comme « journaliste » même d'un jour pour ce festival par tric trac et je ne leur en tiens nullement rigueur, je n'ai même pas postulé, mais depuis maintenant 7 années, j'y participe en tant qu'animateur. J'ai donc une certaine connaissance de la chose en plus de ma culture ludique bien plus longue et mes journées étaient déjà extrêmement remplies.
Cette année j'oeuvrais pour « Schmidt » qui était présent pour la première fois sur ce salon mythique. D'ailleurs j'aurais aimé la visite du 19-45 de M6 qui est allé filmer d'autres stands ou un passage de tric trac chez nous lors d'une déambulation dans les allées à laquelle on s'était habitué qui ne semble pas avoir eue lieu cette année. Cependant vu l'intensité de ce FIJ 2020 je comprends aussi que le temps n'a pas été suffisant pour cela.
Même si nous ne sommes pas spécialement des visages connus comme les créateurs de jeux ou les responsables des différentes sociétés, nous avons, nous les animateurs, aussi une culture ludique extrêmement vaste et des avis sur beaucoup de choses ainsi que des conseils extrêmement précieux. Nous sommes le maillon indispensable entre les responsables de sociétés pas toujours au contact du public de par leurs nombreuses responsabilités et le public. Nous sommes les premiers à accueillir, à donner le contact humain et au final à recueillir les avis et le sentiment des joueuses et joueurs.

J'ai pu cependant, le dimanche, un sandwich à la main, pendant la petite heure qui m'était allouée le midi, déambuler dans les allées surchargées.
J'avais moi aussi repéré les jeux à l'avance qui me faisaient de l'oeil, j'ai pu en voir certains en démo mais pas tous, sans pour autant avoir le temps de m'installer pour les tester :
« it's a wonderful world », « domination », « poule poule », « paladins des royaumes de l'ouest », « res aracana », « nidavellir », « les pierres de coba », « les tavernes de la vallée profonde », « cartographers », « les petites bourgades », « maracaïbo », « barrage », « on mars », « trismegistus », « cowboy bebop », « le défi de la reine », « mystery house », « salade 2 points », « the 7th citadel », « vicomtes des royaumes de l'ouest », « dreamscape », « museum pictura », « monumental », « Rush MD », « gold river », « dicycle race », « mystic vale », « team 3 », « magic maze on mars », « wild space », « ankh'or ».
J'en oublie pleins évidemment mais c'est déjà pas mal d'avoir entraperçu certains de ce petit panel de titres au milieu de la cohue.
Merci à tous les amis que j'ai pu revoir, merci à Tric Trac de mettre toujours en avant le plaisir ludique et merci à tous les visiteurs et visiteuses (qui savent apporter ce petit plus à la table). Que ce soit les professionnels ou de simples joueurs vous avez remplis en permanence nos tables pour découvrir, grâce à nous, les jeux que nous proposions et vous alimentez notre plaisir d'animer car sans vous nous n'existerions pas.
A bientôt sur d'autres salons et bien entendu au FIJ 2021 !!!!
ReiXou
ReiXou
Vous avez sacrément assuré. Bravo (et toute mon admiration d'avoir tenu si longtemps sous les spotlights) !
Kyly
Kyly
Yep, je suis revenue d'entre les morts :D Bises à vous, vaillants pouicos !
Venus
Venus
Chapeau Bas Les Artistes
el payo
el payo
Ah, très bien ces histoires de rencontres !
C'est beau.
boubastyle
boubastyle
Merci pour le taf. J'ai pu voir Mr Guillaume perdre à Dicyle race en live et ça, ça n'a pas de prix. :-p
Par contre, je ne vous remercie pas pour le générique des vidéos, c'est encore plus invasif cérébralement que "It's a small world"!
Cannes Cannes-Cannes!