Matagot à PEL en détail, les jeux familiaux 1/2

Par Matagot

Publié le 18 jun. 2018 • Lecture 3 min. •  1278 vues

Matagot à PEL en détail, les jeux familiaux 1/2

Notre présentation des jeux de PEL continue avec la première partie des jeux familiaux auxquels vous aurez le plaisir de jouer !

Et c’est peu dire que le premier semestre a été particulièrement riche en brillantes nouveautés !

Commençons avec Micropolis, le dernier né du duo Bruno Cathala / Charles Chevallier. C’est la guerre entre les fourmilières !

A la tête de ce minuscule Empire, il vous appartiendra, tour après tour, de créer la fourmilière la plus prospère. En termes de jeux, c’est extrêmement simple : vous aurez à votre disposition plusieurs tronçons de fourmilières dont vous devrez vous servir pour créer la plus vaste et réussie des colonies. Pour prendre certains tronçons, vous serez contraints d’utiliser votre armée, et certaines tuiles vous offriront des bonus immédiats ou en fin de partie. Prendrez-vous donc une tuile proche du bout de la pile et peu chère ou en prendrez-vous celle de vos rêves en renonçant à une partie de votre armée ?

Et ce ne sera pas la seule question à vous poser : Ferez-vous appel à l’architecte et ses tuiles gratuites ? Creuserez-vous une galerie prestigieuse pour une seule et unique Reine ? De quelle manière empêcherez-vous vos amis de créer la colonie de leurs rêves ? En somme, quelle sera votre stratégie, à supposer que vos petits camarades ne viennent pas vous chatouiller l’exosquelette ?

Comme vous le voyez, si le jeu est fort simple à jouer, il vous imposera de prendre de délicates décisions et s’avérera aussi accessible que prenant, et ce pour toute la famille (c’est quand même drôlement mieux pour un jeu familial !).

Micropolis, c’est la guerre pour 2 à 6 insectes, en 45 minutes, pour voir qui a les plus grosses mandibules !

Et dans un autre registre, vous aurez aussi le plaisir de voir notre toute dernière sortie, Dragons, de Bruno Faidutti. Les Dragons sont des animaux vénaux au possible. Ils ne rêvent que de richesses, de trésors et de dents en or de personnes âgées. C’est dire à quel point ces animaux sont cruels. Cela étant, entre deux seniors, il est de bon ton, selon le guide de bonne santé des dragons, de croquer quelques moutons et quelques vaches. Car l’or ne se mange pas, même en fondue.

Dans Dragons, les joueurs interprètent un Dragon, dont le but premier est d’accumuler des trésors. Pour ce faire, chaque année (trois ou quatre selon le nombre de joueurs) est figurée par un tas de cartes qui inclut force trésors, et entouré d’autant de piles face visible que de joueurs. A son tour, un joueur va pouvoir soit piocher la première carte du paquet et la placer sur un tas de manière à ce que toutes les cartes en-dessous soient désormais invisibles, soit placer son dragon sur un tas pour le revendiquer, auquel cas il ne jouera plus de l’âge en cours. A la fin de chaque âge, chaque joueur récupère son butin (le dernier récupérant en plus la fin de la pioche) et le classe devant lui, au vu et au su de tous.

Il va dès lors falloir se rappeler la composition de chaque tas, essayer de voir ce qui vous convient ou à défaut « pourrir » un tas qui pourrait intéresser un autre jour, surveiller ce que chacun joue ou fait, et surtout ne pas revendiquer un tas trop tard… ni trop tôt !

A l’issue des différentes années du jeu, les joueurs vont comparer leurs trésors et marquer des points en conséquence. Mais avant cela, celui ou ceux parmi eux qui auront négligé de se nourrir convenablement (autrement dit qui n’aura pas récupéré assez de moutons et/ou  de vaches) sera éliminé avant même le décompte des points !

Tactique, calcul et mémoire sont donc de la partie pour cet excellent jeu pour toute la famille, et méfiance, parents et adultes, car les enfants ont une mémoire redoutable et n’auront pas de mal à vous battre à plates coutures !

Petits et grand dragons ont donc rendez-vous de 3 à 6 pour se battre le butin pendant environ 20 à 30 minutes !

C’est tout pour aujourd’hui ! A demain pour la suite, et bien sûr rendez-vous les 23 et 24 juin à PEL au stand 13 pour découvrir toutes ces petites pépites… et bien d’autres !

 


Matagot

Commentaires

Default