arthelius

versus : alhambra vs sultaniya

versus : alhambra vs sultaniya

Qui n’a jamais hésité entre deux jeux au thème similaire ou aux mécaniques très proches ? Peu de joueurs je pense, et si les comparatifs sont nombreux pour les objets du quotidien ou technologiques, c’est déjà moins le cas pour les jeux de société. Le but de ces articles/tests n’est donc de proposer un combat à mort, avec massacre de meeples, lancés de dés tranchants ou autre éclatage de coins de boite, mais plutôt de proposer un comparatif sans pour autant désigner un vainqueur à la fin.

Je continue sur ma lancée, avec ce nouveau match, qui pour information avait été écrit avant le précédent (Concept VS Dixit Jinx), il reste donc peut-être quelques bribes de mes anciennes habitudes. Petite question et après je ne vous embête plus : trouvez vous intéressant ou non, d’annoncer le prochain versus à la fin de l’article ? Merci d’avance pour vos réponses.

Default

Point de comparaison : thème et mécanique de construction avec des tuiles

Une grande étendue de désert de laquelle surgit un palais ou, mieux encore, une cité. Voici ni plus ni moins ce que proposent ces deux jeux, ce qui laisse franchement rêveur : devenir architecte le temps d’une partie. Mais au final, lequel de ces deux titres aura votre préférence ? C’est ce que nous allons essayer de déterminer dans le versus qui suit.

Default

« Construction », voilà le maître mot de ces deux jeux. Si le principe de base est le même, parvenir à ériger son édifice ou sa cité ne se fera pourtant pas de la même façon et ne fera pas intervenir les mêmes mécaniques. Dans Alhambra les tuiles s’acquièrent grâce à des pièces arborant des symboles différents que l’on récupère lors de son tour de jeu, cela coûtant alors une action (il y a cependant quelques subtilités). Une fois la tuile acquise vous pouvez la disposer dans votre cité ou bien la garder en réserve. Sans oublier le système de compte juste qui permet de racheter d’autres tuiles.

Dans Sultaniya, il n’y a pas de monnaie, les tuiles se choisissent parmi les différentes propositions tirées des piles de pioches. Second point qui diffère la pose est immédiate. À votre tour de jeu vous aurez donc deux choix : construire ou utiliser le pouvoir d’un génie (dans le but de construire également mais en modifiant quelques possibilités). La seule similitude se trouve au niveau des règles de pose qui restent tout à fait logiques dans les deux jeux. Sultaniya propose par contre différents pouvoirs grâce aux interventions des djinns qui devront être monnayées à l’aide de saphirs récupérés directement sur les tuiles.

La grande disparité va se situer dans les différents décomptes qui vont intervenir par 3 fois dans Alhambra, de façon plus ou moins aléatoire, tandis que dans Sultaniya les points ne se comptent qu’en fin de partie. Les joueurs devront en revanche essayer de réaliser plusieurs objectifs fixés en début de partie.

Je ne vais pas vous parler de la totalité des règles des deux jeux, ça prendrait trop de place et de temps. Ce qu’il faut retenir au final, et c’est d’ailleurs ce qui nous intéresse ici, c’est que Sultaniya propose des mécaniques plus simples à mes yeux, en tout cas à comprendre lors des premières parties, les possibilités directes étant moins nombreuses. Les deux jeux proposent donc des mécaniques différentes mais tout aussi intéressantes les unes que les autres. Nous débutons donc ce match sur une égalité.

Default

Il y a à mes yeux moins de choses à gérer simultanément dans Sultaniya, car une fois la revue des tuiles proposées faites, on ne se préoccupe que des djinns. Même si le jeu possède une certaine courbe d’apprentissage, il sera plus facilement possible de voir où l’on va. Je pense que cela est un peu plus complexe dans Alhambra entre les décomptes, les pièces, les offres, et les murailles. C’est donc de façon totalement arbitraire que j’attribue ce point à Sultaniya.

Default

Simplicité et clarté contre beauté et ergonomie. Le match semble d’or et déjà compliqué. Le matériel d’Alhambra est simple, des tuiles, des cartes, quelques pions, un plateau de score… rien d’extraordinaire et cela est amplement suffisant pour entrer directement dans le jeu, il n’y a pas de fausses notes. Sultaniya de son côté propose des tuiles qui s’imbriquent avec un graphisme de toute beauté, sans oublier les magnifiques djinns.

Si la simplicité a du bon, la beauté est souvent le petit truc en plus, qui va vous fait aller vers un jeu lorsque son nom ne vous évoque rien. Il me parait donc logique d’attribuer ce point à Sultaniya.

Default

Sultaniya vous propose de jouer jusqu’à 4 joueurs, ce qui est déjà très bien, mais Alhambra pousse la barre encore plus loin en vous proposant d’aller jusqu’à 6. Bien entendu Sultaniya fonctionne aussi bien à 2,3 ou 4 joueurs, et cela, sans adaptation des règles ou modifications, tandis que dans Alhambra à 2 joueurs il faudra faire intervenir un joueur fantôme, certes non contraignant mais qui fait tout de même perdre un peu en configuration.

Malgré ceci, je pense qu’il est tout à fait logique d’attribuer le point à Alhambra.

Default

Sultaniya vient tout juste de sortir mais, à ma connaissance, aucune extension n’est prévue. À l’inverse, on ne compte plus les extensions chez Alhambra qui dispose même de sa big box où elles sont toutes compilées. Après si l’on prend que le jeu de base, je pense que les deux se valent car les deux jeux sont forts intéressants. Il est cependant possible que les situations diffèrent plus dans Alhambra grâce à l’absence de plateau de départ. Je propose donc d’attribuer ce point à Alhambra.

Default

Je vous parlais un peu plus tôt des graphismes des deux jeux, et ici ces derniers ont leur importance étant donné que nous ne sommes pas devant des jeux d’ambiance. Je pense que le thème est bien mieux rendu dans Sultaniya, avec lequel on se croit vraiment en train de construire un magnifique palais au pays des 1001 nuits. Dans Alhambra c’est plus froid, donc l’immersion est moins forte. Le point va à Sultaniya.

Default

Alhambra a gagné le Spiel en 2003, preuve qu’il disposait d’une certaine originalité à sa sortie. Cette originalité est toujours présente de nos jours, c’est juste que depuis les jeux ont su proposer de très nombreuses mécaniques originales. De son côté, Sultaniya propose une expérience originale et très intéressante. Nous sommes face à du placement de tuiles et de scoring dans les deux cas, les seules choses qui différent sont les mécaniques des jeux. Pour ma part aucun n’est plus original que l’autre, égalité.

Default

Une fois encore je vais me baser sur les jeux de bases, car Alhambra propose de très nombreuses extensions qui font potentiellement grimper le prix. Donc de base vous trouverez le jeu pour un peu de 30€, tandis que pour Sultaniya il faudra plus débourser près de 37€. Après souvenez-vous le matériel à l’intérieur n’est pas vraiment le même non plus. Difficile donc de répondre à cette question. Du fait de sa possibilité de jouer jusqu’à 6, plus les extensions possibles et son prix initial plus bas, il est logique d’attribuer ce point à Alhambra. Même si au fond la véritable question est préférez-vous pouvoir jouer à beaucoup (mais moins à 2), ou préférez-vous avoir un jeu avec un très joli matériel ?

Default

Au final même si Sultaniya et Alhambra proposent un thème très proche ainsi qu’une mécanique centrale de pose de tuiles, les deux jeux proposent une expérience de jeu et des sensations très différentes. Ils ne feront donc pas le moins du monde doublon. Chaque jeu saura s’adapter à l’humeur du moment et au public qui ouvrira la boite pour vous proposer deux aventures ludiques à l’aide des contes orientaux, thème dépaysant et surtout plaisant.

Points forts/Points faibles :

Alhambra

+ nombre de joueurs

+ mécaniques intéressantes

+ courbe d’apprentissage

- Le design
- La boite peut pratique
- Le thème pas assez exploité
- Plus compliqué d’y jouer à 2

Sultaniya

+ le matériel
+ la courbe d’apprentissage
+ jouable à 2
+ dynamique
+ le thème bien utilisé

- Le prix (même si celui-ci est amplement justifié, il pourra rebuter)

Et le petit graphique de rappel :

Default

Merci à Chips, à qui l'on doit la correction de ce versus.

Si vous désirez lire d'autres versus ou test, je vous invite à vous rendre sur Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

4Je n'aime pas

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires (7)

Default
Lomic
Lomic

"d'ores et déjà" ;)

arthelius
arthelius

Je suis content si j'ai pu vous permettre de découvrir un très bon jeu. ;)
Je confirme il n'y a pas vraiment de doublon entre les deux.

pastant
pastant

Salut arthelius ! je me posai justement la question hier avec dom de dédale sur la ressemblance entre ces deux jeux ! (télepathie ?) et donc je te remercie pour ce versus qui va me mener prochainement dans ma boutique !

tombrady69
tombrady69

Par de chez nous , on adore Alhambra . Avec les extensions 2 et 4 en ajout , c'est l 'un des jeux les plus joué parmi notre groupe de joueurs . Heureux de voir à travers ton duel , Arthelius , qu'il soutient toujours la comparaison avec des jeux plus récents , meme s' il a plus de 10 ans maintenant . Ceci dit , comme tu le dis en conclusion , Sultaniya aura certainement sa place chez nous prochainement , car il n y aura pas doublons , je pense .

arthelius
arthelius

Ah une sorte de sondage, ce n'est pas bête ça. Il faut que j'y réfléchisse, ça permet de vous donner un peu la main, et surtout de vous proposer quelque chose qui vous plaise vraiment (même si cela est sous la contrainte de la majorité active).

Merci en tout cas pour votre retour. L'idée de base de ces versus n'est pas de les opposer pour désigner un gagnant mais de proposer deux jeux, de voir si l'un va vous intéresser, si l'achat vaut le coup en cas de possession de l'un des deux, etc. De découvrir leurs forces et faiblesses en leur donnant des points de comparaison. C'est avant tout la découverte des jeux, sous une forme originale.

darkgregius
darkgregius

Tout à fait d'accord!L'idée doit rester de nous aider à trancher entre 2 jeux très proche.Certains Vs opposaient des jeux pas assez semblable pour créer le dilemme.Celui-ci est bien dans l'idée originale.Nous annoncer le prochain n'est pas une mauvaise idée,mais s'il on pouvait en plus choisir entre plusieurs ça serait Top.

oreclemage
oreclemage

Je trouve ce versus mieux que les précédents car contrairement au précédent il donne clairement l'impression que l'auteur cherche à nous faire découvrir les jeux sous un nouveau jour (que ce soit pour la première fois ou pas) et non à les opposées comme j'en avais l'impression dans les précédents versus. Après je ne connais aucun de ces 2 jeux mais cette article m'a donné envie de les tester pour des raisons différentes.