Monsieur Guillaume

Viral : Et l'un, fake, si on vainc !

Viral : Et l'un, fake, si on vainc !

Tric Trac

Viral, pour ceux qui suivent les péripéties de l'équipe TT, nous vous en avions parlé une première fois lors de notre débrief spécial "retour Essen 2017". L'idée de jouer les virus, comme dans le pitch de départ de Pandemic Contagion ou Plague Inc, amène toujours un petit plaisir, une sorte de joie coupable, comme une catharsis : celle de jouer le rôle de ces méchants virus qui nous rendent malades et peuvent même nous tuer... et ça, c'est pas drôle, alors apprivoisons le (un peu), rigolons-en (davantage), jouons avec(beaucoup), c'est toujours ça de pris.

Tric Trac

Docteur, nous perdons le patient... Vite, le défibrillateur !

Viral nous arrive via Edge depuis le portugal chez Mebo Games (anciennement Mesaboardgames) avec deux auteurs : Gil d'Orey, connu par chez nous pour Panamax et City of Spies : Estoril 1942 que Monsieur Olivier était venu nous présenter en TTTV ; et Antonio Sousa Lara qui avait déjà travaillé avec lui pour Estoril. 2 à 5 joueurs pourront donc chacun prendre le destin en main d'une souche de virus. Il n'est pas question ici de détruire le monde comme dans Plague Inc, ni même d'être le premier à infecter en majorité ville après ville comme dans Pandemic Contagion. Non, ici, l'objectif est de se répandre dans le corps d'un seul hôte pendant 6 tours de jeu, chaque tour étant divisé en 6 phases.

Tric TracDans la version de base, chaque joueur démarre avec un set identique de 11 cartes : 5 Début de Mutation, les cartes Action, et 6 Zones reprenant celles du plateau central. Ces zones peuvent contenir 1, 2 ou 3 organes (poumon droit, coeur gauche, gros intestin, etc). Et sur chacune de ces zones, des tuiles auront été réparties, indiquant à la fois les PI, points d'infection autrement appelés point de victoire, mais également l'attention des recherches médicales autour de cette zone. 

Chaque joueur programmera depuis sa main une première paire de cartes Action/Zone, face cachée donc. Ceci fait, toutes seront révélées et, dans l'ordre du tour, jouées avant de programmer une deuxième... révélée... jouée ! 

Les cartes Mutations comportent des icônes d'action qui peuvent jouées, ou non, dans un organe librement choisi, ou imposé par la carte Zone conjointe : Contamination pour ajouter de nouveaux virus ou Bouclier pour encapsuler un virus le rendant insensible à la prochaine attaque ; Attaque pour éliminer un virus concurrent ou Absorption pour les glisser sous son virus... Bref, la vie d'un virus en jeu quoi !

Tric Trac

Le déplacement est particulier : modélisant le déplacement dans le corps, Veines et Artères ne peuvent être empruntées qu'en suivant le flux sanguin (des flèches le rappellent). Du côté de notre deuxième cerveau, Foie, Pancréas, Estomac et Intestin grêle forment le rond point du corps, bien plus perméable aux ré-orientations infectieuses. Bref derechef, une attaque ciblée, ça se prépare soigneusement, d'autant qu'une fois les deux paires de cartes jouées, chaque joueur récupère les quatre cartes du tour précédent avant de mettre au dessus de son plateau personnel les cartes jouées à ce tour, indisponibles pour le prochain tour. Le temps se dilate... comme la rate, n'est-ce pas mon bon Izno ? 

La deuxième phase permet de récupérer un max de PI en contrôlant les majorités dans les zones, de la première à la sixième... enfin... si vous avez bien infecté (le "contrôle") une zone. Et pour ce faire, il faut être présent dans tous les organes de cette dernière, et en majorité (voir la piste aux égalités plus bas) ! Ce faisant, vous attirez l'attention sur vous de la recherche médical et gare à la piqûre ! Tous les 4 PI gagnés (et jusqu'à 16, soit 4 fois) vous récupérerez une nouvelles cartes Mutation, plus puissante mais aussi potentiellement plus "spécialisées" (attaque, protection, déplacement, etc) à intégrer à votre jeu. De quoi individualiser votre virus ! Et puis lorsqu'un joueur atteint les 21 PIs, les tuiles Zone sont retournées pour rapporter encore plus de PIs... Avec un peu d'efforts, le patient devrait y rester !

Tric Trac

Viendra alors le moment de résoudre la carte événement, sablier de la partie et visible depuis le début du tour. Une p'tite colique, repas au fast food ou autre rendez-vous chez le médecin rythmeront ainsi vos parties.

Oh, au fait, vous croyiez que les globules blancs allaient vous laisser faire ? La présence de 4 virus au même endroit à n'importe quel moment est la meilleure façon d'attirer le système immunitaire. Paf, un marqueur, une crise. En phase 4, elles sont résolue : le virus majoritaire prend 2 PI, les autres présents, 1 pour ensuite se faire tous bouffer par les lymphocytes K !

Tric Trac

Ensuite, se prendre une piqûre de la médecine si votre virus est en bout de piste "recherche" éradiquera vos virus du corps humain mais aura le mérite de faire redescendre votre "dangerosité" pour "repartir" du bon pseudopode. En fait, un virus, c'est comme un être humain, quoi : "pour vivre heureux, vivons cachés !"

Enfin, dans l'ordre inverse des scores, la piste des égalités est actualisée et les virus absorbés relâchés.

Au bout de six tours, chacun additionnera les PIs de la piste de score, ceux présent sur ses cartes Mutation et 1 PI supplémentaire par zone encore infectée. Le gagnant à l'infection l'emporte, bien sûr !

Tric Trac

Le pouls est stable... injecter 3 mL de Tulamor ! 

Viral atteindra-t-il, avec son Dice Tower Essentials sur la règle, ce que son titre laisse présager quant aux bouche-à-oreilles nécessaire pour qu'un jeu s'installe sur la table des joueurs ? Bonne question... mais nous n'en avons cure (ah ah ah, remède, virus, tout ça tout ça) ! De fait, le jeu est très bon et nous emmène, comme un bon épisode d'Il était une fois la vie, à travers notre petite histoire de virus qui se tirent la bourre dans le cher corps de notre cher hôte qui n'en attendait pas tant. Le thème, présent et traité avec humour et second degré, entre autre grâce aux illustrations de Mihajlo Dimitrievski, est bien travaillé et bien rendu.

L'exception est le plateau... pouvait-il être beau et lisible à la fois, jouable et malgré tout évocateur plutôt qu'un tas d'organes ? Mystère. Les événements font sourire à l'évocation de ce qu'ils laissent deviner ou interpréter, comme avec la carte cynique de "Serait-ce l'amour" qui donne 2 PIs supplémentaire à qui contrôle le coeur... "gniark gniark gniark, ce que tu ressens, ce n'est pas de l'amour, du coup, mais tu vas sûrement le sentir passer... " Bref, ce peut être de mauvais foie... foi, mais ça renforce le thème, bien qu'une fois encore, de façon nécessairement décalée et qui n'est pas sans rappeler, de moindre force cependant, Infarkt.

Mais Viral n'est pas qu'un thème. Dans une durée de partie maîtrisée, les éléments à gérer sont tout aussi agréable, avec plus d'opportunisme que de stratégie, sans que cette réflexion n'en soit absente pour autant. En effet, les cartes jouées par vous et vos adversaires au tour précédent sont des renseignements précieux sur ce qui peut être joué... et surtout où ! D'autant qu'il y a plusieurs façons d'obtenir ce que vous recherchez : un virus qui contamine et se répand rapidement... pour disparaître aussi vite... ou un virus qui, une fois sur place, ne se laisse pas déloger aussi facilement ; Il est possible de contaminer la zone voulue en jouant les cartes dans le bon ordre ou plus sournoisement jouer des déplacements ou des absorptions pour prendre vos adverso-virus par surprise... Tout ça dans une bonne ambiance et des mécanismes simples mais dont les possibilités de réflexions permises sont riches.

Tric Trac

Il pourrait y avoir un petit effet gagnant-gagnant gênant puisque les premiers à obtenir des cartes Mutation supplémentaires sont ceux qui pourraient s'en trouver renforcer, mais ici, tout est question d'interactions sur une base de "bash the leader" comme on dit en jargon médical ludique : on s'allie pour taper sur celui qui est en tête ! Cela reste opportuniste puisqu'il faut surtout comprendre et analyser les centres d'intérêt du plateau de jeu et de vos adversaires, cerner les possibilités d'actions et enfin, à votre tour, faire au mieux en fonction de ce que chacun a choisi.

Il reste une petite dose de chaos autour des différentes (attaque, contamination, absorption, déplacement, attraction/répulsion...) mais c'est, pour certains joueurs, un avantage car il n'y pas de nécessité à tout maîtriser et tout savoir, mais juste le plaisir de faire au mieux... Et puis gérer les effets Zone et les effets libres de vos cartes, les majorités d'une zone à un organe comme le cerveau où les crises sont régulières, ou celles, plus difficiles à contrôler avec plusieurs organes... savoir si l'effort vaut les PIs de cette zone... et se faire quelques coups bien pendables et amusants... pour en refaire une ensuite !

Tric Trac

Un fort bon jeu donc pour le plaisir de la découverte, du thème, et des mécanismes. Et ceci fait, pour une chouette partie de temps en temps surtout lorsque vous jouerez avec la version Draft des cartes Mutations ! Top du top ! ... en attendant, qui sait, une extension qui pourrait le rendre encore plus "joueur" ? Et vivement la TTTV pour vous montrer ça en images qui  bougent !

 

Huns : l'hun dé les bilent !Adéquation thème/mécanique, parties plaisantes au bon tempo,

version Draft pour plus d'exigence :

Super découverte !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (13)

Default
Kmylle06
Kmylle06
ça fait très envie, j'ai hâte d'y faire jouer mes potes médecins, on va voir s'ils savent s'y prendre de l'autre côté de la barrière XD
Gentlekev
Gentlekev
Convaincu ! Très envie d’y jouer :-)
Harry Cover
Harry Cover
Fake 6 nations ?
Zemeckis
Zemeckis
J'aime bien les jeux de mot dans les titres quand j'arrive à les lire et les comprendre :)
Bon, maintenant, j'vais lire l'article, c'est le plus important.
Monsieur Guillaume
"Et l'infection vint"... :( ... désolé...

;) :D
Chni
Chni
Bientôt les vacances Monsieur Guillaume ?
Monsieur Guillaume
C'est tout-à-fait ça... :D :D :D
Zemeckis
Zemeckis
Ha oui, effectivement. Je n'aurais jamais trouvé... Merci pour la soluce !!
Moi aussi j'ai hâte d'être en vacances :)
Kane
Kane
Ah oui quand même...sinon, Guillaume, ça va ? Bien ?
Toftof
Toftof
Un tel jeu de mots doit être pénalement répréhensible. Je vais aller vérifier les textes de lois.
Kane
Kane
Assez d'accord avec toi Toftof...une peine exemplaire devrait être prononcée (hors de question que Guillaume s'en sorte avec du sursis), assortie d'une mise à l'épreuve ET confiscation intégrale de toute sa ludothèque. Tu nous tiens au jus Toftof quant au résultat de tes recherches...
Monsieur Guillaume
Promis, m'sieur l'juge, je le referai pas... enfin... pas souvent... et je veux bien faire des jeux d'intérêts généraux, si vous voulez... :D :D :D
Toftof
Toftof
A priori dispo le 20 juillet (et non plus le 13).